La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VERCORS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10684
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: VERCORS   Dim 2 Avr - 19:35

L’auteur :
Vercors est le pseudonyme de Jean Bruller, né à Paris en 1902. Il fit des études scientifiques et se fit connaître d’abord comme dessinateur et graveur.
En 1940, dès l’armistice, il entre en contact avec les milieux littéraires de la Résistance, et fonde avec Pierre de Lescure les Editions de Minuit. Il y publie sous le pseudonyme de Vercors — en souvenir de cette forteresse naturelle où il se trouvait au moment de l’armistice — son premier récit clandestin : Le silence de la mer (1941), et rassemble les ouvrages clandestins eux aussi de François Mauriac, Aragon, Jean Cassou. Il publie en 1943 un deuxième récit clandestin, La Marche à l’Etoile.
Après 1945, il est aussi l’auteur d’essais, de romans dont Les Animaux dénaturés et de nouvelles. Il a parfois illustré lui-même certaines de ses œuvres comme Divagations d’un Français en Chine. Il voyage beaucoup, en particulier à Cuba et en Chine.
Il meurt à Paris en juin 1991.

Les animaux dénaturés :
On connaît surtout de Vercors Le silence de la mer mais d’autres écrits sont intéressants. Pour ma part, j’avais lu de larges extraits de Les animaux dénaturés me promettant toujours de le découvrir un jour en entier, et je ne regrette pas cette lecture !
Traduit dans une dizaine de langues, ce roman, publié en 1952, a aussi servi de base à une adaptation théâtrale par l’auteur sous le titre de Zoo.




4e de couverture :

En Nouvelle-Guinée, une équipe de savants auxquels s'est joint le journaliste Douglas Templemore cherche le fameux " chaînon manquant " dans l'évolution du singe à l'homme. En fait de fossile, ils trouvent une colonie, bien vivante, de quadrumanes, donc de singes. Mais a-t-on jamais vu des singes troglodytes et enterrant leurs morts ? Tandis que les hommes de science s'interrogent sur la nature de leurs " tropis ", un homme d'affaires voit en eux une potentielle main-d'oeuvre à bon marché. La seule parade aux noirs desseins du sieur Vancruysen est de prouver l'humanité des tropis. Pour obtenir la preuve nécessaire, Doug risquera sa tête pour notre plus vif divertissement et notre édification. Sous le rire de cette satire allègre se pose la grave question de ce que nous sommes, nous les " personnes humaines ", animaux dénaturés.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10684
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: VERCORS   Dim 2 Avr - 19:37

Les Animaux dénaturés : mon point de vue

Voilà un livre court qui traite d’un sujet à première vue très sérieux, voire grave : comment définir l’homme ? Qu’est-ce qui le différencie fondamentalement de l’animal ? De la réponse dépend celle à la question qui préoccupe tous les protagonistes du roman : les tropis sont-ils des hommes ? Vercors parvient à raconter une histoire romanesque d’un ton presque toujours léger, constamment teinté d’un humour délicieux, tout en nous invitant à réfléchir aux difficiles questions soulevées.
Le début fait penser à un roman policier avec l’assassinat d’un enfant étrange. Les nombreux dialogues allègent le texte et lui donnent une certaine vivacité. L’intrigue amoureuse se lit avec amusement. La critique de la société, sous forme de satire, tient évidemment une large place, en particulier la société industrielle toujours en quête d’une main-d’œuvre bon marché avec toutes les dérives qui en découlent ! Quant à la question fondamentale : les tropis sont-ils des hommes ? elle est insoluble puisqu’on n’arrive pas à définir l’homme, tout étant affaire de point de vue et surtout de limites à déterminer !
Quand on se rappelle que l’œuvre de Vercors remonte à plus de soixante ans, c’est-à-dire à une époque où les connaissances des anthropologues n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui, on est interloqué, me semble-t-il ; car aujourd’hui, savons-nous donner une définition de l’homme ? Scientifique ? Philosophique ? Je n’en suis pas sûre !
A lire ! Pour réfléchir en souriant ! study study study   Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23383
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: VERCORS   Dim 2 Avr - 21:43

Merci de me rappeler Vercors ! j'avais passionnément aimé "Le silence de la mer", quant aux "Animaux dénaturés", je l'ai lu deux fois (il est dans ma bib à la maison).
En me remémorant aujourd'hui les questions  que je m'étais posé à l'époque, après lecture, je me rends bien compte que je continue à me les poser, mais d'une autre façon, avec ma petite expérience. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VERCORS   

Revenir en haut Aller en bas
 
VERCORS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vercors
» Les trappeurs du Vercors au Moyen Âge
» Vercors
» b1 bis Vercors terminé
» Vercors et Mercantour en pano. partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: