La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ekuni Kaori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Ekuni Kaori   Jeu 22 Mai - 16:15

Dans la barque de Dieu 





« J’ai commencé à voyager quand j’avais six mois. Bien sûr, je devrais plutôt dire que c’est maman qui a commencé à voyager. Moi, elle m’a juste emmenée avec elle ».



« – Pourquoi on déménage tout le temps,
– Parce que, toi et moi, on est embarquées dans la barque de Dieu, elle a répondu ».
"Yôko et sa fille Sôko sont des nomades. Elles ne restent jamais dans la même ville plus d’un an, par choix. En effet, depuis que l’homme dont elle est « tombée amoureuse à s’en faire fondre les os » l’a quittée par obligation car il était dans « une situation désespérée à faire pitié un usurier », Yôko a préféré quitté Tokyo et vivre de ville en ville. Cet homme (dont on ne saura jamais le nom) ne sait même pas qu’il est père. Pourtant Sôko a grandi dans son ombre, idéalisé par sa mère qui, douze ans après la séparation, ne doute pas encore de son honnêteté lorsqu’il lui a promis de la retrouver :
« Je reviendrai, je te promets, il m’a dit un après-midi très chaud de septembre. Je reviendrai, je te retrouverai. Où que tu sois, je te retrouverai ».
Enceinte, elle a quitté le confort douillet et sa vie avec Mr Momoï pour attendre inexorablement son bien-aimé."

Cette histoire est racontée de façon subtile. Le personnage fantôme du père prend de la dimension au fur et à mesure des pages. De plus, les personnages secondaires permettent d’interroger Yôko sur ses choix de vie. Ce roman sur l’attente et l’amour est traité de manière tout à fait originale, sans jamais sombrer dans le maniérisme ou le mélodramatique. Il explique de façon simple comment, après une parenthèse inattendue et remplie de bonheur, l’être humain est capable de s’adapter et d’attendre que cette parenthèse se renouvelle et deviennent une véritable histoire à deux.
Dans la barque de Dieu est un moment suspendu de la littérature, un moment rare,  Je le recommande vivement!  Smile 



 
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Ekuni Kaori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neku Kaori - Mes bracelets
» Néji ~ Kaori Yuki
» Ludwig Revolution ~ Kaori Yuki ...
» A Yuki Kaori Shrine
» Shojo: Ludwig Revolution [Kaori, Yuki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs... asiatiques-
Sauter vers: