La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joseph BIALOT (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Joseph BIALOT (France)   Mer 16 Avr - 13:14

Joseph  Bialot


Biographie de l'auteur

Joseph Bialot, né en 1923 à Varsovie et émigré à Belleville dès 1930, a été déporté à Auschwitz après avoir été arrêté à vingt et un ans. Auteur d'une trentaine de romans dont C'est en hiver que les jours rallongent et La station Saint-Martin est fermée au public, il s'est rapidement imposé comme un écrivain majeur chez qui l'humour et la tendresse permettent d'aborder par le roman policier ou l'autobiographie les aspects les plus durs de notre histoire commune et contemporaine. Son premier livre, Le salon du prêt-à-saigner, a obtenu le Grand Prix de littérature policière en 1979. Joseph Bialot est décédé le 25 novembre 2012.








186 marches


On ne  peut  pas dire que c'est un roman drôle, mais  il est tellement bien écrit qu'il ne fait  pas  "gore"  non plus. Pourtant que d'atrocités décrites, de  maltraitances dans les camps de la mort!.
 
Après avoir subi le pire dans ces camps, Bert survit.
 
Mais  hélas, ces morts qui ont  été son quotidien, ces  exactions  qu'il hait, il ne  peut rien faire  pour oublier. Alors, il va vivre avec  mais  en sachant que  les nazis, les ss, les  savants  pourront encore  continuer, car pour des raisons "politico-militaires", on ne va  faire beaucoup d'efforts  pour les retrouver. Au contraire, les autres pays vont se  les accaparer pour  s'en servir aussi ...
 
Beaucoup de raison pour Bert, de ne  plus se retourner et d'avancer pour lui, que pour lui.
 
Un bel hommage rendu aux prisonniers, à leur courage sous les coups des assassins.
Une révolte contre ces  mêmes assassins.
 

Voilà ce que j'ai compris de ce roman qui est m'a fortement impressionnée.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Dim 20 Avr - 22:50

je viens de terminer 186 marches vers les nuages (le résumé est plus haut sur ce fil)
j'ai du abandonner ma lecture à certains passages, respirer un bon coup et la reprendre après. C'est un récit très dur, assez autobiographique puisque l'auteur a fait un séjour prolongé à Auschwitz, mais côté polar, je l'ai trouvé "moyen". Aucune importance, c'est ce qu'il raconte de la fin de la guerre qui est important : la vie dans les camps, les atrocités commises par les SS, la déshumanisation des prisonniers, leur perte d'identité, la faim .
Il fait beaucoup de retour en arrière, et l'on découvre l'endoctrinement d'une partie du peuple allemand, la nuit de cristal, la mise en place de l'atroce machine de guerre par le fou furieux qu'était Hitler.
J'ai déjà beaucoup lu sur la guerre de 40, mais Bialot a du souffle, il écrit très bien, ne tombe ni dans le pathos, ni dans la vulgarité? Comment ceux qui ont connu les camps ont-ils pu continuer à vivre ?
« Chaque individu que vous croisez a un passé qui peut, parfois, souvent, le mener à la potence, l’identité de chaque Berlinois est douteuse. A qui parlez-vous quand vous demandez votre chemin à un passant ? A un gardien de camp ? Un tortionnaire de la Gestapo ? Un médecin fou ? Un savant dévoyé ? Un SS membre des Einzatsgruppen liquidateurs de juifs et de partisans dans les forêts de Pologne et d’Ukraine ? »
Ce sont les questions qu'il se pose en parcourant les rues de Berlin détruite. Sa ville n'est plus que ruines. Et je pense aux allemands qui n'étaient pas nazis, qui avaient peur de ce malade qui prenait la tête du pays, qui ont été déportés et s'en sont sortis, ou se sont fait tout petits, ont traversé ce chao. Comme ils ont du se sentir mal après .... se sentir suspectés alors qu'ils n'ont fait que subir, et souffrir.
L'attitude des "sauveurs" n'a pas toujours été claire : récupération des médecins des camps, par exemple.
Von Braun a bien été "recueilli" par les américains .... et bien d'autres.
Bialot descend dans les profondeurs de l'âme humaine avec l'habilité d'un psy et la sensibilité d'un être bon et intelligent. Il décrit parfaitement son état d'esprit d'ancien déporté, d'homme qui a souffert, a résisté à une déshumanisation programmée, est sorti de l'enfer "comme une enveloppe vide" et s'est reconstruit.
je ne sors pas indemne de cette lecture, mais c'est réellement un très bon livre. I love you  I love you  I love you  I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Dim 20 Avr - 22:51

rhoooooo ! j'ai pas vu que les caractères gras avaient continué après la citation ! je les ai pourtant enlevés ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Dim 20 Avr - 22:55

non non tout va bien par contre  ma bichette  est-ce toi qui parle en italique ou as-tu pris ce compte rendu quelque part? 
sinon je vois que toi aussi tu as été  émue  et  bouleversée par cette lecture. quelle  puissance des  mots ce Bialot  ! Bravo
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Dim 20 Avr - 23:57

c'est l'écriture en gras qu'a encore merdé !
la citation, elle est entre guillemets, après, c'est moi qui cause encore ! Razz 
bah oui... tout ébranlé le lémurien raton  pale
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22846
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 8:34

Je n'ai laissé en italique que la partie que tu dis être la citation !
Est-ce que c'est bon, Ysou ? C'est comme ça que tu voulais ?

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 8:44

oui, ma Suzanne, c'est parfait ! la citation est bien en italique, le reste c'est mon cafouillage ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 9:29

non non pas cafouillage ça sort de tes tripes et  c'est bien  Wink
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 10:20

oui ma choupinette  flower 
ce livre nous met face à beaucoup de problèmes : après la guerre, il y a eu de la germanophobie à tout va ! les gens faisant l'amalgame entre les allemands normaux et les nazis !
Ma fille avait allemand en première langue. Un jour, elle a chanté une chanson dans cette langue devant mon ex-belle mère qui s'est offusquée : "on voit bien que vous n'avez pas vécu sous leur botte !"
Je n'ai pas été élevée dans cette optique. Mes parents vivaient en Normandie (normands, normal !), Ils avaient une belle maison, quand les allemands sont arrivés, ils l'ont réquisitionnée en partie pour un etat major. Ils en ont souffert. Mais au contacts de ces gens, obligés de quitter femmes et enfants pour aller se battre, des gens ordinaires, courtois, ils les ont plaint plutôt que blâmés.
Mes parents m'ont expliqué qu'ils restaient froids mais polis et qu'ils avaient quand même été soulagés quand ces "occupants avaient quitté la maison pour s'installer plus loin ! ouf !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 11:02

quand je suis arrivée à la campagne chez une vieille tante à mon père qui m'a récupérée,  c'était en 1946. il y avait deux prisonniers allemands dans la ferme où nous étions  hébergés. un des deux avait une fille de mon âge et il  pleurait  chaque fois qu'il me voyait. il me prenait dans  ses bras et disait à ma tante: ma fille  lui ressemble. j'avais  4 ans.
quand j'ai eu 16 ans j'ai quitté  cette tante  pour venir  chez un père que je ne connaissais pas.  cet allemand à un mois  près  revenait dans mon village  chez  ma tante présenter sa femme et sa fille. c'était  parait-il mon portrait. Pauvre homme, il n'a  même  pas  pu faire partager  ses émotions à sa femme.  Alors  ils se sont montré des  photos mutuellement et  j'étais son sosie à cette gamine ! incroyable m'a dit ma tante!  particulièrement  sur la  photo que j'ai mise  ici amusant non?
et je peux dire moi aussi avec chance que je n'ai jamais entendu de propos  contre  le peuple allemand, contre  les nazis! !! oui !! bien entendu !! mais pas contre les gens comme nous qui souffraient eux aussi de la guerre. j'ai plus de haine  contre  les délateurs, les dénonciateurs, les donneurs, de  France que pour ces  femmes, enfants et hommes  qui vivaient les  mêmes  malheurs que nous.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 11:15

c'est vrai que ta blondeur et tes yeux clairs pourraient faire penser que tu es d'origine allemande.. mais tu pourrais aussi bien être de chez moi ! normande. Moi qui ne suis pas une digne représentante de mes ancêtres vikings, avec ma peau mate, mes cheveux qui étaient très noirs et mes yeux bruns de lémurien ! 



Rhoooooooooo ! choupinette ! on est entrain de polluer le fil de Bialot !!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 11:20

Marie, Ysandre  Merci Je vous ai lues avec beaucoup d'intérêt, je parle à la fois de vos commentaires sur les livres de Bialot et de vos anecdotes personnelles.
Il y a un seul titre de cet auteur sur le catalogue de la bibliothèque et il a disparu des rayons ! Faut que je me débrouille pour arriver à le lire...

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 11:49

on s'en moque c'est nous qui l'avons alimenté  et puis  ce que l'on dit a un rapport avec le sujet 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 11:50

je n'avais pas vu ton post Nicamic! oui hein tout ce que l'on dit a un rapport avec notre lecture  je trouve   Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 12:50

marieC a écrit:
je n'avais pas vu ton post Nicamic! oui hein tout ce que l'on dit a un rapport avec notre lecture  je trouve   Rolling Eyes

Tout à fait !  Et c'est à la fois intéressant et réconfortant à cause de la hauteur de vue que vous adoptez l'une et l'autre.  Bravo

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 13:43

Nicamic a écrit:
réconfortant à cause de la hauteur de vue que vous adoptez l'une et l'autre.  

Normal, ma Nic, j'étais grimpée sur une chaise ......
oui.... Embarassed  j'ai honte ! je dirai plus de bêtises, promis Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 14:34

Continue, Ysandre, c'est signe de bonne santé !  Razz

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Lun 21 Avr - 14:47

oui, parce que tu n'y crois pas à mes promesses de sagesse, heing ?    
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Mar 22 Avr - 20:16

lemeilleur à mon sens est 186 marches

186 marches vers les nuages chez Métailié.

Le Cap Arcona était un paquebot allemand de grand luxe dont l'histoire est liée à l'une des plus grandes tragédies maritimes de la Seconde Guerre mondiale. 

Le 3 mai 1945, il est coulé par l'aviation britannique avec deux autres navires, alors qu’il transporte des milliers de déportés sortis du camp de concentration de Neuengamme que les SS veulent faire disparaître.

Cette tragédie a causé 5 fois plus de morts que le naufrage du Titanic.


les cages flottantes nazies

Citation :mes souvenirs prennent feu dans ma tête
s'écrie le narrateur au réveil de son cauchemar. Il apprend qu'un capitaine de la flicaille militaire US veut le contacter :

" Il se présente et me précise qu'il est dans un service spécial chargé de retrouver les criminels de guerre pour les faire juger"

Citation :- Si j'accepte, qu'est ce que je dois faire dans l'immédiat ?

- Rien, vous m'accompagnez simplement.

Citation :Et c'est ainsi que le 5 janvier 1946, par un froid de glace, je me suis retrouvé à Berlin.
fin du premier chapitre, on est embarqué vite fait ! 

Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Mar 22 Avr - 20:17

186 marches vers les nuages, chez Métailié.

J’aime bien Joseph Bialot.

Il écrit avec une grande économie de mots, boude les effets, aime la densité des textes.

Citation :« Je ne suis plus un être humain, mais un objet que l’on cherche à manipuler à sa guise. »

Bert Waldeck a connu l’univers des camps pendant la guerre et, à sa libération, il est embauché par des services américains, censément pour retrouver d’anciens nazis, et tout spécialement un ami d’enfance qui avait mal tourné, au point d’être un directeur de Lager !

Toute l’œuvre est sous le signe de l’ambiguïté et de la mort. 

Cette mort, Bert l’a côtoyée à de multiples reprises, il la retrouve présente dans un Berlin en ruines où deux de ses proches sont assassinés. 

Le récit juxtapose des épisodes du passé, et des événements présents, selon un méthode habituelle à Bialot, mais légitimée par des récits, de interrogatoires, des confidences ou des associations de souvenirs. L’auteur n’exploite pas une veine d’horreur, il esquisse sobrement des tableaux qui se gravent dans notre mémoire ; ainsi on découvre au cours d’un passage dans les galeries abandonnées du métro berlinois...

« Des ossements en tenue de combat, encore vêtus de leurs uniformes. Ils sont là, bottés, casqués, leurs armes posées près d’eux. Je ne suis plus dans lempira mais dans un ossuaire peint par Otto Dix.
[…]

La tête de mort bouge soudain. Je ne peux m’empêcher d’avoir un mouvement de recul.

De son orbite vide sort un museau gris, pointu, qui se fraie un chemin et surgit de la boîte crânienne.

- Du calme, dit Max, du calme, ce n’est qu’un rat. »


L’ambiguïté caractérise cet univers d’après guerre où les survivants de tous les camps s’inventent des histoires, des identités, au service parfois de puissances alliées qui commencent à se regarder avec suspicion, quand ce n’est pas avec hostilité.

186 marches traduit une impression de scepticisme, d’amertume, et d’écoeurement fréquent dans le monde du roman noir, où la sensibilité anarchiste traduit la volonté de ne plus être dupe des évènements et des engagements
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Mar 22 Avr - 22:53

Pas de doute, faut que je les monte, ces 186 marches vers les nuages.  livre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Mer 23 Avr - 10:02

merci Rotko, ton commentaire est plus complet que le mien ! j'admire et je salue la performance  flower 
c'est sans doute ce dont tu me parlais quand tu disais "je vais te retrouver ça" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Jeu 22 Mai - 15:27

A la demande de notre amie Amadak, je vous fait part de son commentaire personnel (accompagné de ses meilleures pensées) :

186 marches vers les nuages

 C’est mon premier Bialot, et j’avoue qu’on ne sort pas indemne de cette lecture. Quelques jours avant la capitulation de l’Allemagne, dans la baie de Lübeck se produit la pire  catastrophe maritime ; l’aviation Anglaise, fait  couler Le Cap Arcona et deux autres navires,( une erreur ?) remplis de déportés, des milliers attrapés dans ces prisons flottantes.

Bert Waldeck, le protagoniste est un rescapé de ce naufrage, ancien flic Allemand aimant la justice et la loi, a enduré onze ans dans les paradis Nazies, où la loi était celle du  Führer. La description de sa lutte dans le tourbillon des eaux glacées est touchante, l’instinct de survie lui donne la force.  Une fois sauvé sur terre ferme, une pensée lui traverse l’esprit : « oublier hier pour vivre aujourd’hui »

  Il y a évidemment beaucoup d’autobiographique dans ce livre. Des allers-retours, nous montrent des horreurs à ne plus en finir, dès l’arrivée au pouvoir de Hitler.

 Tous les souvenirs de Bert Waldeck, remontent à la surface quand il retourne à Berlin, sa ville natale. Berlin 1945, tout est gris, couleur sombre, on ne voit pas d’hommes, seules des femmes, pour les travaux accablants. Les ruines, la destruction, la faim.

 Il est embauché par un militaire Américain, pour  trouver un criminel Nazie,Hans Steiner, qui avait été son ami d’enfance, qui  lui aussi avait besoin de lui comme traducteur de Français et Anglais. Bien sûr dans le Lager

 La trame tourne sur une opération d’espionnage   que je ne vais pas dévoiler, des crimes et se sentir manipulé par deux puissances opposées.

 L’auteur , Bialot dit ses quatre vérités sur ce qu’il pense sur le pouvoir et l’humanité en général.

 Sur les atrocités Nazies nous en avons lues, pas mal de fois, trop pour les cœurs sensibles, mais rien de lu, entendu jusqu’à présent ne m’avais bouleversée, ne m’avais, peinée que ces «  186 marches vers les nuages »

Un fait véridique, qui donne le frisson, qui arrache des larmes, et nous donne un dégoût profond sur  l’être humain.

 Dieu, s’est –il trompé en donnant l’intelligence à l’homme ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   Jeu 22 Mai - 15:59

Le seul livre de BIALOT que j'ai lu est : LA MENAGERIE


J'ai bien aimé ce livre amusant et décalé


Résumé :

Malo Rottweiler, dit " le chien ", règne sur la ménagerie, une unité d'enquêtes spéciales de la police judiciaire. Au sein de l'équipe, baptisée ainsi par son ex-patron " Loup " Fresnel, chacun a sa fonction et son surnom. Pour l'heure, la ménagerie est en deuil car Loup a été retrouvé assassiné d'une balle dans le dos, non loin du pavillon de banlieue où il avait pris sa retraite. Pour le capitaine Rottweiler, c'est comme si son père était mort. Il a une dette envers son ancien patron et le meilleur moyen de la payer, c'est de retrouver son meurtrier. Une quête qui va l'emmener très loin, dans les profondeurs du passé, à une époque où personne n'était innocent. Cette histoire policière menée tambour battant débouche sur un paysage noir et désenchanté, rehaussé par une verve et un humour constants.




Le rythme est soutenu, les catastrophes succèdent aux catastrophes. C'est un bon polar qui nous tient en haleine; il est plein de rebondissements ( trop peut-être ? ), de verve et d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph BIALOT (France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph BIALOT (France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph Dawson [soutier]
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney
» Joseph Dinant
» Joseph Conrad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: