La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Joyeux Anniversaire ! CHÈRE SAPHO

Partagez | 
 

 Upton Sinclair ( USA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8680
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Upton Sinclair ( USA)   Sam 23 Juil - 20:05

BIOGRAPHIE


Nationalité : États-Unis 
Né(e) à : Baltimore, Maryland , le 20/09/1878
Mort(e) à : Bound Brook, New Jersey , le 25/11/1968


Auteur prolifique (plus de 90 ouvrages), adepte de plusieurs genres, Upton Beall Sinclair a été un des promoteurs du socialisme aux États-Unis. Il s'acquiert une renommée particulière avec son roman "La Jungle" (1905), qui décrit l'abattage des bêtes et le conditionnement de la viande. La réaction du public aux pratiques ainsi dénoncées conduit au "Meat Inspection Act" de la même année. Il fait partie de ces journalistes et écrivains engagés dans la dénonciation des inégalités de l'Amérique du début du siècle, que Théodore Roosevelt qualifia de "muckrakers" (éboueurs). 








LIVRE LU: LA JUNGLE


En 1906, la parution de La Jungle provoqua un scandale sans précédent : Upton Sinclair dévoilait l'horreur de la condition ouvrière dans les abattoirs de Chicago aux mains des trusts de la viande. La Jungle fut bientôt traduit en dix-sept langues tandis qu'Upton Sinclair, poursuivi par les menaces et les promesses des cartels mais porté par le mécontentement populaire, était reçu à la Maison-Blanche par le président Theodore Roosevelt. Une enquête fut ordonnée, l'exactitude des critiques de Sinclair confirmée. Une vague de réformes épura les abattoirs et l'industrie alimentaire; elle s'étendit bientôt à la vie économique tout entière. Les révélations d'Upton Sinclair, son habileté à dénoncer la misère ouvrière et l'absence de contrôle sanitaire ne suffisent pas à expliquer le retentissement international de La Jungle. C'est que ce livre a une force d'évocation, une puissance de conviction, un souffle enfin, qui transforment le message humanitaire en épopée. La Jungle est le plus spontané, le plus vigoureux, le plus engagé des romans à thèse. 










RESSENTIS




Ce livre m'a littéralement transcendé de par son écriture et le thème très peu connu du grand public.

Rien ne sera épargné à ces jeunes gens naïfs que le "Monde Libre" et ses illusions auront tôt fait de broyer, comme la machine infernale à fabriquer le "corned beef", qui tourne sans cesse dans des conditions d'hygiène et dans un cynisme ahurissants.

L'Amérique ,et au-delà la société industrielle et capitaliste en plein essor, apparaît sous un visage malsain, nauséabond, raciste, xénophobe, à milles lieues des vertus qu'elle prétendait défendre. En montrant les dérives infectes de l'autorité exercée à tous les niveaux ,le contremaître, le directeur mais aussi le propriétaire à l'égard de ses locataires, Upton Sinclair démontre  que l'homme ne peut qu'être corrompu par le pouvoir même le plus infime.

La force de ce message est terriblement prégnant !




study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24103
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Upton Sinclair ( USA)   Sam 23 Juil - 21:44

il devrait me plaire, ce livre ma Sapho flower merci !
encore une occasion de sauter de ma chemise sans la déboutonner ! Colère
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
 
Upton Sinclair ( USA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BD d'auteur : Peter Kuper
» Kate Upton : Seins nus, elle brave le froid et pose en Antarctique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... anglophones-
Sauter vers: