La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Partagez | 
 

 Isabel ALLENDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10247
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Isabel ALLENDE   Lun 11 Aoû - 17:04

Il n’est pas vraiment nécessaire, je pense, de présenter Isabel Allende, Chilienne née en 1942, nièce du président Salvador Allende assassiné en 1973, auteur de renommée mondiale.
Portrait Sépia :4e de couverture :
C'est la voix d'une jeune femme, Aurora del Valle, qui porte ce magnifique roman situé à la fin du xixe siècle en Californie, en Europe et au Chili. La très riche Paulina del Valle recueille Aurora, sa petite-fille âgée de cinq ans : elle est orpheline de mère, et son grand-père, le Chinois Tao Chien, vient de mourir. Paulina donne ce qu'il y a de mieux à Aurora, mais elle lui cache la véritable identité de ses parents. De son enfance, Aurora n'a conservé comme souvenir qu'un sanglant cauchemar.
Bientôt la guerre du Pacifique, le terrible conflit frontalier qui opposait le Chili, le Pérou et la Bolivie, prend fin. Le mari de Paulina meurt. Celle-ci décide alors d'entreprendre un voyage en Europe pour parfaire l'éducation de sa protégée. A Paris, lors d'une réception à l'ambassade du Chili, la jeune Aurora fait la connaissance de Diego Dominguez, un séduisant officier de marine. De retour au pays, elle épousera ce fils de grands propriétaires terriens. Mais la lune de miel est douloureuse...
Aurora souffre d'un traumatisme qui a toujours influencé sa façon d'être et a effacé le souvenir des cinq premières années de sa vie. Confrontée à la trahison de l'homme qu'elle aime et à la solitude, elle décide d'explorer son passé. Une œuvre envoûtante qui plonge dans la profondeur de la mémoire et des secrets de famille.
 
Paru en 2000, ce roman fait partie d’une trilogie publiée dans le désordre ; chronologiquement, les romans s’organisent ainsi :
Fille du destin (publié en 1999)
Portrait Sépia (publié en 2000)
La maison aux esprits (publié en 1982)

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10247
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Isabel ALLENDE   Lun 11 Aoû - 17:07

Portrait Sépia : mon point de vue :

Un gros livre de plus de 400 pages, très compact avec de très longs paragraphes. Dès les premières lignes on reconnaît le style de l’auteur, fluide, imagé. Il s’agit d’une saga familiale, organisée en trois parties, la narratrice étant l’héroïne elle-même, Aurora, en quête d’identité, en particulier pour les cinq premières années de sa vie, effacées de sa mémoire ; elle adopte un point de vue omniscient quand est racontée la vie de ses ancêtres et de ses proches, et un point de vue interne quand sont évoqués des souvenirs personnels  :

- 1862-1880 relation d’événements précédant la naissance la naissance d'Aurora.
- 1880-1896 jeunesse d'Aurora.
- 1896-1910 son mariage et sa vie de femme.


L’un des intérêts du livre réside dans la personnalité très forte des deux grands-mères, Eliza Sommers, épouse passionnée de Tao Chi’en, médecin chinois, et surtout Paulina del Valle, une maîtresse femme au sens inné des affaires, capable de pallier les insuffisances de son mari et de ses fils. Les deux aiment ardemment leur petite-fille et font tout pour elle de sorte que cette dernière vit une enfance choyée. En grandissant, elle se passionne pour la photo et perfectionne au fil des ans son art. Deux autres personnages attachants retiennent l’attention, ce sont le grand-père chinois et le majordome.

Un autre intérêt est évidemment lié aux pans d’histoire que l’auteur nous donne à découvrir. Nous passons de la Californie à l’Europe et au Chili, nous apprenons beaucoup sur la Guerre du Pacifique et la révolution au Chili. Parfois, j’ai trouvé un peu longues les pages consacrées à l’aspect historique, tout en reconnaissant qu’elles aident le lecteur à mieux comprendre le vécu des personnages (le racisme, l’émancipation féminine, les horreurs d’une guerre sanglante...).

J’ai lu ce roman avec plaisir, il m’a distraite. Cependant, je l’ai nettement moins apprécié que La maison aux esprits, avec le sentiment peut-être que l’auteur exploitait un filon ! Par moments aussi, j’ai trouvé qu’on frôlait le roman à l’eau de rose, heureusement sans y tomber tout à fait !

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10247
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Isabel ALLENDE   Lun 11 Aoû - 17:14

J’ajoute un extrait d’interview d’Isabel Allende parlant de ce roman, il me paraît intéressant :

Citation :
Le thème principal de mon roman est la mémoire, qui est au centre de la vie d'Aurora, mon héroïne, mais aussi de la mienne. En tant que voyageuse, immigrante et réfugiée politique, je considère que ma vraie patrie est celle de la mémoire. J'appartiens à mes souvenirs, à mes livres. Vous savez, mon père a disparu lorsque j'avais trois ans. Personne ne m'a jamais parlé de lui, ni montré de photographies. J'ai donc écrit ce livre pour parler des zones d'ombre du passé. En fait, mes œuvres comportent toujours des éléments autobiographiques, parce que je ne sais écrire que sur des choses qui me touchent, m'importent et qui sont reliées à ma vie. Il arrive parfois que des gens me proposent d'écrire la leur. C'est quelque chose dont je suis incapable, car je ne sais pas écrire sur ce que je n'ai pas vécu ou ressenti…

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Isabel ALLENDE   Lun 11 Aoû - 18:11

Il y a quelques décennies de cela, je me souviens avoir lu "La maison aux esprits", mais n'en ai guère conservé de souvenir très fort chère Nic !  Merci en tout cas pour tes résumés concernant "Portraits Sépia". A rajouter dans ma longue, très longue liste ? (à voir) ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22751
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Isabel ALLENDE   Lun 11 Aoû - 18:39

J'avais beaucoup aimé la maison aux esprits.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isabel ALLENDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isabel ALLENDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabel Allende
» LA MAISON AUX ESPRITS de Isabel Allende
» LA CITE DES DIEUX SAUVAGES d'Isabel Allende
» L'ÎLE SOUS LA MER de Isabel Allende
» Isabel ALLENDE (Chili/Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ...de langues latines-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: