La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Norman Spinrad, continent perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Norman Spinrad, continent perdu   Dim 22 Juin - 17:39

Norman Spinrad,  : chacun connaît  Rêve de fer  prix Apollo en 1974, uchronie relativement ambiguë où un écrivain de Sf, du nom d’Adolf Hitler, écrit un roman intitulé Le Seigneur de Svatiska,  Spinrad était déjà connu pour Jacques Baron et l’éternité, récit qui vaut le détour,  notamment pour les réflexions qu’il suscite.

- Deux siècles plus tard, à quoi ressemble la grosse pomme ?

Continent perdu, nouvelle d’une centaine de pages, intéresse à plus d’un titre : en 1970 l’auteur évoque un XXIIIe siècle où la donne initiale  a changé : finie la suprématie américaine blanche, sont actuellement au pouvoir, des Africains qui ont repris, pour certains, les préjugés raciaux et le mépris des Yankees pour le reste du monde.

Au dessus du  sol américain, un guide touristique convoie en hélicoptère, une  bande de voyageurs  afro-américains ou africains, dont les réactions face à l’âge de l’Espace donnent lieu à des jugements divers, exprimés à travers des filtres, car l’air ambiant est irrespirable.

Il y a certes des survivants  dans l’univers terrestre et clos du métro, mais dans quel état ! le vocable metroglodytes a  de la saveur


Citation :
De bizarres silhouettes peuplaient la pénombre d’une allure indolente et désoeuvrée ou assises à même le sol nu et maculé, solitaires ou par petits groupes. La plupart des metroglodytes avaient une taille bien inférieure à un mètre cinquante et leurs épaules fortement voûtée les faisaient parâtre encore plus petits. Leurs corps rachitiques étaient émaciés sous les haillons multicolores, dépenaillés et crasseux, qu’ils portaient en guise de vêtements…



Faut dire que le passé (notre futur !) a été catastrophique  :


Citation :
C’est dans la cité même que la Grande Panique a commencé. Imaginez ceci, mesdames et messieurs : à l’apogée de l’Age de l’Espace, il y avait plus de cent millions de voitures, de camions, d’autocars et d’autres véhicules sur les autoroutes et dans les rues de New-York. Une voiture pour deux adultes ! Regardez et essayez d’imaginer ce que pouvait être ce splendide spectacle de tous ces véhicules lancés en même temps sur la chaussée !



Pause d’une minute : roulez à vélo ! 

Notre regard de 2014 institue une distance face à ce qui était prévu en 1970, si bien qu’une double lecture s’impose : futuriste et rétrospective !

Pour le reste, Spinrad tricote sa petite histoire en alternant les narrateurs, il alimente des conflits idéologiques ( était-il bon ou mauvais, cet âge de l’Espace ? ) et des heurts de personnes. Une incursion dans le Principe de Plaisir, avec une machine idoine, mettra sans doute tout le monde d’accord.

Continent perdu n’est  pas un chef d’œuvre, mais se lit bien, on respire un air frais, avec une bière belge, tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles !


Dernière édition par rotko le Dim 22 Juin - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22808
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   Dim 22 Juin - 17:51

rotko a écrit:
Norman Spinrad,  : chacun connaît  Rêve de fer  
 scratch  Ben non je ne connais pas !
J'aime ta présentation de "Continent perdu"

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   Dim 22 Juin - 18:11

Waouh, en tant que fan de SF, je note ! Merci rotko ! flower 

Ah "le meilleur des mondes" ... lancer un fil oui ce serait bien , je vais tout de même m'assurer qu'il n'y en ait pas eu un sur "grain de sel"? 
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   Mar 24 Juin - 11:53

jetez un coup d'oeil sur JG Ballard, avec la face cachée du soleil 


l’écrivain anglais J.G. Ballard est à l’honneur tous azimuts en France, avec de nouvelles traductions de deux romans (La Forêt de cristal chez Denoël, Sauvagerie chez Tristram), un essai aux éditions è®e (J.G. Ballard, hautes altitudes, sous la direction de Jérôme Schmidt et Émilie Notéris) et last but not least, ce premier tome des Nouvelles complètes, toujours chez Tristram, qui en comprendra trois et qui reprend l’édition originale parue en deux volumes en 2001 chez Flamingo. Icône emblématique de la contre-culture, auteur de romans remarquables dont certaines ont été adaptées à l’écran (Empire du soleil par Steven Spielberg, Atrocity Exhibition par Jonathan Weiss, Crash par David Cronenberg), J.G. Ballard est aussi un grand nouvelliste, comme en témoignent les vingt-huit textes de 1956 à 1962 qui composent ce premier volume d’une intégrale supervisée par Bernard Sigaud et publiée aux éditions Tristram (deux tomes à paraître en 2009 et 2010). 


voir sur ce site clic, clic !


je suis certain qu'il ya de belles choses à decouvrir chez lui !
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   Mar 24 Juin - 14:53

Ses livres sont plus que prémonitoires, nous fonçons tête baissée dans une réalité que revendiquait auparavant les auteurs de science-fiction. Beaucoup en sont conscients mais il est totalement impossible de faire marche arrière!
 Nous ne faisons qu'apprendre ce que nous aurions dû éviter depuis bien longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23369
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   Mer 25 Juin - 7:26

je suis toujours tentée par la science fiction. Je crois avoir lu "la forêt de cristal", il me semble que je l'avais rapproché de "le meilleur des mondes" d'Huxley, mais je peux me tromper. Je les ai lus il y a longtemps.
"
Le meilleur des mondes" est dans ma bibliothèque (au grenier de Jard, pour l'instant) je l'ai lu deux fois.
je vais essayer d'en trouver un à la médiathèque.
je n'ai pas encore pu reprendre "mon rythme de lecture", le temps est long comme un jour sans pain, parfois !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Norman Spinrad, continent perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Norman Spinrad, continent perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norman Spinrad, continent perdu
» [J'ai Lu] "Il est parmi nous" de Norman Spinrad
» Norman Spinrad
» Norman SPINRAD (Etats-Unis)
» Bill BRYSON (Etats-Unis/Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Polars, Thrillers et SF-
Sauter vers: