La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Partagez | 
 

 Fabio GEDA (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22747
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 13:15




Dans la mer il y a des crocodiles de Fabio Geda Editions Liana Levi
Traduction Samuel Sfez


Dix ans, ou peut-être onze. Enaiat ne connaît pas son âge, mais il sait déjà qu'il est condamné à mort. Etre hazara, une ethnie haïe en Afghanistan par les Pachtounes et les talibans, est son seul crime. Pour le protéger, sa mère l'abandonne de l'autre côté de la frontière, au Pakistan. Commence alors pour ce bonhomme " pas plus haut qu'une chèvre " un périple de cinq ans pour rejoindre l'Italie en passant par l'Iran, la Turquie et la Grèce. Louer ses services contre un bol de soupe, passer les frontières dissimulé dans le double-fond d'un camion, braver la mer en canot pneumatique, voilà son quotidien. Un quotidien où la débrouille le dispute à la peur, l'entraide à la brutalité. Mais comme tous ceux qui témoignent de l'insoutenable, c'est sans amertume, avec une tranquille objectivité et pas mal d'ironie, qu'il raconte les étapes de ce voyage insensé.





Je digère les crocodiles et je viens vous en parler

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.


Dernière édition par Suzanne le Sam 5 Avr - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22747
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:06

Que sait-on de ce qu'endurent les Boat people et autres immigrés pour venir en Europe pas grand chose.

Ce livre nous raconte la vie d'un petit Afghan contraint de quitter son pays (il était d'une tribu minoritaire) car menacé de mort. 
Sa mère l'abandonne au Pakistan pour essayer de lui sauver la vie.
Ensuite commencent les galères, chercher du travail, un coin pour dormir, de quoi manger.Il change plusieurs fois de pays pensant trouver mieux ailleurs. Il a chaque fois affaire à des trafiquants d'hommes, des policiers plus ou moins brutaux.
Il voit à la télé les tours du WTC qui s'écroulent c'est un drame mais lui vit aussi un drame son ami est parti. : Quand on n'a pas de famille, les amis sont tout.
Il voyage souvent dans des conditions épouvantables. 

Malgré ça, l'histoire est pleine d'un humour qui nous fait baisser la pression.
Comme avec le petit Hussein Ali et ses crocodiles dans la mer (après tout il a raison il y a des endroits où il y a des crocodiles sur les côtes) et surtout sa mer en pente !

Il y a aussi les gens qui l'aident et qui nous redonne confiance en l'humanité.

Bien sûr j'ai un peu pleuré à la fin (suspens)

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:11

Je l'ai "retenu" à la médiathèque, j'y vais cet après midi, je ne sais si il sera là ?
C'est dans le village voisin, une ravissante petite bibliothèque bien fournie en livres et qui est rattachée à la très grande médiathèque de Niort. Plusieurs villages  sont ainsi bien nantis.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22747
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:13

J'espère que tu le trouveras il est tout plein de tendresse.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:21

je te dirai !
j'en ai retenu plusieurs, sur la quantité, j'en aurai bien un ou deux ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:47

Suzanne, j'étais sûre que tu aimerais.  Very Happy 

Un beau livre, sobre et frappant :

Cinq chapitres se succèdent, chacun consacré au pays où se trouve Enaiat : Afghanistan, Iran, Turquie, Grèce, Italie enfin. Au début du livre, une carte aide le lecteur à suivre le long chemin d’Enaiat car son voyage durera cinq ans. 
De courts apartés en italique interrompent parfois le récit, introduisant des pauses au cours desquelles l’auteur dialogue avec son jeune interlocuteur, peut-être pour introduire un changement de rythme, peut-être pour nous rappeler que finalement il s’en est sorti, peut-être pour mettre l’accent sur des situations ou des réactions insolites, des étonnements de l’écrivain aussi, alors que pour Enaiat, tout semble relever de l’évidence, y compris le pire.
Les passages les plus terribles, ceux par exemple qui racontent les durs travaux qu’Enaiat doit accomplir pour survivre ou la marche harassante de 26 jours dans la montagne glaciale (12 clandestins y perdront la vie) pour gagner la Turquie depuis l’Iran ou encore le voyage hallucinant de 3 jours entassé avec 50 compagnons d’infortune dans les 50 cm. du double-fond d’un camion turc, tous ces passages racontent l’impensable avec simplicité, sans insistance, sans mots inutiles.
Et puis, au milieu des difficultés surgissent des moments magiques, des rencontres, comme dans un conte :
       -    l’homme qui explique à Enaiat que sa mère l’a abandonné par amour, pour lui sauver la vie ;
        -    la vieille femme grecque qui l’héberge, l’habille et lui paye son billet de bus,

        -     le cycliste qui lui donne 20 euros en Italie ;

        -     le jeune garçon qui guide ses premiers pas à Venise, d’autres encore…

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 14:53

Toujours dans ce même livre, j’ai aimé les variations dans le ton :
Parfois une simple réflexion, très sobre, devient poignante :


Citation :
Un instant, Hamid [ouvrier qui est sorti de l’enceinte du chantier pour faire des courses, au risque d’être reconduit à la frontière] s’est arrêté d’empiler les paquets de riz et de féculents. Il est resté immobile. Je n’ai jamais peur, Enaiat, a-t-il dit. Et j’ai toujours peur. Je ne sais plus faire la différence. 

Parfois, le texte se teinte d’humour que ce soit le héros qui parle :


Citation :
le temps passait. Les secondes, les minutes, les heures, les jours, les semaines. Les mois. Le tic-tac de ma vie. J’aurais voulu acheter une montre pour donner un sens au passage du temps, une montre qui donne l’heure et la date, qui mesure la pousse des ongles et des cheveux, qui me dise de combien je vieillissais.


ou l'auteur :

Citation :
Enaiatollah a fini de raconter son histoire peu de temps après avoir eu vingt et un ans (peut-être). C’est le commissariat qui a décidé de la date de son anniversaire : le 1er septembre. Il vient de découvrir qu’il y a vraiment des crocodiles dans la mer.


 

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 16:20

JE L'AI ! youpiiiiiiii !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 18:06

le lémurien a écrit:
JE L'AI ! youpiiiiiiii !


 cheers  Lis-le vite   livre   et dis-nous ce que tu en penses !  Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Lun 17 Mar - 18:38

vais le commencer ce soir, si je ne m'écroule pas trop vite, je pourrai en lire un bon bout !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 19 Mar - 17:19

Dans la mer il y a les crocodiles, et je confirme vos impresions

A force de retenue dans l'expression, le lecteur a parfois l'impression d'une vie banale, faite de peurs et d'issues de secours, acceptées comme le lot quotidien. 

Le passage qui m'a le plus frappé : l'irruption du taliban - puis de ses congénères, demandant la fermeture de l'école fréquentée par Enaiat. 

Si Enaiat est l'objet de mauvais traitements, de toutes sortes, ce qu'on imagine fort bien malheureusement, il rencontre des adultes qui lui donnent de bons conseils, et sait mener sa barque au mieux des circonstances.

les dialogues entre l'enfant et Fabio Geda montrent leur rapport de confiance et la liberté que l'auteur laisse au narrateur. On saisit aussi la réalité de ce qui est raconté.

Les voyages vers la Turquie, puis, vers la Grèce, et enfin jusqu’à l’Italie font frémir puisqu’ils montrent à quel point est précaire la vie des immigrants clandestins, cherchant par tous les moyens à échapper à des conditions de vie inacceptables. Ici le récit devient plus émouvant puisqu’il s’agit d’un jeune garçon, et qu’on se pose la question : comment faire dans de telles situations ?

On voit aussi un panorama de l’humanité propre à donner des cauchemars : la traque incessante de la police qui ne fait pas de sentiment, c’est peu de le dire, avec les clandestins. Pourtant le récit d’Enaiat ne montre pas d’amertume.

Quelques figures éclairent le récit, parfois avec une dose d’humour, : les retrouvailles d’amis perdus de vue, ou des rencontres de personnes ouvertes et généreuses qui entrouvrent la porte 
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 19 Mar - 17:35

Rotko a écrit:
A force de retenue dans l'expression, le lecteur a parfois l'impression d'une vie banale, faite de peurs et d'issues de secours, acceptées comme le lot quotidien. 


non, je n'ai pas eu l'impression d'une vie banale, bien au contraire. Je ne perds pas de vue que c'est un petit garçon, les tâches qu'il exécute sont bien au delà de ce que l'on demande à un enfant de son âge, mais il fait tout cela sans se plaindre. Il y a quelque chose qui m'a serré le cœur : c'est quand il va regarder les enfants de l'école, qu'il les voit jouer,  et repense à ses copains, à leurs jeux. Les sentiments contraires qui l'agitent.


L'irruption du taliban m'a révolté, l'assassinat du maître d'école, cette force malfaisante déployée, mais qu'elle horreur !

Au fil des pages, je sens que je n'ai pas fini de m'insurger, et d'être au bord des larmes. 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 19 Mar - 17:42

maintenant, il part pour l'Iran, bien qu'il ait entendu parler de fusillades à la frontière, de dangers multiples. Il ne veut pas rester ici.
c'est un petit bonhomme très déterminé ! admirable.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 19 Mar - 18:23

j'ai trouvé une interview de Fabio Geda. Elle m'a paru intéressante et je vous en fais profiter.


Entretien avec Fabio Geda
Fabio, comment est né ce livre?
J’ai rencontré Enaiat il y a trois ans, au Centre interculturel de Turin. Il était en train de raconter son histoire, et moi j’étais là, avec mon éditeur. Nous avons eu un coup de foudre. Pas seulement pour le récit de ce voyage inouï, mais pour la façon dont il le racontait. Par le regard que, malgré tout, il parvenait à poser sur sa propre vie. Jamais compassionnel, mais décidé, authentique, et parfois même ironique. Il racontait en regardant vers l’avenir.
Que voulez-vous dire?
Je pense qu’il était conscient du fait que les histoires comme la sienne peuvent changer la façon dont on perçoit l’autre, l’autre différent de nous. Enaiat connaît la valeur des choses, et de la vie. La seule manière de pactiser avec son passé est de parvenir à le regarder de l’extérieur.Voilà pourquoi ce livre est né.
Comment avez-vous travaillé ?
Nous avons passé ensemble des jours et des jours. Ses souvenirs remontaient, confus et incomplets. Peu à peu, nous avons mis de l’ordre dans ce magma et reconstitué son parcours en cherchant sur Internet chaque étape. C’est là que le récit a commencé à surgir. En rentrant chez moi, je réécoutais ce que j’avais enregistré et j’essayais d’utiliser ses mots à lui. J’ai surtout tenté de me mettre à l’écoute des non-dits qui accompagnent toujours les récits. En cela, mon expérience d’éducateur m’a beaucoup aidé.

Elle apporte un éclairage sur le livre, la façon dont il a été écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 19 Mar - 19:54

Je connais cet entretien : c'est vrai qu'il apporte une éclairage intéressant. Merci le lémurien  flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Bathy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2193
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Fabio Geda   Ven 21 Mar - 13:04

J'ai terminé cette nuit "dans la mer il y a des crocodiles".
Oui, ça m'a plu. Ca se termine bien pour notre héros, il a eu de la chance, mais quand on a eu une enfance protégée on peut difficilement immaginer que des gamins aient pu vivre de telles situations. Et pourtant c'est bien réel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f36-bathy-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 12:20

je l'ai terminé hier et je ferai mon commentaire dès que j'aurai un peu de temps.
Il m'a vraiment plu !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 14:46

au début du livre, le petit garçon dit : 
 "J’ai eu faim, mais je n’ai pas demandé à manger. J’ai eu soif, mais je n’ai pas demandé d’eau. " et pour moi, cette phrase le résume.
Il subit sans se plaindre, et s'il pleure, c'est à l'intérieur de lui. Un gamin habitué à une vie dure, dans un pays rude. Le peu de tendresse qu'il a connu, c'est celle de sa mère. Il est parfois difficile de comprendre que c'est une histoire "vraie", tant la résistance de cet enfant est grande. Je suis restée pensive, en suspend, de temps en temps au cours de ma lecture.
- est-il possible de tant souffrir sans baisser les bras ?
mais il est vrai que nous ne pouvons comparer les enfants occidentaux surprotégés avec les enfants d'ailleurs dans le monde, là où tout est difficile dès les premières années.
Geda a-t-il caché volontairement les moments de découragement, de refus de continuer ?
je n'en sais rien, mais ce garçon est admirable de volonté, d'opiniâtreté, de détermination, décidé à s'en sortir, une belle âme finalement !
Les passages drôles, malgré les situations précaires, font sourire (quand ils prennent le bateau gonflable pour traverser un bras de mer....) on lit plus vite, on s'inquiète, on a peur pour lui, pour eux.
Il parle avec fraicheur, on trouve de la poésie, de la naïveté, bien transcrites par l'auteur.
Et bien sûr, le problème de l'immigration clandestine est posé, les structures d'accueil insuffisantes, le racisme. L'enfant semble bien au delà de tout cela, il arrive au but et ne rêve que "d'apprendre" ! Son tempérament de battant ne le prédispose pas à profiter des personnes qui l'accueillent et veulent s'en occuper.
j'ai vraiment aimé sa personnalité et tout le livre.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 15:55

Le lémurien a cité plus haut un passage d’un entretien avec l’auteur du livre qui n’est pas Enaiat, le héros. Le lire in extenso est très intéressant, voici le lien : http://italopolis.italieaparis.net/articles/fabio-geda-467/

 Pour répondre à ton dernier post, mon lémurien, j’ai trouvé que le style adopté rendait parfaitement l’idée qu’un enfant, même quand il vit l’insupportable, réagit en enfant et surtout n’analyse pas comme le ferait un adulte, a fortiori un adulte d’Occident.
 Enaiat voulait devenir travailleur social, y est-il parvenu ? On aimerait avoir de ses nouvelles, savoir aussi s’il a réussi à revoir sa mère…

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22747
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 16:04

Avec Bathy, on se demandait (au tél) si l'auteur n'avait pas supprimé tous les moments découragement du gamin.
Est-ce qu'Enaiat a oublié de les raconter ? Ou bien c'est l'auteur qui n'en a pas trop parlé pour ne pas en faire un roman trop noir, trop difficile à lire ?

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 16:12

Dans l'interview, il est clairement dit qu'Enaiat lui-même a insisté pour que son livre puisse être lu par des jeunes et que l'auteur a respecté son désir de simplicité du style ; on peut penser que ne pas insister sur les pires moments participe aussi de cette démarche. D'autre part, n'est-il pas très humain d'effacer en quelque sorte le pire surtout quand on l'a vécu enfant ? Une question de survie mentale en quelque sorte.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Sam 22 Mar - 16:13

Suzanne a écrit:
Est-ce qu'Enaiat a oublié de les raconter ?

il a pu oublier des moments de découragement, sa mémoire n'a gardé que les bons souvenirs et les instants les plus dures à vivre, je pense....
ainsi nous oublions les tracas de la vie pour ne nous souvenir que des belles choses.
......avec le temps.....
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8161
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 26 Nov - 19:34

Je viens de terminer ce livre de GEDA

Que rajouter de plus après toutes vos interventions !!

Le sujet est traité avec beaucoup de simplicité et sans atermoiement. C'est ce qui fait sa force. Car ce qui nous touche le plus c'est justement ce quotidien sans fioriture d'un enfant qui doit survivre coûte que coûte et accepter de tout quitter, sans regarder en arrière, pour ne pas être obligé un jour de devenir esclave ou de porter les armes contre son peuple...

Car Enaiat est bien un enfant et lorsqu'il arrive en Italie il n'a qu'une quinzaine d'années. Il obtiendra le statut de réfugié politique parce qu'il saura convaincre de sa volonté de s'en sortir...

Son récit est toutefois empreint d'une certaine innocence, d'optimisme, de courage et à aucun moment il ne porte de jugement sur ceux qui lui ont fait du mal.

"Comment on trouve un endroit pour grandir, Enaiat ? Comment le distingue-t-on d'un autre?» lui demande Fabio Geda.
«Tu le reconnais parce que tu n'as plus envie de t'en aller. Bien sûr, il n'est pas parfait. Ça n'existe pas, un endroit parfait. Mais il existe des endroits où, au moins, personne ne cherche à te faire du mal."

Très beau livre



studystudystudy
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 26 Nov - 20:12

Sapho, j'étais sûre que tu aimerais. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   Mer 26 Nov - 20:22

en vous lisant, ce livre m'est revenu en mémoire .... je l'avais vraiment aimé !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fabio GEDA (Italie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabio GEDA (Italie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fabio GEDA (Italie)
» Fabio GEDA (Italie)
» Fabio VOLO (Italie)
» Gaggia MDF d'occas sur Ebay italie/cuisinart
» [Besson, Philippe] Un garçon d'Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ...de langues latines-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: