La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aslı ERDOĞAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11012
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Aslı ERDOĞAN   Mer 31 Mai - 23:12

L’auteur :

Aslı Erdoğan est née en Turquie en1967. Ses parents sont des intellectuels, ils ont été détenus et torturés par les régimes turcs issus de putschs, dans les années 1980-1990. Devenue physicienne, chargée de recherche en physique nucléaire, elle quitte le domaine de la science pour se consacrer à l'écriture. Après deux années en Amérique latine consacrées à des études d’anthropologie, elle rentre en Turquie en 1996 et reprend sa production littéraire.
Romancière, nouvelliste, journaliste, elle est avant tout une militante des droits humains, des droits des femmes (elle dénonce des viols de jeunes kurdes par la police turque) ainsi que de la cause kurde et de la reconnaissance du génocide arménien. Arrêtée en 2016 en même temps que les vingt autres membres de la rédaction du journal d'opposition Radikal, elle est emprisonnée dans la prison Barkirköy d’Istanbul, puis bénéficie d’une liberté provisoire fin décembre 2016 sous la pression internationale .Elle est lauréate du prix Tucholsky en 2016, prix qui récompense des auteurs luttant pour la paix et la liberté de la presse dans des conditions difficiles et en 2017 du prix de l’ European Cultural Foundation qui récompense en Hollande les artistes ayant contribué à l’unité culturelle de l’Europe. Actuellement, elle reste en liberté provisoire, et ne peut toujours pas quitter le territoire turc.
De cet auteur j’ai lu Le bâtiment de pierre, livre à la fois terrible et très littéraire, qui dénonce l’enfermement, les tortures et la violence policières dont sont victimes les opposants turcs.
Je viens de terminer Le silence même n’est plus à toi. Ses livres sont publiés en France par Actes Sud.



_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11012
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Mer 31 Mai - 23:18


Livre publié en 2017

4e de couverture :
Dans l’un de ses derniers livres parus en France, Aslı Erdoğan évoquait déjà ce lieu effrayant entre tous, le “Bâtiment de pierre” – autrement dit la prison de Bakırköy à Istanbul. Or voici qu’en août 2016, à la suite de la tentative de coup d’État de juillet, la romancière turque est arrêtée et s’y trouve incarcérée. Son délit : avoir écrit dans un journal pro-kurde (Özgür Gündem) pour clamer son indignation et dénoncer toutes les atteintes à la liberté d’opinion. Depuis lors, la situation en Turquie s’aggrave et Aslı Erdoğan – entre autres intellectuels, journalistes et universitaires – encourt une condamnation aussi infondée qu’inacceptable.
Ce volume rassemble quelques-unes des chroniques qui lui ont valu cette accusation. Le lecteur y retrouvera l’exigence poétique d’Aslı Erdoğan, son amour de la liberté, sa lucidité et la beauté de sa langue.
Que ce livre puisse briser l’étau du silence : tel est désormais le voeu de ses éditeurs, en France et à l’étranger, partout où son oeuvre a droit de cité.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24054
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Jeu 1 Juin - 6:54

Il y a déjà un moment que j'ai retenu un livre d'Asli Erdogan à la bibliothèque ... ses livres sont pris d'assaut et il y a la queue pour les avoir !
J'attends mon tour !
Quand je pense que la Turquie (enfin ... son dictateur) ambitionnait d'entrer dans l'Europe .....! affraid il yoyote, le débile .... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11012
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Jeu 1 Juin - 9:44

Je prépare mon commentaire. Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11012
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Ven 2 Juin - 20:11

Le silence même n’est plus à toi
Mon point de vue :
170 pages, mais quelle force !
Vingt-neuf chroniques, d’abord publiées pendant dix ans dans le quotidien Özgün Güden, qui soutenait les revendications kurdes, avec pour conséquence l’arrestation de ses journalistes dont Asli Erdoğan, pour «appartenance à une organisation terroriste». Le titre, Le silence même n’est plus à toi, est aussi celui de l’une des chroniques de ce livre, l’auteur reprenant un vers du poète Georges Séféris (1900-1971), prix Nobel de littérature en 1963, un Grec d’Asie mineure hanté toute sa vie par l’exode forcé, après la première guerre mondiale, de centaines de milliers des siens qui y vivaient depuis des siècles.
Des chroniques à lire en prenant son temps, chaque mot étant lourd de sens. La première raconte la tragique nuit du 15 juillet 2016, lors du coup d’état manqué suivi d’une répression féroce qui conduira Asli Erdoğan en prison. Le récit haletant, presque halluciné, décrit le chaos, les mouvements de foule, les détonations incessantes, la panique. La nuit s’achève, « le soleil est déjà haut mais c’est comme si la couleur du sang restait pendue à un crochet sur l’horizon ». Cette phrase est caractéristique du style imagé et percutant de l’auteur. Cette écriture particulière m’a beaucoup frappée, c’est celle d’un écrivain inspiré bien plus que d’une journaliste.
Chaque chronique mériterait qu’on s’y arrête. Pendant un certain temps, j’ai regretté qu’il n’y ait pas quelques notes datant les événements, précisant, même brièvement, le contexte : je me sentais un peu perdue, ne connaissant pas suffisamment l’histoire récente de la Turquie. Mais très vite, j’ai au contraire jugé que c’était sans importance, parce qu'Asli Erdoğan témoigne certes mais elle donne à ce qu’elle écrit une dimension universelle dans le temps et dans l’espace. Ce qu’elle raconte, donnant parfois à ses lignes une allure d’épopée, c’est l’éternel retour de tragédies humaines, d’extermination, d’oppression des femmes et des peuples, de dictatures. Ce qu’elle lance, c’est un cri pour que la liberté d’expression ne soit pas muselée. « Je ne veux pas être complice de l’assassinat des hommes, ni de celui des mots, c’est-à-dire de la vérité », dit-elle
Le plus étonnant peut-être est de trouver dans ce livre des passages d’une infinie poésie, en particulier quand Asli Erdoğan décrit un ciel, un paysage, une image entrevue :
Citation :
Les arbres, secs et nus, ont perdu la mémoire en même temps que leurs feuilles, désespérés ils ont renoncé à être eux-mêmes, à se souvenir, à se tourner vers la lumière… De leurs longs doigts griffus, ils invoquent un temps vierge où les jours et les saisons n’ont pas cours, un temps réduit à une pure attente. Pure attente, pure perte… Je marche sur les traces d’une voix, d’un mot qui éclipsera la nuit.
Encore une nuit à contempler l’obscurité, à contempler le monde depuis mon visage de femme exténuée qui se dessine sur une vitre gelée, à espérer une aube nouvelle.


Je pense aussi à cette scène sobre et bouleversante lorqu’elle évoque son arrêt devant la vitrine d’une animalerie pour regarder trois perruches en cage: elle se souvient alors d’un ami qui élevait de semblables oiseaux dans sa prison...
Je n’en dirai pas plus. J’engage chacun à lire ce livre pour en découvrir la richesse et l’émotion. study study study study study

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24054
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Mar 6 Juin - 7:29

Citation :
Les arbres, secs et nus, ont perdu la mémoire en même temps que leurs feuilles, désespérés ils ont renoncé à être eux-mêmes, à se souvenir, à se tourner vers la lumière… De leurs longs doigts griffus, ils invoquent un temps vierge où les jours et les saisons n’ont pas cours, un temps réduit à une pure attente. Pure attente, pure perte… Je marche sur les traces d’une voix, d’un mot qui éclipsera la nuit.
Encore une nuit à contempler l’obscurité, à contempler le monde depuis mon visage de femme exténuée qui se dessine sur une vitre gelée, à espérer une aube nouvelle.



Que c'est beau ! il me tarde de la lire, si l'embouteillage demeure  à la maison mère de ma bibliothèque (celle de Niort), je vais l'acheter !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24054
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Mer 14 Juin - 7:18

LES OISEAUX DE BOIS




rotko14 juin 2017
★★★★★
★★★★★
★★★★★

La nouvelle titre donne le ton du recueil, elle en assemble aussi plusieurs thèmes. Elle se lit au moins à trois niveaux, littéralement, au niveau symbolique, politique et philosophique, telle un apologue.

Au départ l'excursion en forêt de plusieurs femmes, pensionnaires d'un sanatorium. Comme dans un conte, à ceci près que le « chemin des  rêves bleus » peut devenir « un trajet d'enfer », et la partie de plaisir, une amère désillusion.
La narratrice - en l'occurrence « Félicité », selon son surnom ironique, tient à la fois un récit externe et de courts monologues personnels, dont des injonctions à tenir bon, malgré le dur présent, et l'ombre du passé.
Les images sont fortes, à caractère symbolique, puisqu'elles montrent l'attachement à la vie : « Un arbre penché parallèlement à la rivière leur coupa le chemin. Ses racines comme des tentacules de pieuvre, se tendaient vers les durs rochers et, têtu, résolu, opiniâtre, il avait réussi à pousser sur cette pente vertigineuse. »

La chanson Vida e bonita fredonnée par l'une des participantes va dans le même sens : Vida e bonita « cela veut dire : « la vie est belle, belle, belle… n'aie pas honte de chercher à être heureux… » Paonlinho est né dans la rue, il a vécu dans la misère et il est mort de la tuberculose à trente trois ans. […] Si une personne qui est au fond de l'abîme dit que la vie est belle, il faut s'arrêter et prêter l'oreille. Mais pour pouvoir bien comprendre cette musique, il faut avoir vraiment souffert. »
Félicité espère une sortie bénéfique pour son mal être physique et mental, en compagnie de femmes mal en point, mais bien décidées à jouir de « l'Amazone express », mystérieux but de l'expédition, tenu secret. Une bonne surprise, pensent ses compagnes. Un espoir pour Félicité - et le lecteur, curieux de savoir de quoi il retourne.
Après tant de frustrations, le plaisir d'une balade en forêt,
« Elle sentait soudain qu'elle aimait profondément la vie, et éprouvait jusque dans sa moelle l'ardeur de l'existence. »
mais il faut se presser sous peine de rater « l'événement ».
L'entente avec ses compagnes d'infortune mettrait fin à une solitude subie, ce serait un essor, la fin du confinement. Un moment de bonheur, promettent les compagnes.
Le titre joue sur l‘ambiguïté : « les oiseaux DES bois », dirait le plaisir d'une excursion en forêt, sauf que dans la nouvelle de Tchekhov (Duel), l'oiseau DE bois ne peut s'envoler.
L'histoire tient à la fois du tragique et du dérisoire, avec en finale une scène grotesque à la James Ensor… « Félicité » sera renvoyée une fois de plus à sa condition d'exclue.
On reconnaît la patte d'Alsi Erdogan, avec des échos biographiques transparents. la Turquie apparaît en filigrane derrière ce sanatorium ; douleurs physiques, souffrances psychologiques et morales s'y côtoient - et maintiennent au ras du sol qui souhaiterait l'élan vers une vie heureuse.
critique de Rotko sur Babelio envoyée ce matin.
A ajouter à mes demandes à la bibliothèque. Merci ton Excellence ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11012
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   Mer 14 Juin - 14:05

Pas encore lu study study study study study study   A programmer. flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aslı ERDOĞAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aslı ERDOĞAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs... asiatiques-
Sauter vers: