La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 11:46

Cette grenade dans la main d'un nègre
Un ring: le territoire des Etats-Unis.
 Deux boxeurs face à face, l'écrivain d'un côté, la société de l'autre. Boxe ! 
 L'écrivain donne des coups : au racisme, aux clichés, à la pacotille hollywoodienne. Et il encaisse, célébrant le dynamisme du pays, sa foi inépuisable en sa propre puissance, son génie créatif.
 Un exercice d'admiration entre Américains, dans ce pays où être, c'est vouloir être quelqu'un.


Ce livre n'est pas vraiment un roman mais un carnet de route.
L'introduction nous met tout de suite dans le bain:

   " Ceci n'est pas un roman. Je le dis en pensant à Magritte dessinant une pipe "

Ce livre est le fruit de réflexions et de rencontres ainsi que de confrontations aux différentes facettes de la société américaine.

J'ai particulièrement aimé sa réflexion à propos de Norman Rockwell, cet artiste qui ne voyait pas de noirs autour de lui à Manhattan;
Idem pour Woody Allen;
ses réflexions à propos de Billie Holiday, Miles Davis, Basquiat, Magic Johnson, Toni Morisson, Walcott, James Baldwin

Il aborde de nombreuses facettes de la vie américaine avec beaucoup d'humour. Il est incisif, parfois subversif.
Il a de grandes connaissances littéraires. Il est drôle, ne se prend pas au sérieux, traite de sujets graves de façon décalée.
J'aime beaucoup le livre de cet auteur haïtien, vivant au Canada et aux Etats-Unis et écrivant en français.

 alegre  alegre 
   
Lien Grain de sel (auteur)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22758
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 11:58

Merci Sapho, 
As-tu lu d'autres oeuvres de cet auteur ?

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 25973
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 12:01

Merci Sapho pour la critique de ce livre, et de nous faire connaitre aussi son auteur  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 17:23

Je ne connais pas le livre dont tu parles, Sapho. En revanche, j'en ai lu un autre, du même auteur, intitulé : Le goût des jeunes filles.

Ce roman raconte, vingt ans après les événements,  un week-end à Port-au-Prince en avril 1971, époque à laquelle « les années soixante venaient à peine de commencer en Haïti. Avec dix ans de retard. »

Il présente plusieurs aspects d’un intérêt inégal à mon avis :

- la peinture d’une société ambiguë avec d’un côté, sous le régime corrompu de François Duvallier et ses tontons macoutes, un monde privilégié et sans scrupule qui vit en vase clos, et de l’autre un peuple souvent misérable qui se bat pour sa survie. Ce combat est illustré par les jeunes filles que côtoie Dany, le personnage principal.

- un roman d’initiation : Le jeune Dany, grand admirateur du poète local Magloire Saint-Aude, vit entouré de femmes. Son père étant en exil, il est éduqué par sa mère et ses tantes. Bien involontairement, il pénètre dans l’intimité sacrée des jeunes filles d’en face.

- le journal incisif de Marie-Michèle l’une des jeunes filles, figure attachante : issue de la société huppée qui habite sur les collines de Port-au-Prince, elle se mêle aux filles du peuple pour apprendre la vraie vie, pour fuir le mensonge de sa classe, ultra-minoritaire, et qui, cependant, opprime tout le pays. Du haut de ses dix-sept ans elle pose, au jour le jour, un regard lucide et impitoyable sur sa mère et les femmes riches et désoeuvrées de la bourgeoisie coloniale. Pour moi, c’est ce qu’il y a de plus intéressant dans ce livre qui donne une image très négative de la femme haïtienne, mise à part Marie-Michèle !

J’ai lu ce roman sans déplaisir mais sans enthousiasme non plus. Certains passages du roman m’ont plu mais d’autres m’ont agacée, comme par exemple les scènes répétitives des jeunes filles qui se crêpent le chignon pour un oui, pour un non ; au début c’est drôle, mais à la longue, c’est lassant.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 18:01

j'avais lu le gout du café de Dany Laferrière, j'ai adoré ce livre dont voici le résumé


Au cour de ce récit, il y a l'enfance.
Celle d'un petit garçon passant chez Da, sa grand-mère, et accompagné de la chaleureuse vigilance de ses tantes. Un peu de fièvre, et le voici privé de jeux avec ses camarades. Alors il reste sur la terrasse de bois, à côté de Da qui se balance dans le rocking-chair, avec toujours une tasse de café à portée de la main pour les passants et les voisins. Le long des lattes de bois, l'enfant regarde les fourmis, les gouttes de pluie marquant le sol, regarde et écoute les adultes s'occuper et parler, respire les odeurs de la vie.
Chronique des sensations enfantines, L'Odeur du café est un livre envoûtant, le récit d'un voyage au temps si fragile et si merveilleux de l'enfance.

C'est l'atmosphère si particulière et si bien rendue qui m'a fait aimer ce livre, j'avais l'impression d'être avec ce petit garçon qui voyait tout, analysait les choses à sa manière mais avec un regard incisif.
Sapho, je voulais lire également cette grenade dans la main d'un nègre, mais je ne l'ai pas trouvé à l'époque. Je vais chercher à la médiathèque d'ici.
Nicamic, tu ne parais pas très emballée par le goût des jeunes filles.... enfin, je vais voir ce que je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22758
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 19:02

C'est le gout du café ou l'odeur du café le titre du livre Tit lémurien ?

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 19:05

flute, je mé trompé ! c'est l'odeur du café
je mé mélangé avec le goût des jeunes filles ! rhoooooo ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 20:08

    

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 16 Mar - 21:07

Messante ma Nic ! et pis c'est ta faute, tu parlais "du goût" des jeunes filles ! clown
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Ven 16 Mai - 7:41

Voilà, j'ai trouvé ! je vais déjà mettre le résumé de "comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer". il me semble que Sapho en a parlé....
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Ven 16 Mai - 7:57

Résumé explicatif du livre
Le narrateur est connu seulement sous le surnom que lui donne son colocataire, à savoir Vieux. Le colocataire en question s’appelle Bouba. C’est un sage qui dort beaucoup, médite toute la journée, boit du thé et lit le Coran. Ensemble, ils écoutent du jazz, devisent et débattent sur le monde alors que le narrateur s’acharne sur son premier roman si difficile à écrire et lit Bukowski, Miller, Mishima, Hemingway, Proust entre autres.
À travers ses chroniques de la vie montréalaise, il conte au lecteur ses aventures avec les filles, toutes de race blanche. Celle qui tient une plus grande place est surnommée Miz Littérature, elle étudie la littérature à l’université McGill et vit dans le quartier cossu d’Outremont. Elle forme avec le narrateur un couple improbable étant donné leurs origines très différentes. Chaque fille a un petit surnom, on croisera donc Miz Suicide, Miz Sophisticated Lady, Miz Punk, Miz Snob, Miz Chat et j’en oublie sans doute.
Dany Laferrière prend un malin plaisir à parler du cocktail explosif que constitue le sexe entre une fille blanche et un homme noir. Il revisite le débat racial et l’Histoire entre les noirs et les blancs à travers le sexe et les relations entre un homme noir et une femme blanche.
Le roman est court (150 pages), le ton est léger mais ce livre est plus profond qu’il paraît.
Pour les curieuses, la réponse à la question titre n’est jamais donnée…

Et c'es justement ce qui est positif, Laferrière 'explique les tenant et aboutissants de sa démarche et intellectualise ! les curieux seront déçus. Et c'est tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Ven 16 Mai - 16:19


Dany Laferrière lors d'une rencontre du "Monde des livres", le 3 octobre 2009 à Paris. | AFP/MIGUEL MEDINA

L'Académie française a élu son nouvel immortel : Dany Laferrière. L'écrivain canadien, né en Haïti, a été élu jeudi 12 décembre au fauteuil de l'auteur d'origine argentine Hector Bianciotti, mort le 12 juin 2012, a annoncé l'institution, dont les statuts n'imposent aucune condition de titre ni de nationalité.
Dany Laferrière, âgé de 60 ans, a été élu au premier tour du scrutin avec 13 voix sur 23, a précisé l'Académie, fondée par Richelieu en 1635, et chargée de veiller au respect de la langue française et d'en composer le dictionnaire. Selon Radio Canada, il est le premier Québécois et le premier Haïtien àsiéger sous la coupole.
Né à Port-au-Prince, en Haïti, le 13 avril 1953, Dany Laferrière, né Windsor Klébert Laferrière, est également scénariste, et vit entre Miami et Montréal. Son écriture privilégie le style autobiographique.
« C'EST UN HONNEUR POUR HAÏTI »
Dany Laferrière a reçu le prix Médicis 2009 et le Grand Prix du livre de Montréal pour son roman L'Enigme du retour (édition abonnés), qui raconte son retour en Haïti, à la suite de la mort de son père, exilé lui-même dans les années 1960 par Papa Doc, le père de Jean-Claude Duvalier.
« C'est extraordinaire, c'est un honneur pour Haïti. Cet honneur rejaillit sur tous nos écrivains et hommes de lettres »a déclaré Josette Darguste la ministre de la culture haïtienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Ven 16 Mai - 16:43

Merci YSOU pour ton résumé et tes ressentis   study  study 

J'aime beaucoup DL. Son observation de la société est acérée. Son écriture est épurée, son langage dégage de la finesse et de l'ingéniosité.
Il utilise peu de mots, il rejette les détails anecdotiques peut-être parce que l'époque dans laquelle nous vivons les relations sociales manquent de densité. Ses personnages vivent dans l'instant, rien que dans l'instant.



 study  study 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Jeu 21 Aoû - 16:02

L'ENIGME DU RETOUR


  Résumé :

Un jeune homme de vingt-trois ans a quitté son pays de façon précipitée. Un homme épuisé y retourne, trente-trois ans plus tard. Le jeune homme est passé de l’étouffante chaleur de Port-au-Prince à l’interminable hiver de Montréal. Du Sud au Nord. De la jeunesse à l’âge mûr. Entre ces deux pôles se trouve coincé le temps pourri de l’exil. 

Une nuit, un coup de fil lui apprend le décès de son père à New York. Ce père qu’il n’a pratiquement vu qu’en photo. Cet événement le fait quitter la baignoire pour prendre la route. D’abord n’importe où, vers le nord; comme un adieu à cet univers de glace qui l’a tenu au frais si longtemps. Puis à New York pour les funérailles de son père, que l’exil avait rendu fou. Il compte le ramener à son village natal de Baradères, dans le sud d’Haïti. Pas le corps, qui appartient au voyage. Plutôt l’esprit. Des funérailles sans cadavre. Et le voici à Port-au-Prince, où il se terre dans une chambre à l’hôtel, n’osant regarder cette ville qu’il a tant rêvée là-bas dans sa baignoire, à Montréal.

Si, dans Je suis un écrivain japonais, Dany Laferrière s’était donné pour but de vider le concept d’identité de tout son contenu, il poursuit ici l’objectif contraire. Qu’est-ce qui fait que nous venons indéniablement d’un lieu, d’une culture ? Pourquoi sommes-nous toujours le fils de notre père ? Un roman à la forme neuve, originale, qui mêle haïku et narration. Un livre grave, poétique, onirique, réaliste. Le livre d’un très grand écrivain.



Quelques extraits que j'ai beaucoup aimés


" En fait, la véritable opposition n'est pas entre les pays, si différents soient-ils, mais entre ceux qui ont l'habitude de vivre sous d'autres latitudes et ceux qui ,'ont jamais fait face à une culture autre que la leur ".
Seul le voyage sans billet de retour peut nous sauver de la famille, du sang et de l'esprit de clocher. Ceux qui n'ont jamais quitté leur village s'installent dans un temps immobile qui à la longue peut être nocif pour le caractère ".



LE TEMPS DES LIVRES


" Dès que j'arrivais dans un nouvel appartement , je disposais mes bouquins sur la table. Tous déjà lus et relus. Je n'achetais un livre que si l'envie de le lire était plus forte que la faim qui me tenaillait. C'est encore le cas de beaucoup de gens. Quand notre condition change, on pense qu'il en est de même pour tout le monde. J'en connais qui doivent choisir constamment entre manger ou lire. Je consomme autant de viande ici en un hiver qu'un pauvre en mange en Haïti durant toute une vie. Je suis passé en si peu de temps de végétarien forcé en carnivore obligé. Dans ma vie d'avant, la nourriture était la préoccupation quotidienne. Tout tournait autour du ventre. Dès qu'on avait de quoi manger , tout était réglé. C'est une chose impossible à comprendre pour ceux qui ne l'on pas vécue".


A SUIVRE........
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Jeu 21 Aoû - 16:14

Merci Sapho  menina  Tu vas finir par me convaincre de lire un autre roman de cet auteur que Le goût des jeunes filles qui ne m'avait pas vraiment enthousiasmée.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Jeu 21 Aoû - 18:32

Aviez vous lu "le goût du café", à l'époque où nous étions sur GDS* ? j'avais adoré ce livre, et j'ai bien envie d'en lire d'autres de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Jeu 21 Aoû - 18:35

j'oubliais....! j'ai aussi lu "comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer" (j'en parle plus haut sur ce fil).
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Sam 23 Aoû - 19:55

EXTRAITS DE : L'ENIGME DU RETOUR


 " J'ai demandé à ce peintre aux pieds nus pourquoi peint-il toujours ces arbres croulant sous les fruits lourds et juteux alors que tout est désolation autour de lui?
   Justement, me fait-il avec un sourire triste, qui veut accrocher dans son salon ce qu'il peut voir par la fenêtre. "




 " Le poète Emile Nelligan a atteint l'immortalité pour avoir employé deux fois le mot neige dans ce vers très bref :
    " Ah comme la neige a neigé"
   Gilles Vigneault, lui, pour avoir chanté :
    " Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver"
   La gloire passe ici par la glace ".


 " C'est avant de  commencer qu'on a le loisir de penser à la célébrité car dès la première phrase écrite, on fait face à un archer sans visage qui vise d'abord l'ego."




 study  study  study  A SUIVRE.......
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 24 Avr - 19:21

LIVRE LU : CHRONIQUE DE LA DERIVE DOUCE


Dany Laferrière raconte sa première année à Montréal en 1976, alors qu'il vient de quitter Haïti.

Eté 1976. Le Québec est captivé par les exploits de Nadia Comaneci qui passent en boucle à la télévision. À Montréal, les habitants n’ont pas encore la tête aux élections de novembre, qui amèneront René Lévesque au pouvoir. Pas plus que ce jeune homme de 23 ans qui débarque d’un vol en provenance d’Haïti : son principal souci consiste plutôt à trouver un taxi pour se rendre à son hôtel et à envisager la suite des opérations. Il s’appelle Dany Laferrière et, dans son pays natal, il était journaliste au Petit Samedi soir. Quelques semaines plus tôt, son collègue et ami Gasner Raymond a été trouvé mort sur une plage, la tête fracassée dans un sac. Un avertissement des Tontons macoutes envers ses confrères. Selon la rumeur, Laferrière sera le prochain sur la liste. Le voici donc en fuite dans cette mégapole où personne ne l’attend, et où tout est possible...

Paru au Québec en 1994, Chronique de la dérive douce raconte sa première année à Montréal ; dans la série de ses romans autobiographiques, c’est en quelque sorte son premier livre « québécois », tout comme L’Odeur du café sera son premier roman « haïtien ». En bonne logique, il aurait même pu être son premier texte tout court, puisqu’il raconte sa naissance à l’écriture et s’achève sur l’achat d’une machine à écrire Remington, début officiel de sa vie littéraire. Mais il faudra attendre neuf ans avant qu’il publie son premier texte, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, et qu’il rencontre le succès. Pour l’heure, Laferrière doit faire face aux urgences. S’acclimater à la ville, aux moeurs, à la langue sa langue natale reste le créole. Se loger dans des immeubles minables, au milieu d’une population de petits trafiquants et de repris de justice. Manger à la soupe populaire, ou braconner des pigeons dans les parcs pour les faire cuire au citron. Mais il n’y a pas que du sordide dans ce récit, loin s’en faut. Chronique raconte aussi l’apprentissage de la liberté dans la ville étrangère, avec une ivresse durable qui étonne l’auteur lui-même. Il marche interminablement dans les rues, s’assied sur les bancs pour regarder les gens, erre dans les couloirs du métro, songe qu’il a la vie devant lui. « Je constate, en souriant, que personne ne sait où je suis en ce moment. Je n’ai pas encore d’amis. Ni de domicile fixe. Ma vie est entre mes mains. »









QU'EN DIRE........


C'est un roman d’initiation à la prose poétique et précise qui relate à la fois une entrée dans la ville et une entrée dans la vie. J’y ai retrouvé avec plaisir ce narrateur faussement candide qui pose un regard plein de fraîcheur sur la mégalopole qu’il découvre. J’ai aimé son apologie de l’oisiveté, une prise de position positive à l’heure où on nous bassine avec la valeur travail comme seul accomplissement possible pour l’être humain. J’ai aimé les références littéraires toujours aussi présentes, j’ai aimé ce personnage qui passe son temps à lire et à regarder les filles passer , bref j’ai passé un excellent moment de lecture, comme d’habitude avec cet auteur !




  

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Dim 24 Avr - 21:09

m'étonne pas ma dolce ! j'avais adoré "L'odeur du café" et "comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer".
J'en relirais bien un autre du coup !!! merci ma Sapho.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Lun 25 Avr - 0:10

Merci Sapho flower flower flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Lun 25 Avr - 11:32


_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Lun 25 Avr - 12:12

j'aime beaucoup cet homme ! son approche du réel et d'autre part, sa poésie.
merci ma Sapho menina
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   Lun 25 Avr - 12:21

Suzanne a écrit:
C'est le gout du café ou l'odeur du café le titre du livre Tit lémurien ?

j'en rigole encore en relisant ça ! le gout des jeunes fille, ou le gout du café !!! quel sac d'embrouilles !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dany LAFERRIÈRE (Haïti/Québec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dany LAFERRIÈRE (Haiti/Canada/Québec/Etats-Unis)
» pour dany poème et acrostiche
» Rien à déclarer de Dany Boon
» 127 Hours de Dany Boyle
» [Lafferière, Dany] L'énigme du retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: