La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MO YAN ( Chine )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8161
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: MO YAN ( Chine )   Mar 5 Avr - 15:52

 BIOGRAPHIE


 Nationalité : Chine 
Né(e) à : Gaomi (Shandong) , le 17/02/1955

Guan Moye dit "Mo Yan" est un écrivain chinois.

Né dans une famille de paysans pauvres du Shandong, Mo Yan a longtemps vécu au cœur de la campagne chinoise, dont le souvenir nourrit son œuvre. 

Il commence à écrire en 1981 et entre en 1984 à l'Institut de l'art de l'armée de libération. Il atteint la notoriété avec "Le Clan du sorgho", qui est porté à l'écran sous le nom "Le Sorgho rouge" par Zhang Yimou en 1986.

Après ses deux grands romans "Les Treize pas" (1989) et "Le Pays de l'alcool" (1993), la publication de "Beaux seins, belles fesses" (1995) confirme de manière éclatante son génie singulier.

Il a publié plus de quatre-vingt nouvelles et romans, des reportages, des critiques littéraires et des essais.

Le prix Nobel de littérature a été attribué en 2012 à Mo Yan, «qui avec un réalisme hallucinatoire unit conte, histoire et le contemporain». 







LIVRE LU : LE VEAU


RESUME


Mêlant souvenirs et imagination débordante, ces deux nouvelles que relient l'attachement de Mo Yan à l'enfance, à sa province natale et au monde animal, décrivent une Chine rurale où la débrouillardise permet d'affronter la dure réalité. 

Mo Yan lui-même s'y dévoile comme jamais, en adolescent turbulent et bavard aux prises avec la souffrance du veau, la misère, et la ruse infinie des hommes, ou en observateur de dix ans, candide et curieux, de la course de fond organisée par l'école. 

À chaque tour de piste, c'est la surprise, le suspense grandit tandis que l'enfant dresse un tableau truculent de la vie de son canton dans les années soixante. 

Mo Yan laisse exploser avec délices la malice et l"énergie de l"enfance, la bonhommie, le courage et l"humour vache du monde paysan soumis aux lois absurdes de l'époque maoïste.







IMPRESSIONS 




 Après avoir lu une douzaine de livres de l'un de mes auteurs asiatiques favoris, j'ai découvert ces deux nouvelles qui me semble une bonne approche de cet auteur pour ceux qui ne l'on jamais abordé.


 Une opportunité appréciable quand on sait sa propension à accoucher d’énormes pavés de largement plus de 500 pages, tels "Beaux seins, belles fesses", best seller en Chine et sélectionné dans la liste de référence 2012 du Point, qui dépasse allègrement les mille pages… 
    
   Pour bien comprendre Mo Yan – dont le nom, construit à partir de son patronyme Guan Moye, signifie "Ne pas dire", superbe clin d’œil à la censure – il faut savoir qu’il est issu de l’une de ces innombrables familles de paysans chinois pauvres ou moyennement-pauvres (selon la dénomination officielle des plus beaux jours de la dictature maoïste), plus ou moins sauvées par l’armée populaire chinoise lors de la guerre contre Tchang Kaï-Shek. Il fut longtemps lui-même un soldat écrivain avant de se consacrer entièrement à l’écriture, construisant peu à peu une gigantesque fresque de la société chinoise contemporaine, dénonçant ses dérives tout en veillant bien à ne pas tomber sous les coups de la censure. 
    
   Le livre dont il est ici question regroupe deux nouvelles publiées à distance mais dont le point commun est de dénoncer, sous le couvert d’histoires a priori toute simples, les dérives et les aberrations de la Chine communiste sous Mao. 
    
   La nouvelle principale "Le veau" nous montre les tribulations d’une famille paysanne pauvre qui, de crainte de ne pouvoir nourrir le bétail, décide de faire castrer trois veaux. L’histoire tournera d’autant plus au cauchemar que l’incompétence, le manque de moyens, la position doctrinaire ridicule qui enferme les uns et les autres dans des postures de classe figées, la prévarication et, aussi, la faim s’en mêleront. 
    
   Dans la deuxième nouvelle, l’auteur nous relate l’histoire vraie de l’un de ses professeurs, Zhu Zongren, qui aura marqué sa jeunesse par son charisme et ses prouesses sportives improbables. Mais c’est aussi et surtout l’illustration de l’immense bêtise qui amène à cataloguer comme "droitiers", c’est-à-dire réputés déviants de la doctrine tout ce qui compte d’esprits brillants, d’intellectuels ou tout simplement celles et ceux qui, pour le plus anodin des gestes, seront sélectionnés pour remplir les quotas définis par le pouvoir central. 
    
   Derrière un style à la fois débonnaire et souvent assez drôle se cache en fait une critique au vitriol, à peine déguisée, des dérives d’une société qui allait tout droit à sa perte. Tout cela se lit facilement et rapidement et devrait être de nature à vous encourager à vous attaquer aux morceaux de choix de cet auteur majeur.




study study study 

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: MO YAN ( Chine )   Mar 5 Avr - 16:01

J'adore les nouvelles et ta façon de parler de celles de ton auteur favori, prix Nobel qui plus est, m'a convaincue de me mettre en quête d'elles. Merci, Sapho flower flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: MO YAN ( Chine )   Mar 5 Avr - 17:31

coucou Sapho et Nic ! cheers
j'ai noté les nouvelles et je vais essayer, je n'arrive pas à trouver un auteur asiatique dont le livre m'emballe ! c'est un monde, quand même ! Colère
Alors Sapho, comme tu dis que c'est une bonne approche, alors je vais m'approcher. alegre
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MO YAN ( Chine )   

Revenir en haut Aller en bas
 
MO YAN ( Chine )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parade militaire 60° anniversaire de la République de Chine
» LA CHINE "VEND" SA DETTE AU CONGO !
» [Chine] Le zoo humain "L'Empire des Nains" !
» Tarif avion Chine - Europe
» L'empereur de Chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs... asiatiques-
Sauter vers: