La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Karine GIÉBEL (France) P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 19:00

Purgatoire des Innocents, roman publié en 2013 par Fleuve Noir.




4ème de couverture :

Je m’appelle Raphaël, j’ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux.
Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous venons de dérober trente millions d’euros de bijoux.
Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang.
Deux morts et un blessé grave.
Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.

Je m’appelle Sandra.
Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide.
Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là…

Je croyais avoir trouvé le refuge idéal.
Je viens de mettre les pieds en enfer.

Quelque chose qui marche et qui parle à ma place.
Et son sourire est le plus abominable qui soit…

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 19:04

Purgatoire des Innocents


Mon point de vue :

Pour un thriller, c’est un thriller ! Un livre d’une extrême violence, où j’ai cru percevoir une certaine complaisance à raconter l’insoutenable. Le roman commence assez classiquement par le braquage d’une bijouterie Place Vendôme qui tourne au drame avec la mort d’un policier et d’une passante, la blessure grave de l’un des protagonistes qui oblige la bande à modifier ses plans si bien qu’elle se retrouve en pleine campagne dans la maison d’une vétérinaire prise en otage.
Deux intrigues apparemment sans aucun rapport l’une avec l’autre s’amorcent et l’on attend évidemment qu’elles se croisent. Quand c’est le cas, on descend de plus en plus dans l’enfer d’un huis-clos sordide, avec une surenchère dans l’horreur. Je ne raconterai pas la suite, je laisse les futurs lecteurs la découvrir !
Pas de descriptions ni de portraits ou si peu. Un style à l’américaine avec passage à la ligne après chaque phrase ou presque, des phrases courtes, hachées, sèches. À ce point-là, pour moi, cela frise le procédé, le truc d’écriture. Mais je suppose que bien des lecteurs doivent apprécier.
Malgré tout, la psychologie de certains personnages est relativement fouillée, je pense en particulier à Sandra, Jessica et Raphaël ; il y a aussi la présentation d’une relation fraternelle qui rehausse un peu le roman en lui donnant une part d’humanité.
Un autre truc d’écriture qui sent la facilité : quelques courts chapitres qui nous renvoient dans le passé de tel ou tel personnage, histoire de nous faire comprendre comment ils en sont arrivés là où ils sont.
Bien que les rebondissements abondent, il y a quelques répétitions lassantes et surtout des pages (il y en a près de 600 !) qui auraient gagné à être raccourcies, à mon avis.
Je devine que je vais heurter des inconditionnel(le)s de cet auteur mais j’avoue ne pas avoir envie de lire un autre de ses romans.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 19:21

Merci en tout cas de nous faire part de tes impressions Nic,  le partage d'opinions est toujours enrichissant !  Smile 

Mais d'après ce que tu en dis, il ne me tente pas vraiment !  Neutral  De toute manière, ma liste de livre à lire s'est trop allongée, donc je lis à mon rythme et surtout ce que j'ai envie de lire ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 19:29

Ne connaissant pas cette auteure, je viens juste de commander un livre qui s'intitule : JUSTE UNE OMBRE ( Karine Giébel )

 J'espère que j'aurai plus de chance que toi car la critique dans le magazine : LIRE, était bonne.

 Je te dirai ce que j'en pense quand je l'aurai lu

 study  study  study 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22808
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 19:34

Marie et Bathy ont aimé "juste une ombre"
Quant à moi je ne pense pas que je lirai cet auteur !

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 20:51

ce dernier  je ne l'ai pas lu. mais  j'ai fait ici un commentaire sur tous  les autres. peut-être serai-je aussi déçue, ça  peut arriver  mais .... qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 21 Aoû - 23:13

J'ai lu tous tes commentaires avec intérêt, Marie, comme tu connais bien cet auteur, ton avis sur ce dernier livre serait le bienvenu, tu pourrais apporter un éclairage sans doute différent du mien.  menina  Dors bien !  menina

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 22 Aoû - 9:47

je n'ai pas lu encore ce dernier que tu dis car il est encore en broché  à amazon et je n'achète  que des "pocket" finances obligent au train où je lis  ce serait ruineux  (rires!)  mais j'en parlerai bien entendu ! alegre
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 22 Aoû - 9:59

marie C a écrit:
je n'ai pas lu encore ce dernier que tu dis car il est encore en broché  à amazon et je n'achète  que des "pocket" finances obligent au train où je lis  ce serait ruineux  (rires!)  mais j'en parlerai bien entendu ! alegre
Je te comprends  Wink  Moi, j'emprunte beaucoup en bibliothèque, quitte à acheter ensuite un livre qui m'a plu (pas celui-là, c'est certain !).

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 22 Aoû - 11:24

Moi aussi, je n'achète que des livres de poche ( pour la même raison que Marie ), ce qui fait que j'ai rarement les ouvrages de l'année d'un auteur.

 Voilà pourquoi j'ai commandé : JUSTE UNE OMBRE qui date de 2011.

 Je reçois des belles éditions juste pour mon anniversaire, la fête des mères et Noël. Alors, je les sélectionne vraiment!!


 study  study  study 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Bathy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2242
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 28 Aoû - 8:14

De Karine Giebbel mon préféré a été le premier que j'ai lu " Les morsures de l'ombre"
Dur, mais pas insoutenable et une fin inattendue  mais logique.

"Juste une ombre" m'a un peu moins accrochée

Quand à meurtres pour rédemption, la trame du roman est bonne mais j'ai trouvé certains passages exagérés
voire invraissemblables, des scènes de violence à répétition dans la prison qui n'étaient pas obligatoires.

Je n'ai pas lu celui dont parle NIC.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f36-bathy-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 10 Oct - 12:09

purgatoire des innocents  

j'ai aimé  jusqu'à maintenant tout ce qu'à écrit cette auteure  donc: 

ce dernier  m'a donné  l'impression d 'avoir déjà eu ces descriptions quelque part, à tel point que  j'ai pensé un instant l'avoir déjà lu! je lis tellement que cela aurait pu arriver  !

 Je rejoins Nicamic quand elle explique  les  phrases courtes, ça j'aime beaucoup, c'est vif et rapide. 

Par contre, j'ai trouvé qu'elle en faisait  trop là! dans le  sordide  justement. 

Je pense même  qu'au point  où sont décrites, les tortures  ces  "héros" devraient  être morts depuis longtemps. Bon ils sont résistants c'est vrai.

donc  
il aurait pu faire la  moitié de pages, et aurait été tout aussi intéressant car le développement de ces violences  n'apportent rien à l'histoire, sinon que l'on tombe dans l'horrible presque impensable. 

mais  on peut dire quand  même  que c'est un bon thriller.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 10 Oct - 14:45

Je suis occupée à lire : JUSTE UNE OMBRE " et je dois dire que je me laisse prendre au suspense introduit dès le début du livre par l'auteure. J'aime son écriture rapide mais surtout ses comparaisons parfois incongrues.

 Je pourrai en dire plus quand j'aurai terminé !


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 10 Oct - 16:04

oui oui Sapho, en ce qui me concerne  il n'y a que ce dernier  "purgatoire des innocents" qui me chagrine un peu mais je l'ai lu avec plaisir  malgrè tout 

j'ai constaté  mais je  l'ai déjà dit que plusieurs  auteurs  prennent  l'habitude  d'insérer  dans  leur  roman, des  intermèdes sur leurs "acteurs"  j'aime moins. 

on pourrait  presque, si on mettait bout à bout ces "intermèdes"  faire  plusieurs romans.  

j'ai entendu Olivier Adam parler de son dernier  roman que j'ai lu avec plaisir et le journaliste lui faisait remarquer justement ces interruptions pour parler de chacun, et il a répondu qu'en fait on pouvait envisager  d'en faire une série pour la télévision.
Ceci expliquerait cela.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 17 Oct - 15:44

Je viens de terminer: Juste une ombre.

 Un thriller : sûrement! Il se laisse lire facilement, l'histoire étant relativement simple.
 Les personnages sont fort typés; trop peut-être.
 Femme ambitieuse, policier fort, craint de tous et quelque peu amoral.
 Seul le troisième personnage est digne d'un véritable intérêt : l'Ombre.

 J'ai été un peu déçue par les nombreux clichés et comparaisons utilisés par l'auteure ainsi que par la longueur de certains détails inutiles à l'intrigue.
 Cela reste tout de même , pour moi, un bon thriller, angoissant, envoûtant et bien ficelé.

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 17 Oct - 19:22

J'ai l'impression, chère Sapho, que nos points de vue se rejoignent sur plusieurs points ! Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Bathy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2242
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 17 Oct - 22:52

Je vois qu'aucune d'entre vous n'a lu "les morsures de l'ombre". C'est le premier que j'ai lu d'elle et j'avoue avoir été emballée. Je vous le conseille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f36-bathy-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10679
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Ven 17 Oct - 23:06

Bathy a écrit:
Je vois qu'aucune d'entre vous n'a lu "les morsures de l'ombre". C'est le premier que j'ai lu d'elle et j'avoue avoir été emballée. Je vous le conseille.
Non, je ne connais pas mais ton enthousiasme m'ébranle ! Merci, Bathy menina Si je le trouve... alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Sam 18 Oct - 9:53

Bathy a écrit:
Je vois qu'aucune d'entre vous n'a lu "les morsures de l'ombre". C'est le premier que j'ai lu d'elle et j'avoue avoir été emballée. Je vous le conseille.

Si Bathy  j'en ai parlé  sur ce fil tiens  je te copie -colle  :




Sujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Mar 22 Avr - 9:32    


coucou !

Les morsures de l'ombre (Giebel)




Description de l'ouvrage


Date de publication: 10 septembre 2009 | Série: Policier / thriller (Livre 13622)
Ce matin de décembre, lorsque le commandant Benoît Lorand se réveille, il ne sait pas où il est. Une cave. Et surtout des barreaux. Il est prisonnier. Une femme lui rend visite. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu... Il l'a suivie chez elle... Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir. Quand il se réveille, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Cette femme... Elle l'observe, le provoque, lui fait mal. Lui parle de sa sœur, violée et tuée des années plus tôt... par lui, dit-elle... Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ? Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché. Et au commissariat, les hommes de Lorand, tous mobilisés pour sa recherche, n'ont toujours aucune piste. Combien de temps Lorand résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?


Descriptions du produit



Extrait du prologue : 

Impression étrange.
Comme une gueule de bois, un lendemain de cuite. Sauf qu'il peine à se souvenir de la veille... Neurones en vrac.
Enfin, ses yeux s'ouvrent complètement. Il réalise qu'il gît par terre, à même un béton sale. Un mélange d'effluves importune ses poumons; peinture, détergent, grésil, essence ? Désagréable, surtout de bon matin ! Mais est-ce seulement le matin ?
Ça sent pas comme ça chez moi, d'habitude...
Première certitude : je ne suis pas dans ma piaule.
Mais où, alors ?
Ses paupières aspirent à se refermer. Il lutte, de toutes ses forces.
Au plafond, une peinture blanche qui s'effrite.
À gauche, un mur en béton brut lui aussi; avec un renfoncement assez obscur au beau milieu où il croit distinguer une vasque en porcelaine blanche...

En face, un soupirail paré d'un quadrillage en fer rouillé; juste derrière, une impression de soleil timide. La seule et unique lumière vient de là.
Il tourne la tête sur la droite, déclenchant une douleur assassine dans ses cervicales. Et là, il aperçoit...
Les barreaux.
Il tente de se lever. Ça tangue, ça chavire. À quatre pattes d'abord, puis à genoux; et enfin, debout. Tour d'horizon rapide : il ne reconnaît rien.
Il s'essaie à quelques pas, se heurte aux tiges métalliques qui le cernent, essaie d'ouvrir la grille. Il s'acharne sur la poignée de la porte avec une énergie d'avorton et des gestes d'ivrogne. Peine perdue. Enfermé.

Son coeur s'extirpe lentement de la léthargie. Commence à battre fort. Très fort.
Dans un réflexe stupide, il cherche son arme. Pour se réconforter. Sauf que son holster est vide. Un vide effrayant. Deuxième certitude : je suis dans la merde... Au-delà de la cage qui le retient prisonnier, une inquiétante pénombre lui fait face. Il discerne malgré tout des étagères crasseuses, pleines de cartons, de bouteilles vides et de bocaux. Des outils entreposés contre les murs; encore des cartons, à même le sol; un escalier. C'est tout ce qu'il peut voir de là où il se trouve.
Un garage ou une cave. Un gourbi. Un trou à rats, de toute façon. Mais qu'est-ce que je fous là, putain ? Dans le renfoncement, une parodie de salle de bains; un lavabo, un bac à douche, des chiottes alignés.

Il préfère se rasseoir, équilibre encore précaire. Il y a une couverture jetée par terre, il se laisse tomber dessus, s'adosse au mur, en face de la grille qui continue en angle droit sur sa droite.
Il accomplit un effort énergique pour secouer ses méninges. Essaie de se souvenir comment il a atterri là. Mais n'y arrive pas. -


Mon avis  

Comme toujours avec cette auteure  j’ai adoré  et  frissonné…
Revenir en haut Aller en bas
Bathy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2242
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 23 Oct - 12:41

Ah oui c'est vrai, j'avais oublié.
Tu es de mon avis. C'est un très bon thriller. Peut-être son meilleur roman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f36-bathy-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   Jeu 23 Oct - 14:30

Oui j'ai tendance moi aussi à dire que c'est son meilleur. bonne fin de journée  à toi  alegre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karine GIÉBEL (France) P   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karine GIÉBEL (France) P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Tuil, Karine] Six mois, six jours
» [Reysset,Karine] Comme une mère
» Karine Giebel - Jusqu'à ce que la mort nous unisse
» [Giebel, Karine] Meurtres pour rédemption
» MEURTRES POUR REDEMPTION de Karine Giebel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Polars, Thrillers et SF-
Sauter vers: