La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Agnès BIHL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Agnès BIHL   Ven 6 Juin - 17:16

L’auteur :
Agnès Bihl, née en 974 dans une famille d’intellectuels et d’artistes, est un auteur-interprète de chansons à texte. Elle fait penser à Linda Lemay que d’ailleurs elle admire beaucoup. Elle a publié 5 albums de chansons et un livre de nouvelles qui est en quelque sorte l’écho de son dernier album musical.
Je viens de lire, grâce à Suzanne  menina , son premier livre :




4e de couverture :

«Moi pour garder la forme, je me prive de tout sauf du vin, du tabac, des potes et de l'amour. Quoiqu'il faut reconnaître que depuis quelque temps, ma vie sentimentale est branchée sur la crise. Ce n'est pas tous les jours facile d'être une femme libérée... d'ailleurs je suis libre tous les soirs. Victoire.»

Pleure pas, Casanova Ils débarquent les mains dans les poches, la cigarette au bec et le sourire aux lèvres. Valmont, Casanova, deux faces de la même plaie. Mais chez ces Don Juan, parfois le coeur a ses prisons que la raison ignore... Bon dieu, mon L'ivresse des maux mis en mots.  Je suis mort par étourderie, mardi soir à 21 h 15. Mes funérailles sont chic. Ma femme, mes enfants, mon frère, mes amis sont tous au rendez-vous, je les vois défiler les uns derrière les autres et pleurer ma mémoire... Les cons. Toubib or not toubib Quand un psy renommé, mais hélas surmené, se tue au travail pour sauver ses patients, il se peut qu'il devienne un sériai docteur. À force de soigner, ça finit par saigner... La déprime Je ne sais pas jouer aux échecs et pourtant je les accumule. J'habite seule avec mon chat mais je crois qu'il m'évite depuis que j'ai vomi dessus le jour où on m'a licenciée. En ce moment, je craque un petit peu. Gueule de bois II : le retour Je suis venue. J'ai bu. Je ne le ferai plus. Déjà que fumer tue... en plus, le bar t'abat. C'est ballot. Faites l'amour, pas la vaisselle Qui aurait pu prévoir que l'amour me tomberait dessus à soixante ans passés ? Maintenant que ma jeunesse est une vieille copine, j'ai décidé de vivre. Et me revoilà femme.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Ven 6 Juin - 18:46

j'admire également Linda Lemay et je  lirai probablement Agnės Bihl un jour prochain !
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Ven 6 Juin - 23:48

Le livre :
36 heures de la vie d’une femme (parce que 24, c’est pas assez) est un recueil de 16 nouvelles suivies d’un texte qui présente la genèse de cette œuvre littéraire et commence ainsi :

Lundi 26 novembre 2012
Ma décision est prise: je vais me prendre la tête.
De toute façon en ce moment, ma vie est totalement foutue, mon avenir bouché et ma baignoire aussi. Alors autant se faire plaisir.
Je viens d'avoir une idée saugrenue mais jolie tout de même: l'adaptation littéraire, sous forme de nouvelles, de toutes les chansons de mon prochain album. Je crois que ça ne s'est jamais fait mais ça ne m'étonne que très modérément, ça a l'air super dur. Je vais quand même tenter le coup, en fait je n'ai pas vraiment le choix: j'ai un trop-plein d'écriture. Faut que ça sorte.


Le titre renvoie évidemment à celui de l’œuvre bien connue de Stefan Sweig, 24 heures de la vie d'une femme. Chaque nouvelle est précédée d’un mot en rapport avec le sujet abordé et comporte une ou plusieurs définitions, vraies ou inventées, souvent drôles. Par ex.

Naître (v.) : avoir enfin la certitude de mourir tôt ou tard.

On trouve tout dans ce recueil de nouvelles en général courtes, du réalisme, du cynisme, de l’humour, de la tendresse, de la cruauté… Néanmoins l’unité est assurée par le thème de la femme au centre de toutes les histoires. Agnès Bihl précise elle-même dans une interview ce qu’elle a voulu réaliser :

Le joli kaléidoscope qu'est la femme d'aujourd'hui : débordée, bordélique, câline ou peau de vache, boulimique de tendresse et de chocolat-noisette, bilingue en langue de pute option langue de vipère, fleur bleue mais pleine d'épines, stressée, souvent stressante...en un seul mot ? Vivante.

À cela s’ajoute une écriture très personnelle et un perpétuel jeu avec les mots qu’elle résume dans une jolie formule : « l'ivresse des maux mis en mots ».

Sur GDS*, nous avions lu à plusieurs l’une des nouvelles intitulée Le baiser de la concierge, histoire vraie, émouvante et terrible, à mes yeux la plus réussie, peut-être parce qu’elle reste très sobre et qu'elle est bien construite. Les autres, sont un peu inégales mais certaines ont retenu mon attention comme La plus belle, c’est ma mère, nouvelle emplie de tendresse et de drôlerie dans laquelle le fœtus encore dans le ventre de sa génitrice raconte son vécu quelques jours avant la naissance ; d’autres sont plus dures comme Bon dieu, mon vieux, où la violence le dispute à l’humour noir.

Un livre distrayant, original qui m’a donné envie d’écouter la chanteuse que je ne connaissais pas ! Je la découvre et j’aime beaucoup. Voilà une jeune femme talentueuse et son amour des mots, évidemment, ne me laisse pas insensible.

Pour finir, un petit florilège donnant une idée de son écriture :

Quelques heures de bonheur, ce n’est pas beaucoup finalement. Une vie non plus d’ailleurs. Tant pis, on verra bien. Je ne suis pas très courageuse… je suis juste amoureuse. Après tout, vivre tue.
Je ne sais pas jouer aux échecs et pourtant je les accumule.
Je suis super connue mais personne ne le sait. La marque de mes petites culottes est beaucoup plus célèbre que mes talents d’actrice. Normal, je fais des pubs. De la figuration.
Moi, j’ai soixante-trois ans, je suis toujours une femme. Mais plus la sienne. C’est tout.



 

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Sam 7 Juin - 0:33

Il est minuit passé, je n'arrive pas à trouver le sommeil alors je suis montée me réfugier vers le coin ordi ... Bon sang, cela donne vraiment envie de lire ces nouvelles Nic ! Il faut absolument que je renoue un peu avec la lecture ! Je note, je renote ! Et puis il y a le tien "Couleurs corail", que je désirerai commander. Je vais t'envoyer un mp.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Sam 7 Juin - 0:47

Merci, Arun.    Je distrais ma douleur avec la littérature mais il est temps tout de même d'aller au dodo ! Dors bien, fais de jolis rêves !  

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22847
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Mer 11 Juin - 8:42

J'adore Linda Lemay.
Agnès Bihl a fait la "prouesse" d'écrire des nouvelles avec le même titre que son dernier album de chansons.
J'écoute en boucle en ce moment ses chansons   
Je te passerai l'album, Nicole pour que tu l'écoutes.
Les nouvelles et les chansons sont assez différentes mais tout aussi intéressantes.

Tu sais, Nic, que j'ai oublié les livres que tu m'as rendus samedi au "Casot" ? Mais Loïc doit y retourner prochainement.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Mer 11 Juin - 14:43

Suzanne a écrit:
J'adore Linda Lemay.
Agnès Bihl a fait la "prouesse" d'écrire des nouvelles avec le même titre que son dernier album de chansons.
J'écoute en boucle en ce moment ses chansons   
Je te passerai l'album, Nicole pour que tu l'écoutes.
Les nouvelles et les chansons sont assez différentes mais tout aussi intéressantes.

Tu sais, Nic, que j'ai oublié les livres que tu m'as rendus samedi au "Casot" ? Mais Loïc doit y retourner prochainement.
Oh l'étourdie ! Tu avais trop bu de bière !  

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22847
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Agnès BIHL   Mer 11 Juin - 14:56

  Une seule, mais elle m'a fait l'effet de 4 ou 5 pastis !

Moi aussi, j'ai adoré la plus belle c'est ma mère, d'ailleurs la chanson est pas mal non plus même si les 2 histoires n'ont rien à voir.

Par contre pour le baiser de la concierge c'est la même histoire (la nouvelle et la chanson) et c'est la plus forte, celle qui ébranle le plus les esprits.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agnès BIHL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agnès BIHL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agnès Bihl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: