La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atiq RAHIMI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8169
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Atiq RAHIMI   Mar 27 Mai - 16:38

Atiq Rahimi est né en 1962 à Kaboul (Afghanistan), il vit et travaille aujourd’hui à Paris. Il a fait ses études au lycée franco-afghan Estiqlal de Kaboul puis à l’université (section littérature).

En 1984, il quitte l’Afghanistan pour le Pakistan à cause de la guerre, puis demande et obtient l’asile politique en France où il passe un doctorat de communication audiovisuelle à la Sorbonne. Il réalise des films documentaires et adapte en 2004 son roman Terre et cendres, qui, présenté à au festival de Cannes obtient le prix « Regard sur l’avenir ».



SON LIVRE : SYNGUE SABOUR ( PIERRE DE PATIENCE ) I love you  I love you  I love you  I love you  PRIX GONCOURT 2008




Kaboul est sous les bombes. Tandis que la guerre fait rage, une jeune mère veille son mari, héros de guerre, plongé dans le coma. L'imam avait prédit son réveil, mais la date est passée, et l'homme blessé dort toujours. La femme se décourage, son dévouement lui pèse. Contrainte de quitter la maison avec ses enfants pour se cacher dans la maison close de sa tante, elle revient, sans bien savoir pourquoi, laisser filer le jour au chevet de l'inconscient. D'heure en heure, ce dévouement lui pèse. Sa voix, d'abord timide et hésitante, s'affirme, et voilà qu'elle se met à raconter à l'homme endormi ses doutes et ses angoisses, puis ses errances, ses peines, la somme irréductible de ses rancœurs...


MON AVIS


Grand défi pour cet écrivain que de se mettre dans la peau ( et surtout la tête ) d'une femme afghane . Il y réussit merveilleusement bien.
Son écriture est dépouillée, lancinante. C'est un huis clos étrangement poignant entre une femme et son mari moribond qui ne l'entend plus. les prières de cette femme se transforment petit à petit en colère. Colère contre son asservissement, son dévouement sans contrepartie, son absence de liberté, d'épanouissement, de plaisirs.....
Le silence de son mari le transforme peu à peu en " pierre de patience " sur laquelle elle projette tous ses déboires et ses ressentiments.

Un livre magnifique à lire sans faute   I love you  I love you  I love you  I love you 

 study  study  study 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10253
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Atiq RAHIMI   Jeu 29 Mai - 0:42

J’ai retrouvé les notes que j’avais prises après avoir lu ce roman étonnant, écrit en français.

J’avais été frappée par la brièveté et la densité de ce huis-clos. Il m’a fait penser à un texte de théâtre à la fois parce que tout se passe en un lieu unique, parce que l’écriture concise, voire sèche, s’apparente souvent à des didascalies et parce que l’héroïne m’a fait penser à un personnage de la tragédie antique. Mais à d’autres moments, le lyrisme transforme le texte en un poème poignant.

J’ai aussi été sensible au changement de rythme dans l’écriture, une sorte d’accélération en harmonie avec la libération par la parole de la femme qui s’exprime.

Bien qu’on pense irrésistiblement à l’Aghanistan, l’auteur réussit à donner une dimension intemporelle et universelle à ce monologue de femme, transformant cette sombre histoire en un véritable mythe.

J’ai relevé certains passages qui m’ont paru significatifs :



Citation :
Cette voix qui émerge de ma gorge, c'est la voix enfouie depuis des milliers d'années.
Je ne sais pas ce qui m'arrive. Mes forces défaillent de jour en jour. Comme ma foi. Tu dois me comprendre. Elle le caresse. J'espère que tu arrives à penser, à entendre, à voir... me voir, m'entendre... Elle s'adosse au mur, et laisse passer un long moment-peut-être une dizaine de tours de chapelet, comme si elle l'égrenait encore au rythme des souffles de l'homme-, le temps de réfléchir, de partir dans les recoins de sa vie, et puis de revenir avec des souvenirs : Tu ne m'as jamais écoutée, tu ne m'as jamais entendue ! Nous n'avons jamais parlé de tout cela.




Enfin, j’ai noté la belle phrase (que je ne connaissais pas) d’Antonin Artaud, placée en exergue au début du roman, et particulièrement bien choisie pour l’introduire :



Citation :
Du corps par le corps avec le corps depuis le corps et jusqu'au corps.

Je n'ai pas vu le film, et toi, Sapho ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22716
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Atiq RAHIMI   Jeu 29 Mai - 17:40

j'ai commencé une autre liste, parce que l''autre est déjà rangée dans un carton ! flower 
merci les filles.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Atiq RAHIMI   Ven 29 Aoû - 16:14

Ah oui je me souviens de ce livre ! Il m'avait marqué ! Le monologue de cette femme auprès de son mari à l'agonie est d'une incroyable cruauté ... amour et haine s’enchaînent jusqu'au dénouement final (si je me souviens bien) assez inattendu ! Je suis d'accord sur le fond théâtral de l'écriture, mais à l’extrême, parfois insoutenable !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atiq RAHIMI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atiq RAHIMI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: