La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edouard LOUIS (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Dim 20 Juil - 23:54

J’ai vu dans ce livre un terrible règlement de compte de l’auteur avec un milieu et surtout une famille. Le titre « Pour en finir avec… » l’annonce d’ailleurs, comme si le jeune écrivain avait cherché dans l’écriture une libération intérieure qui lui permette de tourner la page et de devenir Louis Edouard. L’accumulation de scènes crues, relativement brèves, commence dès la première page. La  présentation rapide et toujours percutante de personnages sordides et de situations à peine croyables donne un sentiment de saturation et on continue à lire en se disant qu’une lueur va bien finir par jaillir de cet univers à la Zola, ce qui d’ailleurs n’arrive pas.

En dépit de ce qui est annoncé, on perçoit d’emblée qu’il ne s’agit pas d’un "roman" mais d’une autobiographie. Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a pas à proprement parler de jugement porté sur cette société aussi misérable qu’intolérante et pourtant, cet énoncé coupant de faits est une dénonciation mordante.

Je trouve que c’est un livre à lire, très dérangeant, presque un livre coup de poing. Mais j’avoue avoir été gênée par certains de ses aspects. En tant que lectrice, je n’ai pas eu le sentiment d’être prise à témoin mais plutôt d’être transformée en voyeuse à la curiosité malsaine. J’ai terminé avec une nausée physiquement perceptible : pour moi, c’était trop. Je ne pouvais m’empêcher de penser à la famille de l’auteur découvrant ces pages, en admettant bien sûr qu’elle les lise, ou en entendant parler. Cette famille n’est pas coupable mais plutôt victime et la vengeance exercée, si elle peut se comprendre, est tout de même épouvantable dans la mesure où justement, par le biais de l’écriture et de la publication, elle s’exerce publiquement.

Je me suis aussi interrogée sur la façon dont le jeune garçon avait bien pu s’en sortir jusqu’à entrer à Normale Sup, dans un pareil contexte. Il semble que ce soit par le biais d’une section théâtre au lycée ; je trouve dommage qu’on en apprenne pas davantage à ce sujet, d’autant qu’avant d’en arriver là, il a bien fallu que le collégien franchisse les étapes jusqu’à l’admission au lycée. Or, tout ce qui est raconté du collège est entièrement négatif.

L’auteur est très jeune (21 ans) ce qui explique certainement l’aspect provocateur et sans pudeur, sans concession aucune de son livre. Il a déjà un indéniable talent littéraire, ne serait-ce que dans sa façon très habile de mêler étroitement le langage de ses personnages et celui qu’il a acquis par l’étude et, je suppose, la fréquentation d’autres milieux.

Je suis curieuse de lire une vraie fiction de ce jeune écrivain !  

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 8:09

Nicamic a écrit:
Je trouve que c’est un livre à lire, très dérangeant, presque un livre coup de poing. Mais j’avoue avoir été gênée par certains de ses aspects. En tant que lectrice, je n’ai pas eu le sentiment d’être prise à témoin mais plutôt d’être transformée en voyeuse à la curiosité malsaine.


oui, c'est un livre coup de poing ! je n'ai pas été gênée mais incrédule : que d'autres enfants aient été d'une cruauté sans nom avec lui, c'est plausible, mais que des adultes puissent faire preuve d'une telle méchanceté, incompréhension, ignorance crasse, m'a un peu dépassée...


voyeuse ? non ! "découvreuse" d'un enfer que je ne connais pas, oui ! Toi aussi tu as comparé cet univers à celui de Zola dans certains de ses livres


nicamic a écrit:
Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a pas à proprement parler de jugement porté sur cette société aussi misérable qu’intolérante et pourtant, cet énoncé coupant de faits est une dénonciation mordante..


Dénonciation mordante ? oui, mais il n'avait que 21 ans quand il l'a écrit. Il s'est borné à énoncer des faits passés, comme on parle à un psy, sans rien dissimuler mais sans fioriture. quand il parle de lui, il est aussi brut de décoffrage, il n'excuse rien, raconte son combat intérieur sans complaisance ni excuses. Tout est mis à plat !


Sa famille pas coupable ? je trouve que si ! elle est coupable. Dans le pire des contextes, il peut y avoir de la compassion, un peu d'amour pour son propre enfant, là, rien ! du mépris, on repousse le pauvre gamin, on l'enfonce dans sa solitude. Je sais que nous sommes dans une société d'excuses à tout, de victimisation des auteurs d'actes répréhensible, où il faut se rependre, s'excuser. Je me refuse à y entrer. C'est trop facile pour les auteurs d'exactions de toutes sortes.

La famille plutôt victime ? alors, pas une once de compassion, pas un élan venu du cœur ? La pauvreté et l'ignorance excuseraient tout ? mais c'est leur enfant quand même ! lui subit, il ne fait de mal a personne, on le tabasse, on ignore ses souffrances, on le piétine quand il est à terre, et il faudrait trouver des excuses aux bourreaux ? il ne se plaint à personne, il encaisse tout !

Ce déballage le venge, est ce qu'il s'en est même rendu compte quand il a écrit ce livre ? est ce que ces "gentils" éditeurs n'ont pas seulement vu une manne dans ce livre "coup de poing" pour se faire de l'argent facile ? il n'avait que 21 ans ! Alors parce qu'il dit la vérité, il faudrait le condamner en tant que "bourreau" de ses parents, de son environnement ?

J'ai lu ce qu'en dit la presse : les vrais bourreaux se sont insurgés contre des vérités qui les dérange, d'où le battage médiatique. Il a bien fait de dénoncer, en bout de course, ceux qui l'ont détruit par manque d'amour, de compassion, de ce que l'on doit à son propre enfant : faire bloc en famille contre l'adversité. La pauvreté et l'ignorance n'excusent pas tout. Moi, je ne me trompe pas : la victime, c'est lui !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 10:26

Le lémurien a écrit:
Dénonciation mordante ? oui, mais il n'avait que 21 ans quand il l'a écrit. Il s'est borné à énoncer des faits passés, comme on parle à un psy, sans rien dissimuler mais sans fioriture. quand il parle de lui, il est aussi brut de décoffrage, il n'excuse rien, raconte son combat intérieur sans complaisance ni excuses. Tout est mis à plat !
Quand je parle de « dénonciation mordante », ce n’est nullement péjoratif, au contraire. Je suggère bien dans mes propos, comme toi, que ce « brut de décoffrage » est lié à sa jeunesse et – cela se comprend tout à fait – à son ressentiment pour ce qu’il a enduré.
Citation :
Ce déballage le venge, est ce qu'il s'en est même rendu compte quand il a écrit ce livre ? est ce que ces "gentils" éditeurs n'ont pas seulement vu une manne dans ce livre "coup de poing" pour se faire de l'argent facile ? il n'avait que 21 ans ! Alors parce qu'il dit la vérité, il faudrait le condamner en tant que "bourreau" de ses parents, de son environnement ?
Il est jeune certes, mais très intelligent et évolué culturellement. Par conséquent, à mon avis, en écrivant il était tout à fait conscient de ce qu’il faisait.
En fait, cette mise à plat, nécessaire thérapie pour lui, me dérange quelque peu parce qu’elle est publique. Il me paraît d’ailleurs certain que son éditeur y a vu une aubaine commerciale, d’autant que c’est d’une écriture maîtrisée et originale.
S’il te plaît, ne déforme pas mes propos   Wink  : je ne le condamne pas du tout et je le plains sincèrement. En outre, je ne suis pas sûre que ce choix d’étalage public ne se retourne pas contre lui et ne lui fasse pas encore un peu plus de mal, si ce n’est déjà fait.
Citation :
Il a bien fait de dénoncer, en bout de course, ceux qui l'ont détruit…
Manifestement, il n’a pas été détruit puisqu’il a miraculeusement pu faire des études prestigieuses, écrire des livres, bref devenir ce qu’il est. Personnellement, je suis un peu frustrée de ne pas savoir exactement comment il a pu sortir d’une pareille situation. Les indications restent vagues.
Citation :
La famille plutôt victime ? alors, pas une once de compassion, pas un élan venu du cœur ? La pauvreté et l'ignorance excuseraient tout ? mais c'est leur enfant quand même ! lui subit, il ne fait de mal a personne, on le tabasse, on ignore ses souffrances, on le piétine quand il est à terre, et il faudrait trouver des excuses aux bourreaux ? il ne se plaint à personne, il encaisse tout !
Je comprends ton indignation spontanée qui fut aussi la mienne à première lecture. J’essaie seulement de prendre du recul par rapport à ce récit dérangeant qui cherche, me semble-t-il, à se placer sur le plan sociologique, d’autant que l’auteur, on le sait, connaît bien Bourdieu et son ami sociologue Eribon ; il est clair qu’il se réfère de façon plus ou moins explicite au déterminisme social. C’est sous cet angle que j’envisage cette famille comme une « victime » tragique qui ne s’en sortira jamais alors que ce jeune homme, malgré une absence d’enfance vraie (cf. le début du livre : « De mon enfance, je n'ai aucun souvenir heureux »), a réussi à se construire d’une façon qui reste à mes yeux stupéfiante, d’où mon envie d’en savoir plus.
En somme, pour moi, ce jeune auteur en dit à la fois trop et pas assez ! Il m'intrigue au plus haut point...

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 11:47

Nic et YSOU, vos posts me rendent de plus en plus curieuse. J'aurai ce livre la semaine prochaine.
Merci pour vos témoignages éclairés.

 bounce  bounce  bounce 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 13:02

Chère Sapho, je suis ravie que tu puisses lire ce livre intéressant. Ton point de vue enrichira nos échanges, c'est certain.  menina

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 13:03

Je suis frustrée : impossible d'ajouter de smileys, ils n'apparaissent pas sur les messages ! Est-ce aussi votre cas ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 21:21

rhooooooooo ! il s'est mis a ecrire gros, j'ai eu beau le régler sur 10 il continue ! rhooooo au secours ma Suzanne !  je n ai plus de smileys non plus ma Nic ! hou la la !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 22:01

je ne peux pas répondre ma Nic et ma Sapho, ça débloque complètement !
je le ferai demain si c'est réparé !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 22:07

nicamic a écrit:
En somme, pour moi, ce jeune auteur en dit à la fois trop et pas assez ! Il m'intrigue au plus haut point...
il aurait aussi publié "pierre Bourdieu : l'insoumission en héritage". Vais essayer de le trouver.
Je te répondrai demain sur les points que tu évoques en réponse à ma... diatribe !
j'écris avec des lettres de 3 m2 !!!!!! et quand je regarde mon message enregistré, il est normal (lettres un peu petite parce que j'ai essayé de régler sur mon ordi, pensant que c'était lui le responsable !  
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Lun 21 Juil - 23:17

Ne tente pas de faire de réglages, lémurien gentil, nous sommes tous et toutes logés à la même enseigne !

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   Mar 22 Juil - 8:21

oui ma Nic, j'avais essayé, mais ça n'a pas marché ! moi comme dépanneuse informatique, c'est la cata assurée ! Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edouard LOUIS (France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edouard LOUIS (France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Poids monétaire pour l' Écu d' Or à la Couronne "Neuf", de Charles VII et Louis XI
» Enorme ecu Louis XIV
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» Louis Noir
» Denier Tournois Louis XIII R4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: