La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carole MARTINEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22713
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Carole MARTINEZ   Lun 11 Aoû - 19:21

Carole Martinez est née en 1966, elle a vécu la majeure partie de sa vie en Moselle. 





" Ecoutez, mes sœurs ! Ecoutez cette rumeur qui emplit la nuit ! Ecoutez... le bruit des mères ! Des choses sacrées se murmurent dans l'ombre des cuisines. Au fond des vieilles casseroles, dans des odeurs d'épices, magie et recettes se côtoient. Les douleurs muettes de nos mères leur ont bâillonné le cœur. Leurs plaintes sont passées dans les soupes : larmes de lait, de sang, larmes épicées, saveurs salées, sucrées. Onctueuses larmes au palais des hommes ! " Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... Frasquita a été jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs. Réprouvée par le village pour cet adultère, la voilà condamnée à l'errance à travers l'Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang, suivie de ses marmots eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels... Le roman fait alterner les passages lyriques et les anecdotes cocasses on cruelles. Le merveilleux ici n'est jamais forcé : il s'inscrit naturellement dans le cycle tragique de la vie.


Quel roman !



Le fantastique se mêle à la réalité, le religieux à la sorcellerie.

Le sort des femmes, la vie dans l'Espagne au début de la guerre civile, puis en Algérie dans le quartier espagnol sont évoqués. C'est un magnifique tourbillon qui nous entraine sur les pas de cette femme et de ses enfants. Je me suis régalée !

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 25838
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 11 Aoû - 20:01

Je pourrai donc en apprendre sur les ancêtres de Mr BRIe  Laughing merci Suzanne
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22713
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Mar 12 Aoû - 7:29

Je suis sûre qu'il te plairait, BRIe, il y a une telle poésie dans ce roman.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22213
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Mar 12 Aoû - 8:18

je l'avais lu à l'époque de GDS*, j'y avais trouvé quelques longueurs, mais son écriture, l'histoire, cette façon de présenter les choses, la poésie qui se dégageait du conte,  la ténacité de ces femmes opprimées et le merveilleux en prime ! m'avaient énormément plu.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 25838
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Mar 12 Aoû - 10:36

à lire  study
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22713
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Mer 13 Aoû - 18:34

J'avais oublié de mettre le lien vers GDS :
http://grain-de-sel.cultureforum.net/t4216-carole-martinez

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Jeu 14 Aoû - 8:59

je note pour ma  prochaine commande   !
Revenir en haut Aller en bas
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Jeu 14 Aoû - 9:02

Je note également ! Merci pour ces infos !  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Jeu 14 Aoû - 9:40

déjà,lu.. alegre
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Jeu 14 Aoû - 23:05

J'avais beaucoup aimé, moi aussi, ce roman original. Maintenant, Suzanne, il ne te reste plus qu'à trouver Du domaine des murmures ! Ce second roman devrait te plaire aussi . alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Ven 15 Aoû - 9:11

oui d'accord avec toi, roman original mais plaisant à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Carole MARTINEZ   Dim 3 Jan - 23:53

Je pensais que Carole Martinez avait déjà un fil mais puisqu'il n'en est rien, je l'ouvre avec plaisir. Very Happy

L'auteur :
Née en 1966, Carole Martinez a été successivement serveuse, ouvreuse, vendeuse de chichis, photographe sur les plages, comédienne, metteur en scène, assistante réalisatrice et pigiste, pour finalement devenir professeur de français dans un collège. Elle se consacre désormais à l'écriture.
Elle a d'abord écrit pour les jeunes un policier Le cri du livre (1998)
Son premier roman pour adultes, Le cœur cousu, publié en 2007, reçut plusieurs prix dont le Renaudot des lycéens.
Le second, Du domaine des murmures, publié en 2011, reçut le Goncourt des lycéens. La même année a été publié un second roman pour les jeunes L'œil du témoin.
Le troisième, La terre qui penche, a été publié en août 2015.
Elle est aussi l'auteur, en 2014, d'une pièce de théâtre : Les épines de la terre.

Il a été question sur Grain de sel* des deux romans pour adultes que j'ai beaucoup aimés.

Je viens de lire le troisième :



4e de couverture :

Blanche est morte en 1361 à l’âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort! La vieille âme qu’elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent.
L’enfance se raconte au présent et la vieillesse s’émerveille, s’étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend.
Veut-on l’offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais?
Par la force d’une écriture cruelle, sensuelle et poétique à la fois, Carole Martinez laisse Blanche tisser les orties de son enfance et recoudre son destin. Nous retrouvons son univers si singulier, où la magie et le songe côtoient la violence et la truculence charnelles, toujours à l’orée du rêve mais deux siècles plus tard, dans ce domaine des Murmures qui était le cadre de son précédent roman.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22713
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 0:26

Si elle avait un fil, mais j'avais oublié de la mettre à l'index hi hi dans l'index !

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 0:34

Tu m'as piégée, Suzanne bagarre  car même en faisant "rechercher", je n'ai rien obtenu ! Colère 

Tant pis. Voici la suite de mes élucubrations.  hautain 


La terre qui penche – Mon point de vue
Le roman se présente comme une sorte de dialogue entre Blanche, petite fille de douze ans et sa « vieille âme » errante car elle est morte depuis 600 ans. Chacune raconte ce qui s'est passé à sa façon. Comme dans le second roman, on se retrouve dans le domaine des Murmures mais deux siècles plus tard après une peste qui a décimé la population. Orpheline de mère, Blanche est conduite par son père chez son jeune fiancé Aymon, beau mais simple d'esprit.
Elle va finir de grandir, apprendre, découvrir. Le lecteur évolue avec elle dans le monde du fantastique et du conte. La rivière, la Loue, est un personnage à part entière, avec sa douceur de mère mais aussi sa sensualité de femme et sa fureur destructrice. Le beau cheval noir de Blanche est son ami fidèle mais les hommes le jugeront et le condamneront comme un être humain. Les personnages masculins sont violents et cruels sauf Aymon, l'innocent, et Eloi le charpentier plein de délicatesse et de vraie noblesse. D'autres personnages féériques se mêlent aux humains, mis en valeur par une écriture très particulière qui, elle aussi, mêle prose et poésie. Des scènes typiques du moyen-âge se succèdent, extrêmement soignées et révélatrices d'une époque terrifiante et magique.
Bien que le roman se déroule au moyen-âge, plusieurs thèmes universels surgissent : le passage de l'enfance à l'âge adulte, la relation père-fille, l'aspiration féminine à la connaissance et à la liberté, la recherche des origines…
C'est un beau roman que j'ai lu avec plaisir mais j'ai préféré le tout premier Le cœur cousu. Il me semble aussi que, maintenant, cet auteur très doué devrait peut-être puiser son inspiration dans un autre registre.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 0:35

Voici les premières lignes de ce roman, pour donner une idée du style de l'auteur, conteuse-née.

Citation :
La vieille âme
A tes côtés, je m’émerveille.
Blottie dans mon ombre, tu partages ma couche.
Tu dors, ô mon enfance,
Et, pour l’éternité, dans la tombe, je veille.
Tout aurait dû crever quand tu as gagné ton trou, gamine,
Au lieu de quoi la vie a dominé, sans joie.
Seule la rivière a tenté quelque chose pour marquer ton départ, ma lumineuse.
Dans la brume du petit matin, elle a soudain figé ses eaux vertes tout du long, si bien qu’en amont de la Furieuse, les aubes des moulins se sont arrêtées de tourner, comme engluées dans du métal fondu. Dès que l’haleine humide et claire qui la nappait de vapeurs nocturnes est remontée à flanc de coteaux jusqu’à se dissoudre tout à fait dans la chaleur du jour, dès que la rivière est apparue, nue, débarrassée de ses longs voiles laiteux, les meuniers de la vallée ont découvert que la Loue enchanteresse s’était changée en miroir : plus rien ne bougeait dans son lit que le reflet du monde des berges et celui des nuages épars de mai. [...]




_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22213
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 8:19

coucou ma Nic, l'extrait que tu donnes est très beau, il donne envie de lire ce livre... mais ... tu sembles un peu déçue...
D'elle, j'avais lu "Le cœur cousu", à l'époque de Grain de Sel. J'avais été enchantée par le récit et le style de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9916
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 9:59

le lémurien a écrit:
tu sembles un peu déçue
« Déçue », non, ce n'est pas le mot que j'emploierai. Simplement, le premier opus m'avait littéralement séduite, en particulier à cause de l'écriture mais pas seulement. Pour ce troisième roman, je pourrais presque dire la même chose que ce que j'avais dit pour le second, à savoir qu'on y retrouve pour la troisième fois des thèmes visiblement chers à l'auteur et que dans les trois cas, on a affaire à un mélange habile des genres : roman des origines, mythe, roman historique, poème lyrique. En revanche, la structure de Du domaine des murmures m'avait semblé un peu maladroite surtout dans sa première partie, largement rachetée par la seconde. Cette fois-ci, C. Martinez a atteint une véritable maîtrise et son écriture reste incomparable. Il faut néanmoins entrer dans le récit et cela ne se fait peut-être pas d'emblée, personnellement cela ne m'a pas gênée.

En fait, je crois que mes réserves pour ce dernier tiennent au fait que j'éprouve maintenant une certaine lassitude à lire un troisième roman qui ressemble aux précédents.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22213
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   Lun 4 Jan - 10:13

J'avais compris, ma Nic ! flower
Je lis actuellement un polar du juge Halphen et j'ai un autre problème : il n'avait pas l'habitude d'écrire des livres, il y a beaucoup de personnage et il met à la suite des interventions diverses sans présenter d'aucune façon... difficile de s'y retrouver mais intéressant : il connaît les rouages des enquêtes et les heurts qui peuvent se produire entre "les" police et la magistrature. Chacun y allant de son individualisme et de ses prérogatives ...
pas triste ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carole MARTINEZ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carole MARTINEZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DU DOMAINE DES MURMURES de Carole Martinez
» Carole Martinez : le coeur cousu et autres oeuvres
» [Martinez, Carole] Le coeur cousu
» LE COEUR COUSU de Carole Martinez
» [Martinez, Carole] Du domaine des murmures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: