La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Joyeux Anniversaire ! CHÈRE SAPHO

Partagez | 
 

 Romain GARY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Romain GARY   Ven 13 Juin - 15:52

Romain Gary
Folio publie un volume de nouvelles, Une page d'histoire.



Le luth et un faux.


dans la première, un diplomate amateur d'art cherche à Istambul un objet qui lui plaise entièrement, jusqu'à ce qu'on lui propose un luth.
En marge de ce diplomate et dans son ombre, son épouse très amoureuse se sacrifie pour lui garder ses bonnes apparences dans la société comme dans la vie familiale. La fin de cette nouvelle ne manque pas de surprendre et d'intriguer.Eclaicissements donnés en douce : cliquer  bit.ly/1itHwz0 


Dans un faux, un critique d'art, intransigeant sur l'authenticité des oeuvres, en fait un critère de vie personnelle, quitte à y perdre son bonheur.


Des caractères fermes que Romain Gary campe d'un trait léger.
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Ven 13 Juin - 15:53

Emile Ajar, la vie devant soi, Mercure de France.


Un des charmes évidents de la vie devant soi est le style naïf : Momo le narrateur, juste un enfant, exprime de manière ingénue son monde ; Parfois ses bonnes intentions initiales se traduisent mal dans des actions qui déplaisent aux adultes, c‘est dommage. 


Pour lui, la morale est ce qui se fait, et non ce qui doit se faire, comme dans des épisodes cocasses, qu’il raconte dans un langage enfantin authentique - ou presque.


Madame Rosa était à la police pour un faux témoignage que Madame Lola lui avait demandé. Madame Lola était une travestite de quatrième étage qui travaillait au Bois d Boulogne et qui avait été champion de boxe au Sénégal avant de traverser, et elle avait assommé un client au Bois qui était mal tombé comme sadique, parce qu’il ne pouvait pas savoir. 

Madame Rosa était allée témoigner qu’elle avait été au cinéma avec Madame Lola ce soir-là et qu’après elles ont regardé la télévision ensemble.





Le personnage de Momo est attachant ainsi que toute la galerie pittoresque de l'immeuble : le vieux marchand de tapis, Madame Lola, et les personnages rencontrés. Une vraie faune qui tire le diable par la queue et mange la vie par les deux bouts  


Ce qui plaît aussi, l'invention verbale constante : des clichés mal compris, des mots pris au pied de la lettre et à contresens, des noms déformés comme les "proxynetes" et les "travestites", des confusions savoureuses entre des noms presque pareils ("prostitution" et "constitution").


Oui, un vrai régal linguistique.
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Ven 13 Juin - 16:00

Pour en savoir plus sur Romain Gary

Dans la collection découvertes Gallimard : Romain Gary la traversée des frontières (120 p, environ)


on y voit toutes ses vies : romancier, cinéaste, diplomate, aviateur etc.

Gary revient en force dans le domaine littéraire, et ce livre, malgré quelques maladresses de style, s'avère très utile et excite la curiosité.

Peu de précision sur la mort de Jean Seberg, sinon que Gary "défendra sa mémoire". Pour moi qui ne suis pas au courant, la récolte reste mince ! un livre sur un auteur doit être, à mon sens, explicite, et ne pas se contenter d'allusions entre initiés.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Ven 13 Juin - 16:59

De R. Gary, j’ai beaucoup aimé deux romans :

-  Les racines du ciel, roman dont le héros part en guerre contre l’extermination des éléphants en Afrique. Ce héros, Morel, est un aventurier très attachant, rude, mais obstiné et qui met ses actes en accord avec ses convictions. Un autre personnage très important apparaît aux côtés de Morel, c’est Minna (ou Mina ?), broyée par les aléas de sa vie mais d’une grande richesse intérieure.

- La promesse de l’aube, roman dont le thème essentiel est l’amour maternel, avec un mélange d’autobiographie et de fiction qui donne à l’ensemble une émotion sincère et de la profondeur. 


Citation :
Avec l'amour maternel, la vie vous fait, à l'aube, une promesse qu'elle ne tient jamais. Chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné .



J’avais noté ces phrases sur mon petit carnet !

J’avais beaucoup moins apprécié Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable.  No 
En revanche, j'ai beaucoup aimé également La vie devant soi, (d'E. Ajar !) pour ses trouvailles de langage et sa poésie, mais aussi pour tout ce qu'il contient sur toutes sortes de sujets : les immigrés, la prostitution, l'après camp de concentration, l'enfance confronté au monde des adultes... et j'en oublie !

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Ven 13 Juin - 18:50

Voilà un film que je voudrais voir, et un livre qui me tente. 

La personnalité de Gary, multiforme, ses différents "styles" qui l'ont fait mener en bateau ses propres lecteurs et les critiques, tout cela est très séduisant. 

Je comprends pourquoi il revient sur la scène, comme s'il ne méritait pas  le purgatoire dans lequel il était tombé et où je ne l'avais pas rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Ven 13 Juin - 19:43

C'est sûrement son comportement considéré comme provocateur et hors norme qui l'a ainsi expédié au purgatoire ! Mais il est certain qu'il vaut beaucoup mieux que cela. Et s'il revient sur le devant de la scène, ce n'est que justice. Je crois qu'il te plaira, Rotko.  Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26560
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Romain GARY   Sam 14 Juin - 12:47

Je l'aime beaucoup. Il a démontré qu'un être humain peut être multiple, et complexe. Nous le sommes tous. Merci de le mettre en avant  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Sam 14 Juin - 14:13

Qu'as-tu lu de R. Gary, chère Brie ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Sam 14 Juin - 17:58

De Romain Gary je me suis arrêtée à "La vie devant soi" qui a obtenu, si mes souvenirs sont exacts, un prix Goncourt en 1975, déclenchant à la fin des années 1970 « l'affaire Emile Ajar». J'apprécie cependant, sa personnalité. "Les racines du ciel" ainsi que "La promesse de l'aube" me tenterait évidemment !  Smile 

Je devrais m'exiler sur une île déserte avec ma longue liste de romans à lire absolument ... Histoire de rattraper mon retard  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26560
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Romain GARY   Sam 14 Juin - 20:09

"la vie devant soi" bien sûr, et vu en film aussi. Et puis un ou deux autres (j'ai la mémoire défaillante depuis quelques années)
J'ai acheté beaucoup de bons livres, mais point encore  Mad 
(j'avoue avoir un grand faible pour Tolstoï et Sweig)
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24103
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Sam 14 Juin - 22:15

j'ai lu "les racines du ciel", il y a longtemps. Il est parmi les livres dans les cartons ! Sad 
je hais les cartons ! je les vomis  
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Albert and co



Masculin
Nombre de messages : 25
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 03/06/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Dim 15 Juin - 16:47

Je partage les goûts de nicamic pour les livres "la promesse de l'aube " et la vie devant soi" je n'ai pas encore eu l'occasion de lire les racines du ciel, mais j'en ai lu d'autres qui ne m'ont guère plu.
Il est très inégal dans ses productions, mais quand il est bon, il est vraiment très bon!
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 18:47

Je vous propose aujourd'hui le tout dernier livre de R. Gary, son testament littéraire en quelque sorte contenu dans un livre court très original, intilulé Les cerfs-volants, publié début 1980, alors qu'il s'est suicidé en décembre de la même année.


4e de couverture :
Pour Ludo le narrateur, l'unique amour de sa vie commence à l'âge de dix ans, en 1930, lorsqu'il aperçoit dans la forêt de sa Normandie natale la petite Lila Bronicka, aristocrate polonaise passant ses vacances avec ses parents. Depuis la mort des siens, le jeune garçon a pour tuteur son oncle Ambroise Fleury dit «le facteur timbré» parce qu'il fabrique de merveilleux cerfs-volants connus dans le monde entier. Doué de l'exceptionnelle mémoire «historique» de tous les siens, fidèle aux valeurs de «l'enseignement public obligatoire», le petit Normand n'oubliera jamais Lila. Il essaie de s'en rendre digne, étudie, souffre de jalousie à cause du bel Allemand Hans von Schwede, devient le secrétaire du comte Bronicki avant le départ de la famille en Pologne, où il les rejoint au mois de juin 1939, juste avant l'explosion de la Seconde Guerre mondiale qui l'oblige à rentrer en France.
Alors la séparation commence pour les très jeunes amants... Pour traverser les épreuves, défendre son pays et les valeurs humaines, pour retrouver son amour, Ludo sera toujours soutenu par l'image des grands cerfs-volants, leur symbole d'audace, de poésie et de liberté inscrit dans le ciel.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 19:19

Les cerfs-volants
Mon point de vue :
Voilà un livre qui trouvera sa place parmi les trésors de ma bibliothèque.
Un vrai coup de foudre pour un roman à la fois unique et ressemblant à son auteur tel que je l'imagine, avec sa quête inlassable d'amour et d'espoir, des thèmes qui lui sont chers comme la liberté, la conscience, la fraternité, le rôle de la mémoire et de l'imagination, l'identité… son humour, sa fantaisie et son écriture éblouissante.
C'est un roman d'initiation qui a pour cadre la triste période 1930-1944 et que l'on referme avec l'optimisme au cœur et l'amour de la vie. Formidable paradoxe quand on pense à la période évoquée et à la fin dramatique de l'auteur.
[size=16][size=16]Tout m'a plu dans ce roman, du premier au dernier mot. Les personnages sont attachants, en particulier Ludo et son amour fou pour Lila comme sa capacité hors norme à tout retenir sans effort, la belle Lila elle-même qui veut « devenir quelqu'un » mais change sans cesse d'objectif, et surtout Ambroise « le facteur timbré », plein de grandeur, un virtuose dans la création comme dans le maniement de ses cerfs-volants, un résistant qui survivra à Auschwitz, « un homme mûr ayant su conserver en lui cette part de naïveté qui ne devient sagesse que lorsqu'elle vieillit mal. », dit très justement de lui son neveu Ludo.Le moindre personnage secondaire est soigné et on sent l'empathie de l'auteur pour chacun, même quand sa conduite n'est pas digne d'éloges. C'est que pour Gary, et c'est peut-être l'un des messages essentiels de ce livre, rien n'est manichéen, aucun homme n'est totalement un héros ou un sal… Je citerai Duprat, le grand cuisinier qui met son point d'honneur à concevoir les meilleurs plats y compris pour les occupants allemands, Julie, la mère-maquerelle juive au verbe haut et au sens élevé de la dignité, il y en a d'autres.
[/size][/size][size=16][size=16]La métaphore des cerfs-volants est évidemment une belle trouvaille, poétique et porteuse de symboles. Le vieil Ambroise les baptise : Rousseau, Montaigne, Jaurès, l'étoile jaune des Juifs… de Gaulle… et alors ils acquièrent dans le ciel où ils s'élèvent et dansent une dimension mythique.[/size][/size]
[size=16][size=16]Certaines scènes empreintes d'humour ou d'ironie sont marquantes comme par exemple celle où la jeune fille tondue à la Libération va chez son coiffeur le matin de ses noces pour qu'il la « coiffe » de la même façon en la rasant une seconde fois.[/size][/size][size=16][size=16]
Tou
t le livre est traversé de grains de folie, à l'image des fameux cerfs-volants, fragiles et beaux, messagers d'espoir et de vie, à l'image aussi sans doute de R. Gary lui-même.[/size][/size]

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 19:27

Désolée pour les size 16 qui émaillent mon texte précédent confused confused confused confused 
J'espère que celui-ci ne sera pas pollué.


Florilège tiré de Les Cerfs-volants :

Citation :
J'avais choisi l'esthétique à l'oral et l'examinateur, excédé sans doute par une journée de travail, m'avait dit :
- Je ne vous poserai qu'une question et je vous demande de me répondre par un seul mot. Qu'est-ce qui caractérise la grâce ?
Je pensai à la petite Polonaise, à son cou, à ses bras, au vol de sa chevelure, et je répondis sans hésiter :
- Le mouvement.
J'eus un dix-neuf. Je dois mon bac à l'amour.


Tant qu’on ne reconnaîtra pas que l’inhumanité est chose humaine, on restera dans le mensonge pieux.


Quand on vieillit, on a de moins en moins de chances de tout rater parce qu'on n'a plus le temps, et on peut vivre tranquillement en se contentant de ce qu'on à déjà raté.


Il passait toutes ses journées au piano et lorsque la musique s'arrêtait, le silence me paraissait, de toutes les oeuvres de Chopin que je connaissais, la plus déchirante.


[…] on fait de sa vie, de ses idées et de ses rêves… des cerfs-volants.


[…] le rêve et la rébellion ont toujours eu partie liée.


Le blanc et le noir, il y en a marre. Le gris, il n'y a que ça d'humain.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24103
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 19:30

je vais regarder ça de près, ma Nic ! ton enthousiasme est contagieux.
Le livre de lui que j'ai préféré : Les racines du ciel. Je m'en souviens encore très bien, et il y a longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 19:56

Il semble qu'on puisse le lire in extenso et gratuitement sur le net. Perso, je l'ai en collection folio.
Je crois que tu aimerais, Ysou. Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24103
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 21:22

je vais chercher à la bibliothèque (je n'aime pas lire un livre sur écran ! Embarassed )
merci ma doucette menina
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 23:05

Moi non plus, je n'aime guère lire à l'écran mais comme ce livre est relativement court, ce doit être possible... J'espère que tu le trouveras en bibliothèque.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24103
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Lun 4 Avr - 23:32

oui, il y est, je vais essayer de le prendre. flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11038
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Romain GARY   Mar 5 Avr - 9:15

le lémurien a écrit:
oui, il y est, je vais essayer de le prendre. flower
Super ! flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Romain GARY   

Revenir en haut Aller en bas
 
Romain GARY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Romain Gary
» Romain Gary - Radisoscopie
» Romain Gary
» La promesse de l'aube [Romain Gary]
» Romain Gary- La promesse de l'aube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: