La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Partagez | 
 

 Javier MARIAS (Espagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Javier MARIAS (Espagne)   Mar 6 Mai - 20:13

Le roman d’oxford  folio 325 p.

Écrire, pour  revivre plus intensément le passé


Citation :
« Pour avoir parcouru Oxford interminablement, je connais presque tous ses recoins, et jusqu’à ses confins […] je suis même parvenu à connaître tous es visages d’il y a deux ou trois ans, pour aussi difficile qu’il soit les retrouver… »



Ce n’est pas le travail qui occupe les journées du narrateur, lecteur espagnol à Oxford ! Très ingénieux pour inventer des étymologies aussi complexes qu’inexactes, il prend son temps pour observer ses collègues, les rites universitaires, et courir les librairies : d’où des rencontres de types humains plus proches de l’imagination que de l’observation : un concierge qui vit son existence à rebours, des libraires amoureux, des mendiants insolites, des marchandes de fleurs mal assorties. 

 Et les collègues, les « dons », très diserts sur de futurs travaux qui ne voient jamais le jour, mêlés à des intrigues politiques ou à des tâches officielles d’admissions d’étrangers qu’ils mènent à leurs façons..

Tout est  raconté avec beaucoup de verve et de fantaisie, à ceci près que bien des confidences n’intéressent pas sur le champ le narrateur, fort perturbé par une possible liaison avec Clara Bayes. Il la convoite,  mène avec elle une aventure clandestine faite de jalousie, d’impatience ou de résignation, selon un mode proustien.

 D’ailleurs il analyse sans cesse ses états d’âmes, mêlant les différentes strates temporelles de sa vie sentimentale avec une grande virtuosité. 

L’expérience  des regards  se révèle très intense, véritable connaissance de la personne et de son passé :


Citation :
« C’est ainsi que me regardait Claire Bayes, comme si elle connaissait mon enfance à Madrid et comme si elle avait assisté dans ma propre langue à mes jeux avec mes frères et à mes peurs nocturnes et à mes pugilats en règle à la sortie de l’école. Et cette façon de me voir me fit la voir de la même manière. J’ai su plus tard -quand je l’ai mieux connue- que pendant ces dernières secondes d’une minute qui n’existe que maintenant, j’avais contemplé des rafales de son enfance en Inde, avec l’expression pensive de la petite fille qui n’avait pas grand-chose à faire dans ces villes méridionales et qui regardait couler une rivière, gardée par les voix brunes de serviteurs souriants… »



Le récit  garde en permanence  le souci de la personne aimée, et ce qui survient répond comme par hasard aux interrogations du narrateur : un épisode où Claire n’apparaît pas préfigure une  future rencontre, etc. c’est dire que des scènes à tonalité humoristique peuvent avoir des lendemains plus graves.

Le narrateur observateur capte tout ce qui est à sa portée, depuis la prononciation des mots jusqu’aux nuances des expressions anglaises pour des conversations surprises ou délibérément écoutées aux portes (to overhear # eavesdropping). 

Il y a chez ce narrateur un Swann  écouteur et suiveur, qui,  au stade de l’écriture, se souvient de  cette époque de « perturbation » vécue à Oxford…

L’ensemble se lit facilement, et le lecteur, partagé entre l’humour et la gravité, apprécie la distance de cette expérience rapportée qui prend son sens et sa saveur rétrospectivement..
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   Mar 6 Mai - 20:39

Bonsoir, ton Excellence.
la tentation va être forte de trouver ce livre !
à travers tes citations, il semble superbement bien écrit, et son "photographe des âmes" observateur et pointu, intéressant à découvrir. je note !
merci et bonne soirée à toi. flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   Mer 7 Mai - 18:24

On avait déjà parlé de Javier Marias, notamment à propos de ce que dit le majordome 


j'avais envoyé deux nouvelles tirées de ce recueil,

cliquer sur ce lien : bit.ly 1j3moy7

bonne soirée, et passez un bon jeudi 8 mai  Smile
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   Mer 7 Mai - 19:47

oui, ton Excellence ! et je me souviens que les nouvelles que tu nous avais transmises nous avaient mis le cerveau en ébullition ! c'est un magnifique souvenir....j'ai relu tout le fil.
bonne soirée à toi.
je chercherai ce titre, il est noté.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   Jeu 8 Mai - 17:36

je lis actuellement "à propos des  chefs d'oeuvre' de Charles Dantzig, qui ne pratique pas la langue de bois sur l'universalité des oeuvres. Dans le roman d'Oxford, l'auteur se fait plaisir avec des développements "pour la  gourmandise". Je parlerai plus tard de Dantzig.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   Sam 10 Mai - 17:50

coucou Rotko !
qu'entends tu par "des développements "pour la gourmandise" ?
Sa gourmandise à lui ou celles de ses lecteurs....
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Javier MARIAS (Espagne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Javier MARIAS (Espagne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Javier MARIAS (Espagne)
» Javier CERCAS (Espagne)
» Javier MORO (Inde/Espagne)
» [Moro, Javier] Le sari rose
» Fausto GUTIERREZ (Yedharo Models) - Espagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ...de langues latines-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: