La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daniel PENNAC (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Daniel PENNAC (France)   Lun 12 Mai - 16:08

Sa scolarité fut désastreuse. Dans Chagrin d'école, il prétend avoir mis un an à assimiler la logique et la complexité du caractère « A » ; son père, militaire, général, ne s'en serait toutefois pas inquiété, affirmant que son fils maîtriserait parfaitement l'alphabet au bout de vingt-six ans[1].
Devenu maître ès lettres à Nice, il entre dans l'enseignement[2]. Il commence à écrire pour les enfants[3] et finit par proposer Au Bonheur des Ogres[4] à la Série noire. C'est ainsi que Benjamin Malaussène et ses amis de Belleville font leur entrée dans la littérature.
Daniel Pennac garde de son enfance une nostalgie du foyer et une tendresse pour la famille d'élection. Si ses écrits sont drôles et pleins d'une imagination débridée, Pennac peut aussi écrire Comme un roman, un essai de pédagogie active, lucide et enthousiaste. Que l'on songe à cette phrase qui pourrait guider tout enseignant : « On ne force pas une curiosité, on l'éveille. » L'album de bande dessinée La Débauche, qu'il a signé avec Jacques Tardi, révèle sa conscience sociale et civique, révoltée par le licenciement sauvage, par la situation d'un chômeur victime d'un chef d'entreprise corrompu. Depuis ses débuts, Pennac étudie et critique les institutions qui nient l'individu. On pourrait dire de lui comme de son personnage principal : « Vous avez un vice rare, Malaussène, vous compatissez. » (La Petite Marchande de prose).
Daniel Pennac défend le plaisir de la lecture à voix haute. Grand amateur de livres audio, il a lui-même enregistré plusieurs de ses livres pour les éditions Gallimard et pour l'association Lire dans le noir. Et sur scène, après avoir interprété Merci au théâtre du Rond-Point, il lit Bartleby le scribe à la Pépinière Théâtre. Bartleby en coulisses est le documentaire réalisé par Jérémie Carboni sur la préparation de cette lecture-spectacle. En octobre 2012, Daniel Pennac lit Journal d'un corps, aux théâtre des Bouffes du Nord ; sa pièce Le 6e Continent sera jouée dans la même salle de spectacle.
En 2013, Daniel Pennac apporte son concours à la quatrième édition du livre AudioSolidaire[5] (enregistrement audio de Au bonheur des ogres par les internautes au profit des personnes aveugles ou malvoyantes).



je viens de finir "Au bonheur des Ogres". J'avais donné mes impressions sur ce livre étonnant, mais je n'ai pas du cliquer sur  "envoyer" ! affraid 
donc, à refaire ! mais là, j'ai la flemme.....
à plus tard  Bonjour4
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Lun 12 Mai - 18:55

RESUME
Au bonheur des ogres est un roman de Daniel Pennac paru en 1985. Le premier de la saga Malaussène. Son titre pourrait être inspiré du roman Au Bonheur des Dames d'Émile Zola, dans lequel le récit entraîne le lecteur dans le monde des grands magasins. Dans la tribu Malaussène, il y a quelque chose de curieux, de louche, d'anormal même diraient certains. Mais à y regarder de près c'est le bonheur qui règne dans cette famille joyeusement bordélique dont la mère sans cesse en cavale amoureuse a éparpillé les pères de ses enfants. Pour Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel et frère aîné responsable de cette marmaille, la vie n'est jamais ennuyeuse. Mais quand les bombes commencent à exploser partout où il passe, attirant les regards soupçonneux de la police et de ses collègues de travail, il devient rapidement vital pour le héros de trouver pourquoi, comment, et surtout qui pourrait bien lui en vouloir à ce point-là?"



pour moi qui aime les histoires déjantées, à la limite, loufoques, j'ai été servie !
C'est un livre étonnant ! pas de la "grande littérature", mais bien écrit, émaillé de situations cocasses et improbables, de références littéraires, et de retournements de situations.
Benjamin Malaussène est "bouc émissaire" dans un grand magasin dont l'enseigne rappelle un livre de Zola "Au bonheur des dames". Entendez par là qu'il participe à un numéro bien rodé avec le directeur : lorsqu'un client arrive, furieux car son achat est défectueux, le directeur tombe à bras raccourcis sur Malaussène, l'accusant de ne pas avoir fait de contrôle et laissé passer un objet qui ne fonctionne pas. Le pauvre bouc émissaire, menacé de licenciement, s'effondre en larmes et attendrit le client, qui le prend en pitié et retire sa plainte. C'est un boulot écoeurant et peu valorisant.
L'histoire policière qui se greffe sur ce récit est bien ficelée, les personnages caricaturaux à souhait.
Malaussène qui élève ses frères et sœur parce que sa mère fugue chaque fois qu'elle amoureuse, s'occupe fort bien d'eux et leur raconte en brodant et enjolivant, tout ce qui arrive dans le magasin.
Il le fait avec un talent de conteur, et les moments passés avec "sa" progéniture sont un vrai régal !
Pennac a un réel talent : regard distancié, ironique, impertinence, le récit qui peut paraître embrouillé est en réalité un chef d'œuvre de précision. Dans l'affaire policière, il traite un cas très grave et ce n'est qu'à la fin que l'on découvre le pot aux roses ! Belle prestation, à mon avis.
à lire
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Lun 12 Mai - 19:23

Bravo  Ysou, je partage tout à fait ton point de vue sur Au bonheur des ogres, un roman qu'on lit en souriant à chaque page, inventif et savoureux. Personnellement, j'ai encore plus aimé La petite marchande de prose, un tout petit peu moins peut-être le suivant, La fée Carabine.
Il y en a un autre, destiné aux enfants, que j'ai adoré, c'est L'œil du loup, un conte moderne plein de tendresse et de poésie.
Chagrin d'école qui a décroché le prix Renaudot (je me demande encore pourquoi ?) m'a beaucoup déçue ; déjà dans Comme un roman, j'avais trouvé qu'il y avait "à boire et à manger", avec des outrances à la limite de la démagogie mais aussi de très bons passages.
Enfin, je n'ai pas aimé du tout Journal d'un corps. J'ai pourtant rencontré des lecteurs et des lectrices qui ont beaucoup apprécié.
Quand tu auras le temps, petit lémurien gentil, penses-tu choisir un autre titre de Pennac ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Lun 12 Mai - 19:33

bah, j'avais noté "journal d'un corps" que MarieC avait trouvé bien .... je ne crois pas qu'elle ait donné un avis ...?


j'ai lu "la fée carabine" il y a longtemps et il me semble qu'il m'avait plu.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 11:15

Nicamic a écrit:
Enfin, je n'ai pas aimé du tout Journal d'un corps. J'ai pourtant rencontré des lecteurs et des lectrices qui ont beaucoup apprécié.

peux tu me dire pourquoi tu n'as pas du tout aimé ce livre ?
les avis étant partagés, je crois que je vais le lire pour me faire mon idée à moi. flower 
(ma curiosité me perdra !)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 11:53

Je n’ai plus de souvenirs très précis de ce livre qu’on m’avait prêté et que je n’ai pas du tout eu envie d’acquérir. Je me souviens quand même d’une impression globale de poncifs à la pelle, d’une écriture parfois laborieuse alors que Pennac, dans ses premiers romans, avait un style virevoltant !

En fait, je crois que je n’ai pas trouvé ce que j’espérais. Je trouvais l’idée de départ originale : le récit de toute la vie d’un homme depuis l’adolescence à travers les réactions de son corps  ; or, tout de suite, on tombe déjà dans un lieu commun puisque ce « journal » est présenté comme légué par son rédacteur à une fille qui en fera ce qu’elle voudra et on a même droit à une lettre explicative pour avertir le lecteur des circonstances de « publication » dudit journal. J’aurais pu passer là-dessus à la rigueur mais ce que Pennac propose ensuite, ce sont surtout les mauvaises surprises du corps tout au long d’une vie et surtout dans sa seconde moitié, avec une bonne dose de narcissisme du personnage (double de Pennac ?).

On tourne la dernière page en se disant que c’est vraiment triste de vieillir, tant le corps joue à l’homme de mauvais tours ! J’ai trouvé cette façon de présenter les choses à la fois déprimante et fausse (sûrement parce que mon point de vue personnel sur la question est tout autre !). En outre, il m’a semblé que tout ramener à des considérations d’ordre physiologique était finalement excessif, la part de l’affect, de la pensée, est réduite à rien ou plutôt apparaît de temps à autre mais de façon convenue et superficielle.

Je répète que, manifestement, beaucoup de lecteurs (et de critiques littéraires, je crois) ont beaucoup aimé. Je dois être un cas ! Tant pis !  Wink  

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 14:30

Personnellement, j'ai beaucoup aimé sa trilogie sur la saga Malaussène à savoir : Au bonheur des ogres, La fée Carabine, la petite marchande de prose.


 Pennac manie l'argot des quartiers "populaires"  et construit son intrigue policière sur un système  très original et convaincant. Ses personnages, complexes et attachants, invitent le lecteur à regarder au-delà des apparences... 
    
   Bien sûr, tout cela donne un résultat complètement loufoque et rocambolesque, parfois invraisemblable, mais ce n'est pas ce qui compte quand on lit Pennac. De quiproquos en malentendus, c'est tout une aventure qui se met en place, avec une série de révélations finales qui fait froid dans le dos... Et sous la plume de Pennac, apparaît tout un univers, celui de Belleville, si cher à l'auteur, avec sa diversité, autant sociale qu'ethnique (on y retrouve pratiquement la population des cinq continents, toutes les classes, toutes les générations, des bambins aux seniors). On peut avoir parfois l'impression de se perdre dans les dédales des intrigues secondaires, mais grâce à l'habileté de l'auteur, on retombe toujours sur ses pattes quelques pages plus loin, presque content de s'être laissé distancer l'espace d'un ou deux chapitres... Une chose est sûre, on ne s'ennuie jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 15:32

Quant au livre : CHAGRIN D'ECOLE, chaque prof se devrait de lire ce livre, au moins cette lecture leur donnerait à réfléchir.
 Dans le milieu scolaire, lors de l'échec d'un élève, peu de profs se remettent en question ou remettent en question leur pédagogie.
 Pennac traite ce sujet avec beaucoup de sérieux et de pertinence 


 study  study  study  study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22846
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 15:58

Je n'ai pas lu chagrin d'école.
J'avais beaucoup aimé la trilogie de Malaussene un peu moins les suivants entre autres je sais qu'il y avait Monsieur Malaussene (le dernier petit frère)


PENNAC sur GDS

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 17:49

Sapho, je suis d'accord avec toi pour la saga des Malaussène, très réussie, je le suis moins pour Chagrin d'école, qui contient certes de bons passages, j'en conviens, mais qui globalement me paraît le fait de quelqu'un qui avait quitté l'enseignement depuis un certain temps ! Tu dis par ailleurs que peu de profs se remettent en question, je pense qu'il y en a plus que tu ne crois et qu'en revanche, ils sont de plus en plus découragés avec, hélas, de bonnes raisons.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 20:00

Oui ma NIC, partout il y a des gens consciencieux et soucieux d'aider les autres mais j'ai gardé quelques pénibles souvenirs de mon école où lors de conseils de classes, ils me disaient : C'est déjà dur comme çà; si en plus je dois me pencher sur chaque cas particulier................je n'ai pas le temps de faire des fiches spéciales, d'aborder une autre approche; j'ai une famille, des enfants dont je dois aussi m'occuper et ils passent avant les autres.

Je te parle de mon école, une école d'enseignement spécial pour enfants en décrochage scolaire, enfants issus de familles défavorisées, d'enfants placés par le juge de la jeunesse, d'enfants se faisant tabasser à la maison et j'en passe.

J'ai souvent été outrée par ce manque de professionnalisme. Bien sûr tous mes enseignants n'étaient pas comme çà mais dès que les enfants apparaissaient dans leur famille, leur comportement à l'école changeait.

Bon, pas la peine que je m'étale plus, je pourrais en raconter pendant des heures

Pennac a eu le courage de remettre les pendules à l'heure ( c'est bien entendu mon opinion )

 Sad  Very Happy  Sad  Very Happy  Sad  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 20:17

Ta riche expérience personnelle parle pour toi, chère Sapho, et je comprends ce que tu veux dire. En ce sens, tu as raison, Pennac "remet les pendules à l'heure". Gardons-nous cependant de généraliser et surtout, ne crois-tu pas que, même dans les propos de Pennac, il y a une tendance à faire croire qu'il suffit d'un peu de bonne volonté et de bienveillance pour tout transformer ? C'est indispensable, j'en suis d'accord, mais cela suffit de moins en moins et, dans des cas difficiles comme ceux que tu évoques d'ailleurs, c'est quasi mission impossible, même avec la meilleure volonté du monde.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 21:09

vous avez des avis différents, vous défendez votre point de vue personnel, et moi.... du coup ! je vais lire tous ces livres...moi qui n'ai pas été prof (heureusement pour les élèves et l'Inspection d'Académie !) je vais lire tout ! nananèreu ! geek 
Vive Pennac !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 13 Mai - 22:05

merci Suzanne, je viens de lire tout le fil "Pennac" sur GDS*
il suscite bien des controverses .... jusqu'à Rotko qui s'arrête à certaines critiques dites "autorisées'
pale 
"une farce à peine acceptable
, titre le Temps"
en parlant de "au bonheur des ogres"... et alors, "Le temps" ne possède pas la science infuse, que je sache !?
Des connards qui se là jouent intellos, c'est tout. Et puis, tu as parcouru "journal d'un corps", tu l'as dit, tu ne l'as même pas lu entier ! et tu dis qu'il ne vaut rien. Rhoooooo !
la lecture à haute voix ? on en parle aussi sur ce fil de Pennac (oui, tu vis encore, le bateau sans maître, tu vois ? je ne te laisserai pas mourir !) la lecture à haute voix est difficile pour la plupart des gens, mais elle est facile pour ceux qui  "ressentent" profondément ce qu'ils "disent" en lisant.
Je lis parfois à haute voix des passages, parce que je suce et goûte les mots. Il n'y a personne pour m'entendre, pareil quand j'enregistre un texte que l'on me demande ou que j'enregistre pour le plaisir. Quand je le fais, personne n'est là. Je déteste écouter ma voix.
 D'autant plus que Rotko m'a fait remarquer que j'étais trop émotive.  Que je dérapais sans doute par trop plein d'émotion, j'ai pensé.
 Mais "dire" un texte n'est pas une chose si simple, les pros font des effets de voix, posent des silences pour mettre un mot, une phrase en valeur. Le néophyte dit avec son cœur, sa part d'âme, son profond et ce qu'il a de tremblements, de larmes à l'intérieur, quand les mots le blessent, le mettent à terre. On s'essouffle quand on lit ou dit un texte, mais ce n'est pas d'avoir couru ! c'est un essoufflement qui marque le trop plein d'émotion, d'amour, d'horreur. J'ai du réenregistrer parfois parce que l'on sentait cet essoufflement à l'écoute.
Mais j'aime bien lire tout haut, parfois.  Peut être parce que ce sont les mots qui priment, que je n'entend pas ma vrai voix.
Tenez ! "le dormeur du Val", j'éprouve un plaisir infini à me le réciter ! l'est tellement beau, ce texte. Et d'autres que j'ai appris "par cœur" et cette expression veut bien dire quelque chose.... par le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Sam 23 Juil - 15:34

Je viens de terminer son truculent livre : AUX FRUITS DE LA PASSION


RESUME


Sensation dans la tribu Malaussène : Thérèse est amoureuse ! Thérèse la cassante ! Et de qui ? D'un conseiller référendaire à la Cour des comptes, un dénommé Marie-Colbert de Roberval, alias MC2. Dans le genre mésalliance, on ne peut pas faire mieux. Mais que peut-on contre la passion, même dans une tribu où l'on a déjà connu beaucoup d'amours spectaculaires et malheureuses ? Chacun, pourtant, y va de son avis. Benjamin, le chef du clan Malaussène, a un sombre pressentiment qui ne tardera pas à se vérifier. MC2, énarque distingué, prédisposé à veiller aux destinées de la nation est surtout intéressé par le talent de bouc émissaire de Benjamin et les dons de voyance de Thérèse, dons que malheureusement le mariage doit lui faire perdre. Le mariage aura bien lieu mais sera à peine consommé. S'ensuit une série de catastrophes, d'incendies, de morts violentes que Daniel Pennac enchaîne avec la verve et l'humour qui le caractérisent, ajoutant un épisode irrésistible à la saga de sa pittoresque tribu de Belleville.








RESSENTIS


Un fruit de la passion avalé un peu goulûment, un peu trop vite peut-être. Et donc une petite pointe de nostalgie, déjà. Elle va me manquer, la famille Malaussène ! C'est un dernier tome fidèle à l'esprit des autres, avec de l'humour, des situations farfelues et un mystère qui tient lieu d'enquête policière. Et pour la première fois, je dois avouer qu'il manque un peu de surprises. Daniel Pennac ne secoue pas assez son lecteur dans ce tome, et on commence à voir les ficelles de sa toile narrative. J'aurais aimé plus de rebondissements, plus de richesse dans l'intrigue, aussi, qui est peut-être un peu courte et traitée un peu vite. J'ai eu vaguement l'impression de lire du réchauffé, cette histoire a pour moi manqué un peu de fraîcheur et d'inattendu. Cela dit, plus c'est bon, plus on devient difficile, et c'est aussi la conséquence de l'excellence des tomes précédents ! Cela reste donc un très bon opus, sauf qu'il est sans doute un peu moins bon que les autres.  En tout cas, si vous ne connaissez pas encore cette tribu, jetez-vous sur cette série unique et drôle, elle vaut vraiment le détour, croyez-moi !




study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Sam 13 Aoû - 13:57

J'avais lu Aux fruits de la passion il y a une quinzaine d'années, avec le sentiment qu'il était distrayant mais que la verve de Pennac commençait à s'émousser. Je l'ai relu récemment, parce que tu en parlais.
Mes impressions restent à peu près les mêmes et rejoignent tout à fait les tiennes, Sapho. Wink  Pennac exploite le filon de la série des Malaussène, mais les ficelles sont de plus en plus visibles. Je ne me suis pas ennuyée, loin de là, mais je continue de penser que son meilleur c'est La petite marchande de prose. Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char


Dernière édition par Nicamic le Ven 19 Aoû - 8:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Ven 19 Aoû - 8:12

Bon ! puisque tu insistes, je vais lire "la petite marchande de prose" ! flower
je la note pour la rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Ven 19 Aoû - 8:43

le lémurien a écrit:
Bon ! puisque tu insistes, je vais lire "la petite marchande de prose" ! flower
je la note pour la rentrée.
A mon avis, tu ne regretteras pas. Very Happy   I love you

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
ButorEtoilé

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Localisation : tarbes
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Daniel Pennac   Ven 23 Déc - 22:34

Pour adulte ou pour enfant, son récit est toujours subtil et à la pointe de la perfection, il sait comment trimballer le lectuer de droite à gauche, cassant quelques idées reçues au passage.
Qu'en pensez vous ? qu'avez vous lu de lui?
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Mar 27 Déc - 19:30

Si tu remontes ce fil, ButorEtoilé, tu verras que nous sommes plusieurs à avoir lu presque tous les livres de D. Pennac avec des avis qui se rejoignent ou non !
Toi-même, qu'as-tu lu de lui ? As-tu une œuvre préférée ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Zazou

avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 28/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Sam 31 Déc - 16:39

En fait Elle n avait pas vu le fil c' est moi qui ai fusionné son message avec celui ci
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   Sam 31 Déc - 18:23

Ah bon !
Coucou ButoirEtoilé, où es-tu ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel PENNAC (France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel PENNAC (France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AU BONHEUR DES OGRES de Daniel Pennac
» Daniel Pennac
» Journal d'un corps, Daniel Pennac
» Daniel Pennac
» [Pennac, Daniel] La petite marchande de prose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: