La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la langue française mise à mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: la langue française mise à mal   Mar 2 Mai - 8:05

Au cours de recherches sur Google, j'ai découvert des choses amusantes et même .... angoissantes, concernant la langue française et ce que "les modernes" en font ..... en transitant par internet et la presse, vecteur non négligeable des anglicismes et autres dérivants mal sonnants !


Open (anglicisme, prononcer [size=undefined]əʊpən) : 'ouvert' en anglais. Se dit de toute chose, de toute situation, de tout projet 'ouverts' : retour open (on revient quand on veut), tournoi open : ouvert à tous. Également dans le sens de 'disponible' : je suis open

Dans le monde du travail est apparue, en provenance directe des Anglo-Américains, la conception d'open space, c'est-à-dire d'espace ouvert : les salariés ne sont plus dans des bureaux (ceci est réservé à la hiérarchie), mais dans une vaste salle, où tout le monde peut se voir ... et s'entendre. Avec la détestable impression que la moindre chose que vous fassiez n'échappe à l'œil de personne. Et, du fait de l'évolution des jeunes générations, il y a de plus en plus de chances pour que cet iceberg continue d'émerger, et que ce langage rafraîchisse la cafétéria, puis les open-spaces, puis les salles de réunion... Le langage « rafraîchissant » évoqué dans cette phrase est constitué de mots comme boloss (imbécile, bouffon, blaireau), chelaouam (lâche-moi), wesh (salut) et autres expressions borborygmoïdes. 

Étymologie : vieille racine germanique *offan : ouvrir, ayant également donné up (dessus).
[/size]

Opérationnel : prêt, paré, d'attaque, en état de marche ... (pas d'exemple, loteur fait grève aujourd'hui).

Opinion publique : mythe sur lequel s'appuient les politiciens, les publicitaires, les journalistes. Comme l'opinion dite publique n'existe pas, il faut la fabriquer de toutes pièces ; c'est à ça que servent les prétendus « sondages », la publicité et les journaux télévisés. Dans ce cas-là, on parle d'opium public. Cf. également le fameux test d'Asch sur le besoin irrépressible des gens à se conformer à l'opinion d'autrui. Avant, on disait « intox ». 

C'est en effet dans ce but qu'agissent les instituts de sondage, qui ont opinion sur rue, les faiseurs d'opinions (lobbies) et la télévision en général. L'opinion dite publique est donc quelque chose d'éminemment influençable et manipulable. Et puis, comment peut-on avoir une opinion (= jugement sur une situation), alors que l'on est continuellement désinformé ? L'opinion publique n'est qu'une doxa (ramassis d'opinions toutes faites). « [...] face à l'information en général et aux media en particulier, quiconque souhaite exercer son autodéfense intellectuelle devrait faire preuve de la plus grande vigilance » (Lien). 

Exemple : lors de l'élection présidentielle de 2007, les journalistes, manipulant l'opnion publique, voulaient faire croire qu'il n'y avait que deux candidats en lice. Dans ce cas-là, il s'agit tout simplement de moquerie ou FdG. Il semble qu'en 2012, les journalistes nous refassent le même coup en ne valorisant que deux candidats. Les journalistes auraient-ils une pensée binaire ? 

Loteur a lu dans un forum cette graphie bizarre : A noter en plus qu’ils ne sagit pas d’annonceur "payants" mais de manifestation d’une opignon, donc moins engagée et poursuivable qu’un annonceur payant. Une “ opignon ”, c'est sans doute une opinion qui a pignon sur rue. 

Lorsque la gauche est au pouvoir, il n'y a pas une opinion publique, mais des opinions publiques (est-ce la gauche plurielle ?) : «Ce qui est vrai c'est (que) quand la croissance n'est pas au rendez-vous, quand il y a des efforts qui sont demandés, quand il y a de l'inquiétude, quand il y a des prix qui ne sont pas maîtrisés, il y a forcément un doute qui s'installe dans les opinions publiques», a déclaré le président de la République (Fr. Hollande) lors d'un point de presse (liberation point fr). Noter qu'il y a UN seul doute dans LES opinions publiques. Noter encore la manie de parler par anaphore (« quand, quand, quand, quand ... ») qui a l'air propre à François Hollande. Loteur ne sait si le rédacteur journalistique de liberation point fr rapporte exactement les paroles du président de la République, mais les répétitions et maladresses de style (quand il y a des efforts qui sont demandés, quand il y a des prix qui ne sont pas maîtrisés, il y a de l'inquiétude, il y a un doute ...) sont dignes du président qui l'a précédé. Quant au « point de presse », il s'agit tout simplement d'une conférence de presse, comme on disait dans l'ancien temps (avant l'an 2 000), – et non d'un point de vente de journaux. 

Étymologie : opinion vient du latin opinio, -nis : conjoncture, croyance, idée qu'on se fait d'une chose. Verbe opinor, opinari : avoir telle ou telle opinion, conjecturer, opiner. 

Public, du latin publicus, venant de populus (peuple) : public veut dire : qui concerne le peuple, qui concerne le bien de tous, d'un usage public.

Opportunité (anglicisme et néo-merdisme) : on emploie de plus en plus ce mot dans les sens non opportuns d'occasion, de possibilité voire de perspective. L'opportunité, en français, c'est ce qui tombe à-propos. On ne sait donc plus quel sens attribuer à ce mot dans l'exemple suivant : Il y a quelques jours, Hillary Clinton évoquait l'opportunité (possibilité ? pertinence ?) d'une participation iranienne à la prochaine conférence internationale sur l'Afghanistan. Ou bien : Le groupe Quick réfléchit à l'opportunité (possibilité ?) de quitter le site avant cette date, explique à latribune.fr une porte-parole de l'enseigne de fast-food. Remarquer les deux néo-crétinismes : enseigne (magasin, marque, société ou groupe commercial) et fast-food (restauration rapide). 

J'ai eu l'opportunité de faire ceci ou cela, j'ai eu l'opportunité d'aller ici ou là, entend-on de toutes parts. Traduction servile de l'anglo-américain opportunity. Ce terme agaçant et envahissant s'entend de de plus en plus, surtout à la french TV – que l'auteur a l'occasion (et non l'opportunité) de regarder de temps en temps, et oú l'on respecte, comme chacun sait, le français. La plupart des Français emploient maintenant ce mot pour dire "occasion", bien que l'on entende encore : « J'ai acheté une voiture d'occasion » et non « J'ai acheté une voiture d'opportunité ».
L'auteur de ce texte ne manque pas d'humour ! il y en a plusieurs pages et je n'en donne qu'un extrait. Mais j'ai mis l'intégralité de ses écrits dans mes favoris : ça fait du bien de voir que l'on peut tourner en dérision l'esprit moutonnier des français.....
Tout cela amène à réfléchir... ce que j'ai fait ! j'utilise par exemple des onomatopées que j'ai trouvé amusantes : oups ! arf ! etc... je me suis demandé si je sacrifiais à la mode ? que nenni ! je les trouve simplement drôles et explicites dans un texte. Oui mais .... je vais devoir être vigilante, moi qui aime tant la langue française ! ne pas laisser "les anglicismes et néo-merdismes" se glisser dans mon vocabulaire ! affraid

Si tout cela vous a intéressé, je peux vous donner d'autres extraits ..... flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 14:38

Cette page truffée d'humour m'a beaucoup amusée mon Mumu !  susto

Pour d'autres pages, je suis prenante !

Merci à toi  Merci

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 16:26

ma gentille, je vais faire en sorte que ! flower
Nous sommes allés à la chambre funéraire et j'étais contente de voir le papy très beau dans le costume que j'ai choisi ainsi que la chemise et la cravate. j'ai eu du chagrin et j'ai consolé Alain qui pleurait aussi.
Je voudrais que le vieil homme trouve la paix et la douceur, là où il est à présent. Je pense beaucoup à lui
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 18:45

Il a trouvé la Paix; il n'y aura plus en lui ni doutes, ni contrariétés, ni douleurs........rien qu'un repos bien mérité après une longue vie et auprès d'une femme et d'un fils qu'il a sûrement beaucoup aimés.
Vous voilà maintenant détenteurs de sa mémoire. Il ne vous restera bientôt plus que les bons souvenirs dont vous parlerez entre vous avec un sourire nostalgique au coin des lèvres et des yeux un peu plus brillants que d'habitude !

L'enterrement, ce sera pour quand?

Gros bisous à vous deux ma chère Ysou  alegre menina menina alegre

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 21:39

samedi matin au crématorium et à 11 h 15 au cimetière où l'urne sera placée dans le tombeau de son épouse adorée.
Je ne vais garder que les bons souvenirs : ses petites blagues et le fait que c'était un homme très courageux.
Je vais aider Alain a faire son deuil.
J'ai du lui apprendre quelque chose depuis que je le connais ! "car l'oubli, voyez-vous, c'est le tombeau du coeur"
Il n'arrivait pas à parler de sa maman. Je l'ai amené à le faire, tout doucement. Maintenant, il l'évoque fréquemment : "ma maman disait ça souvent !". Je fais la sauce que faisait ma maman, pour les asperges !"
Ce n'est pas qu'il ne pensait pas à elle, c'est qu'il n' arrivait pas à en parler! Il y a des familles où l'on évite d'évoquer les disparus : parce que ça fait mal, où parce que "ça ne se fait pas". Ou alors, on prend un air triste, "de circonstance". Je trouve ça idiot.

Papa disait : "ne fais pas tes yeux de lapin affolé !" j'éclatais de rire ! et encore maintenant !  Alors, il est là, près de moi. Je suis sûre qu'il est là !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 23:07

J'en suis sûre moi aussi ma chère Ysou !






_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 23:15

et tu sais, ma Sapho, j'entends toujours le rire de ma maman, et je vois "Je vois !" ses yeux qui pétillent ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Mer 3 Mai - 23:17

Étymologie : donf, verlan de fond, du latin fundus, qui signifie à la fois fond (d'un objet) et fonds (domaine, terre, propriété ; d'où foncier).
A l'identique : semblablement, pareillement, identiquement, de la même façon, de façon équivalente, de façon identique. On peut ensuite imprimer à l'identique autant d'exemplaires que l'on veut de la page (Hérodote point net). Récente manie de créer des expressions adverbiales avec un adjectif. Ceci touche même les textes de loi, par exemple : La reconstruction à l'identique d'un bâtiment détruit ou démoli depuis moins de dix ans est autorisée (Légi-France point gouv point fr). 

Étymologie : identique, du latin identitas, -tatis : identité, venant de l'adjectif idem, eadem : le (la) même.
A l'international : sur le plan international, internationalement, voire tout bêtement : à l'étranger. Manie agaçante de former des locutions adverbiales à partir d'un adjectif précédé de 'à' + un article : de nos jours, pour être rentables, les séries doivent se vendre à l'international. On pourrait prendre le dernier 'à' comme une forme de datif avec le verbe vendre : vendre à qui ? A l'international. Autre exemple : En provenance de la Chine, les pilules étaient transportées dans des bagages ou via des colis destinés à l'international (= à l'étranger). Autre exemple, avec un accord au féminin : [candidat] sans expérience, sans recommandation, sans programme crédible cohérent avec la conjoncture, sans relation à l'internationale (sic), et plus grave, sans personnalité (il s'agit d'une présentation d'un haut personnage de la République française). Tiens, encore un exemple puisé dans les eaux internationales : L'animateur [Arthur] a cependant pris la peine d'affirmer qu'il ne partait pas [au Luxembourg] pour des raisons fiscales mais pour se développer à l'international et qu'il continuerait à payer ses impôts en France (TV-Mag - Le Figaro point com, 22.02.2013). Ah, c'est bien, ça. 

Étymologie : international, formé de inter : entre, + national, venant de nation. Verbe de base : nascor, natus, nasci : naître. Nation, en langue ancienne, signifiait naissance. Cf. nature. Voir Nation.
A l'oral : oralement ? Relevé dans le fameux Livret personnel de compétences : Répondre à une question par une phrase complète à l'oral. S'agit-il de l'oral opposé à l'écrit, ou le simple fait de répondre oralement à une question ? L'ambiguïté est entretenue par une phrase plus loin : Répondre à une question par une phrase complète à l'écrit

Étymologie : oral, du latin os, oris : bouche. 'Per os' : par la bouche (en parlant de médicaments à absorber par la bouche).
Je trouve son humour décapant ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   Jeu 4 Mai - 10:55

En tout cas,  humour très pointu ! Merci ma belle  Razz Razz Razz

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la langue française mise à mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
la langue française mise à mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaînes de radio en langue française
» Difficultés de la langue française pour les étrangers...
» Bizarreries de la langue française
» Amoureux de la langue française.
» Apprentissage de la langue française sur notre forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Connaissances :: Langues (français, portugais ou autres)-
Sauter vers: