La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaouther ADIMI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Kaouther ADIMI   Jeu 17 Nov - 18:30

L’auteur :
Kaouther Adimi est née à Alger en 1986. Diplômée en Lettres modernes et en Management international, elle travaille comme responsable des ressources humaines dans une entreprise de luxe à Paris où elle vit depuis 2009.
Son premier roman L’Envers des autres, d’abord publié en Algérie en 2010, puis en France l’année suivante lui a valu le Prix de la Vocation. Elle a aussi écrit des nouvelles.
Des pierres dans ma poche paru au Seuil  en 2016 est son second roman.

Le livre :


4e de couverture :

Si je réécrivais un peu l’histoire, je tairais les policiers devenus des vautours, la jeunesse égarée, le gouvernement appelant les terroristes au cessez-le-feu, les enfants qui ne jouent plus parce que les rêves les ont quittés trop vite.
Je passerais sous silence mon grand-père à la tête vide, l’herbe desséchée par le soleil, les fourmis rouges dévoreuses de peau, les douches prises à minuit lorsqu’un peu d’eau coulait enfin du robinet.
Je feindrais le bonheur de vivre désormais dans une ville étrangère, loin des amis d’enfance et de la lumière enveloppante d’Alger. J’oublierais les coups de fil incessants de ma mère qui se désespère de me savoir célibataire à trente ans.
Resterait la perspective de revenir en Algérie avec l’image détestable des gens qui quittent leur pays sans remords pour vivre là-bas.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Kaouther ADIMI   Jeu 17 Nov - 18:36

Des pierres dans ma poche

Mon point de vue :

La narratrice est une Algérienne de trente ans qui vit seule à Paris où elle travaille comme responsable de l’iconographie dans une maison d’édition de livres pour les jeunes. Elle se raconte, femme tiraillée entre Alger, sa ville natale et Paris, la ville lumière. Le roman s’articule autour des coups de téléphone quotidiens de sa mère restée en Algérie, qui la harcèle pour qu’elle se marie enfin, comme sa sœur dont on va célébrer les fiançailles dans un mois, et qu’elle revienne au pays. Cette mère angoissée et autoritaire incarne le passé et l’ordre social de façon caricaturale et presque comique.

La jeune femme, indépendante et libre, souffre de solitude affective, cherche sa place dans un monde qui lui échappe et s’interroge sur elle-même, ses aspirations, à un âge où déjà son corps « commence à se flétrir. » :
Citation :
«Je suis une barre médiane : bien au milieu, pas devant, pas derrière, pas laide, pas magnifique. Coincée entre Alger et Paris, entre l’acharnement de ma mère à me faire revenir à la maison pour me marier et ma douillette vie parisienne.
Être une barre médiane c’est comme un intégriste sans barbe, un policier sans moustache, un chanteur de raï sans cheveux. C’est incohérent.»

Ce court passage résume bien la situation et illustre parfaitement le ton adopté tout au long du roman entre gravité et dérision, avec une bonne dose d’humour.
De nombreux thèmes sont abordés, sans insistance aucune : l’exil, la femme dans la société algérienne mais aussi en France, l’importance de l’enfance dans la construction de soi, la nécessité de grandir, le vieillissement inéluctable, la richesse des souvenirs, le compagnon idéal (s’il existe !), l’incommunicabilité qui s’instaure avec la mère (on rejoint là le thème essentiel du beau livre de Brahim Metiba, Ma mère et moi, dont j’ai parlé récemment) et d’autres encore...

C’est un roman attachant dans lequel on devine une large part autobiographique. Le ton, presque caustique parfois, surprend un peu, sans doute est-ce la forme que prend la pudeur dans un récit difficile finalement. Un personnage paré de poésie allège magnifiquement ce qui pourrait basculer dans le pessimisme le plus noir : il s’agit de Clothilde, une cinquantenaire qui vit dans la rue, se vante de n’avoir jamais appartenu à un homme et explique que le bonheur est « un ensemble de petits moments parfaits. » La narratrice aime à la rejoindre pour boire un café chaud avec elle et l’écouter philosopher. C'est sa seule véritable amie.
J'ai bien aimé. study study study

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Kaouther ADIMI   Jeu 17 Nov - 18:46

j'aimerai bien aussi, sans doute et parce qu'elle a de l'humour !
noté ma Nic  flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Kaouther ADIMI   Jeu 17 Nov - 18:49

C'est un humour à la limite du caustique bien souvent mais je pense que tu apprécieras. Very Happy Sapho aussi, je crois... flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Kaouther ADIMI   Ven 18 Nov - 9:30

j'aime aussi l'humour caustique  flower
je voudrais bien que Sapho aille mieux ! elle nous manque vraiment beaucoup  Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaouther ADIMI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaouther ADIMI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kaouther ADIMI
» [Adimi, Kaouther] L'envers des autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: