La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edouard LOUIS (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 11:50

En finir avec Eddy Bellegueule Seuil 200 p.



1/2


Le sous-titre « roman » mérite l’examen : c’est à la fois une histoire personnelle ( « Eddy » est le premier stade d’Edouard, même si le nom de famille ne correspond pas), et la fiction  d’une enfance vécue dans la souffrance,

« De mon enfance je n’ai aucun souvenir heureux », incipit qui rappelle la phrase de Nizan «  J'avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie. »

 S’y ajoute « la volonté de comprendre ». Le livre est donc l’occasion d’un retour sur un traumatisme, la naissance  d’un impérieux besoin de fuir et de « renaître » ;  tentative d’analyse d’un lieu, d’un milieu, et de rôles sociaux bien déterminés.

La « scène primitive » ouvre le récit. Violente et traumatisante, elle revient régulièrement dans le texte comme dans les couloirs du collège : la scène des  « crachats » prend pour cible un enfant vulnérable, différent par ses manières, sa démarche, ses goûts, son timbre de voix etc. La souffrance est  cachée, quoique intensément  ressentie.

Les mots « maniéré, efféminé »  résonnaient en permanence autour de moi dans la bouche des adultes : pas seulement au collège…ils étaient comme des lames de rasoir, qui, lorsque je les entendais, me déchiraient pendant des heures, des jours, que je ressassais, me répétais à moi-même…


Je feignais l’incompréhension, encore, restais silencieux -puis l’envie de hurler sans être capable de le faire, le cri, comme un corps étranger et brûlant bloqué dans mon œsophage.

Ces humiliations habituelles sont symptomatiques d’un milieu dont les maîtres mots sont la « virilité » affirmée violemment (« être un dur ») dans toutes les circonstances de la vie. C’est le prolétariat sauvage, ancré dans la misère, l’alcoolisme, et la brutalité, nourri de racisme et d’homophobie, dans  un réquisitoire d‘autant plus féroce que dissimulé à l‘époque.

 Les paroles mêmes des protagonistes, transcrites en italiques, révèlent  les conceptions si reconnaissables d’un univers borné dont on voit explicitement les mensonges forcés, les  haines basiques, les moeurs rudimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7928
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 15:45

Merci Rotko ! Ce jeune écrivain de 21 ans à peine qui s'insurge contre son milieu , contre la violence subie durant son enfance par sa famille, l'école, le petit village picard où il habite.....



Livre certes controversé........( voir article du Nouvel Obs. )

Ce livre m'intéresse.........A noter


Dernière édition par Suzanne le Sam 26 Avr - 19:27, édité 1 fois (Raison : Désolée Sapho j'ai été obligée de supprimer ton extrait du N.Obs)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 17:12

voici (clic !)  l'article du nouvel observateur, il ne me convainc pas. Bien sûr que Pour en finir avec Eddy 'est une charge, un défoulement, un règlement de comptes. je donne la suite de mes impressions ;-)

2/2

Pourtant, a posteriori, il s’agit d’ausculter les racines de la souffrance et du mal, ce que fait le narrateur / sociologue au cours de chapitres intitulés « vie des filles des mères et des grands-mères »,  « Résistance des hommes à la médecine » : il commente  les héritages sociaux : « rien ne change jamais », les mentalités parfois contradictoires (haine envieuse des « bourges » ) . L’habitat, les rites, les jugements bêtes et sans appel sont étalés à vif sur la toile cirée.

Pour l’enfant, confiné dans un silence contraint, le regard et les paroles d’autrui ont établi une étiquette définitive, (« le pédé ») qui ressemble à un destin d‘exclusion.

La grande préoccupation est de s’en sortir, comme l’analysent des propos de salles des profs :

« le petit Bellegueule il a des capacités mais s’il continue comme çà à ne pas faire ses devoirs, à être absent aussi fréquemment, il ne s’en sortira pas »

Dans cette optique, des éléments habituellement jugés comme négatifs jouent un rôle salutaire, tels la haine du père, de la région et de ses habitants

« La détestation des lieux entraînait inexorablement, fatalement, la détestation de ceux qui s’y trouvent. »

Autre facteur clairement  et courageusement exposé : «  Le fait d’aimer les garçons transformait l’ensemble de mon rapport au monde, me poussait à m’identifier à des valeurs qui n’étaient pas celles de ma famille »

« En finir avec Eddy Bellegueule » tient à la fois  du règlement de comptes, de l’analyse sociologique, et du cruel roman des origines.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 17:18

je ne sais pas ce qui se passe ! sur le forum tout est en largeur ! enfin pour moi. J'ai ouvert des mails et ça ne le fait pas, c'est juste sur la Clef des Champs  Sad est ce que ça vient de mon ordi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 17:31

Rhoooo ! il n'y a que sur ce fil que c'est tout décalé !
pour y écrire, je suis obligée de faire retour
comme là !
je disais donc que je voulais lire ce livre !
je peux même pas attraper les smileys : ils ont disparu à gauche !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 17:34

pour moi aussi ma bichette  ça doit venir du forum? 
je ne connaissais  ce titre ni l'auteur  encore un que je note  merci Rotko Bonjour4
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 17:49

coucou choupinette ! je me bat avec les curseurs ! un coup  à gauche, un coup à droite !
on dirait un ministre !  
j'ai lu l'article sur le Nouvel Obs. Il a fichu un sacré pavé dans la mare, le gamin !
j'ai connu un enfant comme lui, bien que le milieu où il est né soit différent. Il a beaucoup souffert
également, des mots surtout !
je vais regarder s'il est dans une de mes médiathèques et je vais le lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:38

heu.... oui, merci Rotko, belle analyse de "la France profonde"  flower 
et merci ma Suzanne, tu as tout remis en ordre de marche !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:41

J'étais tentée par ce livre, moi aussi, mais, d'après la bibliothécaire qui l'a lu, "il ne vaut pas le battage qu'on a fait à son sujet", elle diffère donc son éventuel achat. Ce que tu en dis, Rotko, m'intrigue... Il faut que je vois si je peux me le procurer autrement.  Laughing

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:43

Au fait pas de problème pour moi sur ce fil. Peut-être Suzanne a-t-elle déjà remédié audit problème  confused

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7928
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:48

Je pense que ce livre vaut la peine d'être lu malgré un battage médiatique toujours néfaste pour un auteur qui choque par ses propos.

Mais comme cite ROTKO : " La détestation des lieux entraînait inexorablement, fatalement, la détestation de ceux qui s'y trouvait " ( dixit l'auteur ) d'où probablement le caractère excessif des propos.

 study  study  study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22713
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:51

Je vais voir si je peux remettre l'extrait qu'en a mis Sapho sans que ça ne décale tout.


Extrait Par Sapho
"De mon enfance je n’ai aucun souvenir heureux. Je ne veux pas 

dire que jamais, durant ces années, je n’ai éprouvé de sentiment 

de bonheur ou de joie. Simplement la souffrance est totalitaire : 

tout ce qui n’entre pas dans son système, elle le fait disparaître. 

Dans  le  couloir sont  apparus  deux  garçons, le premier, grand, 

aux cheveux roux, et l’autre, petit, au dos voûté. Le grand aux 

cheveux roux a craché Prends ça dans ta gueule.

Le crachat s’est écoulé lentement sur mon visage, jaune et épais, 

comme ces glaires sonores qui obstruent la gorge des personnes 

âgées ou des gens malades, à l’odeur forte et nauséabonde.

Les rires aigus, stridents, des deux garçons 

Regarde il en a plein la gueule ce fils de pute. 

Il s’écoule de mon œil jusqu’à mes lèvres, 

jusqu’à entrer dans ma bouche. Je n’ose pas l’essuyer. Je pourrais le faire, il suffirait d’un revers de manche. 

Il suffirait d’une fraction de seconde, d’un geste minuscule 

pour que le crachat n’entre pas en contact 

avec mes lèvres, mais je ne le fais pas, de peur qu’ils se sentent 

offensés, de peur qu’ils s’énervent encore un peu plus.

 

Je n’imaginais pas qu’ils le feraient. La violence ne m’était 

pourtant pas étrangère, loin de là.

J’avais depuis toujours, aussi loin que remontent mes souvenirs, 

vu mon père ivre se battre à la sortie du café contre d’autres 

hommes ivres, leur casser le nez ou les dents. Des hommes qui 

avaient regardé ma mère avec trop d’insistance et mon père, sous 

l’emprise de l’alcool, qui fulminait Tu te prends pour qui à 

regarder ma femme comme ça sale bâtard. Ma mère qui essayait de le calmer Calme-toi chéri, 

calme-toi mais dont les protestations étaient ignorées.

Les copains de mon père, qui à un moment finissaient forcément 

par intervenir, c’était la règle, c’était ça aussi être un vrai ami, 

un bon copain, se jeter dans la bataille pour séparer mon père et 

l’autre, la victime de sa saoulerie au visage désormais couvert de 

plaies."


Bon le découpage n'est pas génial mais au moins c'est lisible

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:56

Evidemment, ma Nic, tu n'étais pas là au moment où c'est arrivé ! pfttt ! frio 
c'est Marie et puis moi, qui nous sommes jetée sur ce nouveau livre proposé par Rotko, comme deux poules sur un ver de terre ! et... damned !
La fée Suzanne, attirée par mes cris est arrivée et a réparé.

Même s'il y a eu du battage à la sortie de son livre, ce n'est pas le fait d'Edouard Louis. C'est sa famille et son village qui se sont insurgés contre les propos "injurieux" à leur endroit. J'ai lu l'article dans le Nouvel Obs.
Le jeune homme a simplement raconté son enfance dans un milieu  dont Rotko fait une fine analyse plus haut.
Je vais le lire, pour une toute autre raison que celle de la pub faite autour.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Sam 26 Avr - 19:59

merci Suzanne, c'est très lisible, je te le répète, tu es une fée ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mar 1 Juil - 17:07

non non Ysou, il ne s'agit pas vraiment de la France profonde mais de la France pauvre ! ce n'est pas parce que cela se passe en Picardie  !!!!  
 voilà moi ce que je pense de ce roman :

Edouard Louis
En finir avec Eddy Bellegueule 
 
4 ème de couverture :
"Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère dire Qu'est-ce qui fait le débile là ? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J'étais déjà loin, je n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici". En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde de mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n'ai pas eu d'autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.
 
Mon avis :


J’ai trouvé ce roman émouvant et triste à la fois.  Toutes les méchancetés gratuites, toute la haine devant celui qui n’est  pas dans  « le moule »,  qui est différent ressort à chaque page. Le héros lui-même ne s’accepte pas et à honte de n’être  pas comme les hommes. Alors il va essayer, il va essayer de faire comme  les copains, il fera  beaucoup d’efforts…
Tous les coups bas, les insultes, les non-dits, les  cancans sont en réalité le reflet de notre société. Sauf que là,  cela se passe dans un milieu extrêmement  pauvre  où la différence est encore plus lourde  à porter et est  considérée comme une insulte et une honte de plus  
Très beau roman sobre et  à lire.

 
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mar 1 Juil - 17:53

J'espère avoir, sous peu, ce roman à la bibliothèque.  Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mar 1 Juil - 18:00

je pense que tu aimeras Nicamic car il est  très bien écrit et malgré le thème très sobre   Smile
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mar 1 Juil - 18:24

oui bah moi, j'ai pas de pot ! ce livre n'était pas à la médiathèque où j'étais avant, et il n'est pas non plus à celle où je suis en ce moment ! Colère je vais finir par l'acheter ! ça m'énerve.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mer 2 Juil - 16:51

C'est bon : je l'ai !  Wink 
Désolée pour toi, Ysou  Crying or Very sad

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 19:26

Je l'ai lu. On dirait une peinture de Brugel, il fait aussi penser à "l'Assommoir" de Zola. C'est d'une tristesse déchirante.
Eddy n'a pas eu d'enfance, il a vécu un long calvaire. Ce qui est curieux, c'est que le milieu pauvre et inculte où il a vécu n'ait pas déteint sur lui.
Bien au contraire, il y a une certaine intégrité dans le personnage, il est "différent" de par son orientation sexuelle mais également par ses aspirations. Il ressemble un peu à une étoile tombée dans la fange.
C'est dur, c'est cru, on se demande si ce n'est pas de la fiction, c'est tellement incroyable ! Les larmes montent aux yeux parfois... c'est un enfant ! brutalisé physiquement et moralement, sans aucun recours.

interruption, je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7928
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 19:58

Bon, après tous vos posts concernant ce livre, je suis tellement curieuse que j'ai décidé de me le faire offrir........par mon mari !

  Je veux voir ça de plus près!


 study  study  study 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 21:18

voilà, c'est re moi.
Oui ma Sapho, c'est assez atypique, bien écrit. Ce n'est pas vulgaire, ce sont certains personnages qui le sont, tout est déballé sans complaisance et les travers des uns et des autres apparaissent comme en relief. On passe par toutes les couleurs ! l'enfant exprime son ressenti avec justesse et sobriété, on éprouve "sa" douleur, on le voit presque.
J'ai eu envie de le prendre dans mes bras, de le consoler, de lui dire combien je trouvais tout cela injuste, que moi, je le  comprenais.
 J'avais expliqué à un garçon de ma famille que ça n'était pas de sa faute si il avait une âme de fille dans son corps d'adolescent, que la nature fait parfois des erreurs et qu'il était une victime mais surtout pas un coupable.
Que j'allais l'aider, en parler à son père qui refusait d'admettre que son fils était homosexuel.
Je l'ai fait, ça n'a pas été facile, il a pleuré, m'a dit ce que je savais déjà : "mais il sera toujours malheureux, même si il assume et que nous l'aidons, parce qu'il y a "les autres" !"
Oui, mais mon gamin malheureux a rencontré un homme un peu plus âgé que lui, avec qui il vit toujours, il s'est installé à Paris dans le Marais et ils ont monté une agence de voyage pour "gays". Son père a été fier de lui.
Si vous le rencontrez un jour dans une rue, rien ne le distingue des éthéros, il s'habille en jean, chemise blanche ou autre, avec un blazer ou une veste, il est sobre dans ses gestes, il a l'air heureux mais dans ses yeux, il y a parfois comme une ombre qui passe.
Le milieu où il est né n'a rien a voir avec celui d'Eddy, ça l'a peut être aidé.... mais ça n'a pas empêché qu'il a entendu les mots blessants, comme Eddy : "tantouze", tafiolle, pédé. etc... et que tant que son père ne l'a pas "reconnu" comme un être à part entière, gentil, intelligent, différent mais ayant droit au bonheur, il a souffert.
J'ai aimé infiniment ce livre. Merci ton Excellence  flower 



A mon Steph, avec toute ma tendresse. Ton Ysandre
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 21:38

je n'ai rien à ajouter sinon que maintenant, ceux qui ne l'ont  pas lu n'ont plus d'excuses  ! après tous les éloges que l'on a faits   ça servirait à quoi qu'on se décarcasse hein?   
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22215
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 22:27

je ne sais si ce sont des éloges, ma choupinette, j'ai été un peu déroutée parfois par les descriptions sans fard de ce milieu où tout est immobile, où nulle évolution ne se fait jour, comme si tout était figé dans la crasse de l'ignorance, de la bêtise, de la "supériorité" des vrais durs. Même la mère n'est pas capable de défendre son pauvre gamin !
C'est destabilisant, j'avais parfois du mal à y croire. Mais non, c'est bien vrai, il a vécu ça !
En fait, ça m'a donné envie de cogner ! une vraie brute, le lémurien  Colère 
on ne le croirait pas sur la photo de lui que je vous ai envoyée aujourd'hui, heing ? à qui se fier ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 22:48

j'ai vécu dans  ce milieu difficile  et je crois tout à fait  aux  descriptions des  personnages et leur comportement. il faut avoir  vécu dans  la  misère  pour  savoir que tout est possible. Ces gens  ne voient pas  la sortie du tunnel. 

Ils se durcissent, se déshumanisent,  deviennent insensibles  à tout et  de  plus  deviennent  méchants injustes et  ...venimeux...

c'est encore valable de nos jours. Cette  misère  morale  et financière colle à la  peau de certaines familles.  Personne n'en sort indemne  ou alors  à quel prix  !! Eddy nous le démontre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edouard LOUIS (France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poids monétaire pour l' Écu d' Or à la Couronne "Neuf", de Charles VII et Louis XI
» Enorme ecu Louis XIV
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» Louis Noir
» Denier Tournois Louis XIII R4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: