La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Nikos KAVVADIAS (Grèce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Jeu 24 Avr - 11:02

 Né en 1910 à Kharbin, en Mandchourie, (son père y tenait un magasin d’import-export) il embarque dès 1928, devient ensuite radiotélégraphiste et sillonnera les mers du monde pratiquement jusqu’à sa mort, en février 1975. 


Difficile d’ailleurs, lisant Le Quart, Folio 352 p. de ne pas le repérer dans le personnage de Nico, le radio qui est, lui aussi, né dans cet Orient vers lequel le rafiot exténué s’en retourne. 





clic !

L'éditeur : "Odyssée moderne d'une noirceur totale, Le quart relate les errements d'une embarcation sans âge, en route vers la Chine. Cercueil flottant, le cargo et son équipage voguent sans cesse vers d'autres ports, d'autres maraudages, d'autres bordels et d'autres putains. Entre deux escales, les marins grecs qui se trouvent à bord nous livrent sans pudeur leurs misérables existences ; ils ressassent leurs aventures, leurs amours, leurs échecs, avec une amertume et une mélancolie abyssales.


 Chef-d'œuvre publié en 1954, le roman du poète grec Nikos Kavvadias parle de l'absurdité humaine mais aussi et surtout de la mer, ce lieu mythique que, de Conrad à Cendrars, nul n'a si bien décrit que lui."
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Ven 25 Avr - 7:10

Le quart, Nikos Kavvadias, chez Folio, 340 p.

Errer dans les mauvais lieux

Dans la préface, Olivier Rolin rappelle des récits marquants de bateaux et de marins, depuis Conrad et son « Lord Jim », en passant par « le vaisseau des morts » de B. Traven,, jusqu’à « Cités à la dérive » de Stratis Tsirkas, et  « Ultramarine« , de  Malcolm Lowry. On pourrait y ajouter, « Moby Dick » et « La dernière escale du Tramp Steamer », d’Alvaro Mutis,

Dans le Quart, sur le Pytheas, les marins mêlent aux soucis de la navigation (allure du navire, avis de tempête,) des échanges sur les épisodes maritimes passés, et surtout les histoires que leurs solitudes remâchent. Trop heureux de confier à une oreille le remords cuisant :

Qui me pardonnera ? revient souvent dans ces narrations diverses….

On navigue sur le pont dans l’attente de la prochaine escale, et dans les  inquiétudes des corps de  marins.

« Tant qu’on a le chancre on croit qu’on est pourri, qu’on pue, que d’un moment à l’autre le nez va vous tomber. A la première piqûre, dès qu’il disparaît, on oublie tout. Et ensuite on en a pour toute sa vie à s’affoler. Le moindre mal de tête, un petit bouton, un vertige et on est pris de panique pour des mois… »

Mais aussi souvenirs des drames dans lesquels on s’est trouvé, en prison ou au bordel, endroits clos dont les souvenirs reviennent en boucle. Les bordels sont les points fixes de ces âmes burinées dont les plaies morales suppurent en permanence : missions de confiance mal remplies, attachements éphémères, tricheries en tous genres,.

Défilent les vierges mythiques au milieu des putains chevronnées, les épouses infidèles, les mendiantes pleines de ressources, les maquerelles nostalgiques, et leurs bruyantes malédictions.

Pas le temps de s’attarder, les urgences du bord ou les  appels de la sirène pour réembarquer mettent une pause, les récits se poursuivent à l’intérieur des têtes, laissant fréquemment, comme les boissons fortes, un arrière-goût amer.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Ven 25 Avr - 8:17

Bonjour Rotko  flower 
je note celui-ci pour plus tard. Ma liste est pléthorique ! mais j'ai "Alex" de Pierre Lemaître ! (pour un peu, je me serais jetée au cou du responsable de la médiathèque, hier, quand il me l'a tendu d'un air triomphant !)  je l'avais retenu et j'étais en 3ème position. J'ai aussi un Sépulvéra, un Pennec et un Lehanne.
Même si je mets du temps à me les procurer, je finis quand même par les avoir. Il y en a que je ne trouve nul part !
alors j'ai fait des suggestions d'achat....
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22735
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Ven 25 Avr - 10:21

Un bateau qui s'appelle le Pythéas, voila qui m'interpelle !
En plus je vois que c'est en Folio !

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Ven 25 Avr - 10:31

ma Suzanne, je voudrais ouvrir le fil de Luis Sepulveda, auteur chilien, je n'arrive pas à trouver l'endroit ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8046
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Mar 9 Déc - 15:48

Je viens de terminer ce livre sublime intitulé : LE QUART

La force d’attraction de la mer n’a pas de limites. Qu’importe alors si elle incarne l’enfer ici-bas (« Pour nous autres marins, il n’existe pas d’enfer dans l’autre monde. Nous le vivons dans la ferraille, dans cette vie. Nous sommes pardonnés, quoi que nous fassions, avant qu’on nous pardonne »). On ne la quitte pas impunément (« Le pire des reniements, le plus grand désespoir est de jeter l’ancre dans son pays et de vivre de souvenirs »). Elle représente l’horizon des hommes ayant pris le large, qui pour fuir une femme, qui pour fuir la « Vieille Europe au cul défoncé ». Parmi eux, on trouve une galerie de portraits étonnants : Gérasimos, le capitaine, Polychronis, le timonier, Diamandis, le pilotin, Nico, le radio, double de l’auteur lui-même. Dans sa préface, Olivier Rolin souligne bien la parenté qui existe entre le radio, « celui qui capte la parole du monde, confuse, crépitante de parasites, celui qui transmet au monde les demandes d’aide, les appels au secours », et le poète. Par chance, Kavvadias était les deux.


Des histoires exotiques qui nous entraînent dans les bas-fonds de toutes les escales du monde : « Des ports. C’est sûr. Des femmes. Ruelles de San Lorenzo, Genova. Rues étroites de la Chine, dont les portes sentent l’ail et l’opium. Bombay. Cages de fer pleines de femmes noires qui ont une odeur de taureau. Alger. Escaliers de la Casbah. Rio… N’importe où. » Des histoires d’hommes. Il y est question de cuites, de la vérole, des larcins de contrebande (faire passer de l’or en le cachant sous un cornet de fèves, de la drogue en la planquant dans une jambe de bois), et des femmes. Les mères et les putes, les seules capables d’aimer les marins, alors que les épouses, « qui ne couchent pas pour de l’argent », inspirent la crainte et ce constat lapidaire : « Les femmes veulent être vendues », « elles ont ça dans le sang ». Les marins de ce cargo ne mâchent pas leurs mots. C’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît..

Crasseux, ces « héros » ont le visage cuit par le soleil et le sel, battu par le vent du cynisme et de la mélancolie. Ils symbolisent au plus haut point l’absurdité de notre condition. L’effrayante réalité de leur univers n’est que banale, quand elle n’est pas simplement sordide. On les suit dans leur chute, au milieu de bateaux déglingués, de bars décrépis, d’hôtels croupis. Dans la sécurité de la fiction, sur la terre ferme, la peur est pourtant là et nous étreint. Le piège s’est refermé sur nous. Pas de doute, Kavvadias envoûte et foudroie. Après lui, le bruit de la houle, le chant des sirènes, la plainte des marins blessés par la vie n’auront plus le même écho.




study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Mar 9 Déc - 16:09

merci ma Sapho, il me semble que Rotko l'avait recommandé il y a qq temps ? je vais regarder dans ma liste, s'il n'y est pas, je note !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8046
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Mar 9 Déc - 16:12


Oui mon YSOU, c'est ROTKO qui a ouvert le fil et qui m'a fait connaître cet écrivain.

Il a aussi écrit de merveilleuses poésies !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Mar 9 Déc - 18:11

hé bé oui, je n'étais pas remontée assez haut ! alegre
il était bien dans ma liste !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Sam 3 Jan - 14:40

Je vais enfin avoir "Le quart" ! il est commandé par ma bibliothèque à la grande de Niort, ce n'est pas trop tôt !!!! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Lun 5 Jan - 21:47

ça y est ! j'ai "Le quart" ! c'est l'heure, je vais pouvoir tirer un bord sur mon Océan, accoster dans les ports, trainer dans des bouges, ma casquette sur l'œil et ma bouffarde vissée au bec, en hurlant des obscénités, et crachant aux étoiles ma révolte !
et "pisser comme je pleure sur les hommes infidèles .... dans le port d'Amsterdam ! dans le port d'Amsterdam !...."
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22487
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   Mer 7 Jan - 19:13

je n'accroche pas Sad pourtant, il y a l'océan......
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nikos KAVVADIAS (Grèce)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikos KAVVADIAS (Grèce)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nikos Kavvadias
» Les bons mots de Nikos
» Le Palais Des Larmes - Michel de Grèce
» [Grèce, Michel (de)] La femme sacrée
» La situation de la Grèce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... européens-
Sauter vers: