La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Emmanuel Grand, Terminus Belz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Emmanuel Grand, Terminus Belz    Ven 29 Aoû - 8:20

chez Liana Levi, 360 p.


Tempêtes sous les crânes et mer agitée.

« Un jour de janvier, Marko Voronine et trois autres Ukrainiens quittent leur pays pour la France, cachés à l'arrière d'un camion. Le voyage pourrait se faire en quelques heures, mais les passeurs roumains sont des tordus décidés à se payer du bon temps avec la jeune fille montée à bord. Les clandestins parviennent à les maîtriser, à s'emparer du camion et à récupérer leur argent. »

Nous voilà donc dans un thriller qui alterne les actions des poursuivis et des poursuivants. Ceux-là sont des fugitifs vulnérables, ceux-ci des professionnels qui ne font aucun cadeau, y compris entre eux.

 Mais lorsque le principal protagoniste (Marko Voronine) se retrouve marin pêcheur - de fortune, sur l’ île de Belz, dans le Morbihan (sans doute île Saint Cado près de Belz), le récit devient un polar haletant : entre les îliens règnent solidarité et discorde, affrontements existentiels et désaccords sur fond de mentalités superstitieuses.

La galerie des insulaires est large, mais le lecteur s’y retrouve bien, dans un collectif qui a ses rites au bistrot et à l’église locale, sans doute aussi dans les drames passés des travailleurs de la mer. La crainte des nouveaux périls s’alimente de sinistres augures, de disparitions et de  cadavres.

Emmanuel Grand tisse de ces différents fils un texte sans cesse relancé par les appréhensions du fugitif, les  rêves, et des hallucinations individuelles ou collectives, bien compréhensibles dans un contexte de mer cruelle et de paysages sous marins déchiquetés.

C’est un premier roman dont l’appendice sympathique remercie la participation d’auxiliaires à l’écriture. L’intrigue est forte, rondement menée, les personnages, divers et bien plantés,  moins peut-être pour les femmes. 

On suivra donc avec intérêt cet auteur qui entre par la grande porte, déjà sélectionné pour le prix Lebrun du polar, et dont les droits ont été achetés, pour un film avec scènes d’action, maritimes, terrestres et rocailleuses, terreau fertile pour une belle réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22727
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Grand, Terminus Belz    Ven 29 Aoû - 8:31

bonjour ton Excellence ! il a l'air intéressant et fertile en rebondissements, ce livre ! je le note.
merci à toi et bonne journée flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Grand, Terminus Belz    Ven 29 Aoû - 8:50

Merci de l'info rotko ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8178
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Emmanuel Grand, Terminus Belz    Ven 29 Aoû - 15:37

J'aurais voulu savoir ROTKO, l'action se passe-t-elle uniquement sur l'ilot de CADO? J'y suis déjà allée plusieurs fois et il ne reste que tout au plus une centaine d'habitants.


  


  Mais lorsque le principal protagoniste (Marko Voronine) se retrouve marin pêcheur - de fortune, sur l’ île de Belz, dans le Morbihan (sans doute île Saint Cado près de Belz), le récit devient un polar haletant : entre les îliens règnent solidarité et discorde, affrontements existentiels et désaccords sur fond de mentalités superstitieuses.

La galerie des insulaires est large, mais le lecteur s’y retrouve bien, dans un collectif qui a ses rites au bistrot et à l’église locale, sans doute aussi dans les drames passés des travailleurs de la mer. La crainte des nouveaux périls s’alimente de sinistres augures, de disparitions et de  cadavres.


 Le cadre me semble bien restreint pour un tel polar?


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmanuel Grand, Terminus Belz    

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmanuel Grand, Terminus Belz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La part de l'autre-Eric-Emmanuel Schmitt
» LE SUMO QUI NE POUVAIT PAS GROSSIR de Eric-Emmanuel Schmitt
» Emmanuel Carrère
» Emmanuel Curtil - La Fameuse Voix De Simba
» [Barjavel, René] Le grand secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Polars, Thrillers et SF-
Sauter vers: