La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maylis de KERANGAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mar 20 Jan - 13:47

le lémurien a écrit:
En cherchant les autres titres d'elle que je pourrais lire, j'ai trouvé cette belle réponse dans une interview :

Votre écriture est très musicale. Avez-vous fait de la musique ?
Non. A part un peu de chant jazz pendant trois ou quatre ans. J'aime beaucoup ça. Mais c'est vrai que je règle tous mes livres à l'oreille. Je relis tout à voix haute, et grâce à cela, je stabilise le texte. Je me dis : là, ça meurt un peu, ou, au contraire, il faut calmer le jeu, ce n'est pas la peine de cavaler comme ça. Ce que chante un livre est aussi ce qui infuse encore après qu'il est fermé, comme une poudre, un pollen qui se répand. C'est ce qui reste, et qui s'inscrit dans la mémoire collective.

oui, c'est vrai que son écriture est musicale.
Intéressante, cette réflexion, et joliment formulée, merci Ysou.
Je crois que pratiquement tous les auteurs se relisent à voix haute pour 'entendre" ce qui ne va pas bien... Personnellement, je trouve cette pratique indispensable Wink .

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mar 20 Jan - 14:20

pour me rendre compte, j'ai relu des passages de son livre à voix haute, c'est vrai que c'est musical !
mais je n'ai relu que ce qui concernait les sauts de plate-formes, c'est là que son style est le plus poétique, comme je le dis dans mon ressenti.

 ce n'est qu'en parlant de ces enfants que l'auteur donne la pleine mesure de son talent.
Je pense qu'il faut la lire, elle sort des sentiers battus, elle s'envole très haut.

son écriture me rend baba ! je n'arrive pas à trouver un auteur que je connaisse qui possède ce genre de style.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Ven 12 Juin - 20:09

LIVRE LU : NAISSANCE D'UN PONT


RESUME


"À l'aube du second jour, quand soudain les buildings de Coca montent, perpendiculaires à la surface du fleuve, c'est un autre homme qui sort des bois, c'est un homme hors de lui, c'est un meurtrier en puissance. Le soleil se lève, il ricoche contre les façades de verre et d'acier, irise les nappes d'hydrocarbures moirées arc-en-ciel qui auréolent les eaux, et les plaques de métal taillées en triangle qui festonnent le bordé de la pirogue, rutilant dans la lumière, dessinent une mâchoire ouverte."

Ce livre part d'une ambition à la fois simple et folle: raconter la construction d'un pont suspendu quelque part dans une Californie imaginaire à partir des destins croisés d'une dizaine d'hommes et femmes, tous employés du gigantesque chantier. Un roman-fleuve, « à l'américaine », qui brasse des sensations et des rêves, des paysages et des machines, des plans de carrière et des classes sociales, des corps de métiers et des corps tout court.








La construction du livre témoigne d’un souci de coller au sujet : les parties ne sont pas numérotées, l’une traite des ouvriers, l’autre de la multinationale qui se voit attribuer le chantier, une autre encore concerne l’écologie de la région, et une autre les bûcherons et les indiens qui vivent là.
C’est lorsque les éléments du pont s’assemblent que les différentes parties du livre se hiérarchisent d’instinct, formant un tout. Voici donc un livre écrit comme on construit un édifice. Un livre composé comme un vrai «travail en progression», un chantier toujours en l’état, mais pourtant réellement maîtrisé et bien fini.
  L’écriture de Maylis de Kerangal est bien particulière, plutôt nerveuse, se présentant sous forme de longues phrases écrites sur un mode oral. Les dialogues sont insérés dans le texte: ils ne sont pas présentés selon les normes typographiques habituelles. Cela augmente l’impression de rapidité, de précipitation dans l’écriture, donnant un style parfois un peu heurté. Les images se succèdent rapidement, séparées par de simples virgules: c’est comme si l’auteur écrivait au fil de la plume, passant d’une idée à une autre. L’effet rendu est certes déroutant mais s’avère au final plaisant et agréable. 
study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Ven 12 Juin - 20:34

wahou ! ma Sapho ... bounce bounce je ne pensais plus à Kerangal ! moi qui avait été tellement enthousiasmée par Corniche Kennedy et celui que j'avais lu avant :  Réparer les vivants.
Je vais vite chercher "Naissance d'un pont" !
Cette écriture, ce style qu'elle a ! D'après ce que tu dis, elle a toujours ses phrases proustiennes, sa plume galopante ! je me régale d'avance.
Merci dolce
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Ven 12 Juin - 23:01

J'ai lu ce livre mais je l'ai modérément apprécié. Le sujet est très original mais à la longue il m'a lassée pour plusieurs raisons : d'abord parce qu'il n'y a pas à proprement parler d'intrigue ou alors elle tourne court, ensuite parce que l'écriture a fini par m'agacer, j'ai dû relire certaines phrases plusieurs fois pour être sûre de les comprendre et je trouve que l'auteur a abusé de procédés discutables comme la disparition des pronoms personnels sujets, l'absence de beaucoup de signes de ponctuation qui obligent à un effort qu'à mon avis le lecteur n'a pas à fournir, une forme de pédanterie parfois dans le choix du vocabulaire (je n'ai plus d'exemples en mémoire mais trop c'est trop !). Cette lecture ne m'a pas laissé un bon souvenir. Il ne m'a pas touchée comme Réparer les vivants.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Ven 12 Juin - 23:12

ha ha ha ? il faut donc que je constate par moi même que Kérangal ne serait plus ce qu'elle était ! affraid
Une raison de plus pour que je le lise, ma Nic flower
Tu n'as pas lu "Corniche Kennedy" ? Je pense qu'elle en a écrit plusieurs avant Naissance d'un pont ...
Pourriez vous en discuter, Sapho et toi sur ce fil, ce serait intéressant ? nous n'avons pas eu de conversations du genre de celles que nous avions sur GDS*, lorsque les avis divergeaient......
Des que je l'aurai trouvé et lu, j'en parlerai aussi ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Sam 13 Juin - 10:33

Mon YSOU, j'ai mis ce que je pensais de :CORNICHE KENNEDY sur la page 1 de ce fil.

C'est vrai que NIC n'a pas posté mais apparemment elle a bien apprécié!

Pour répondre à NIC, ce que j'aime dans : NAISSANCE D'UN PONT, c'est l'originalité de son écriture et le manque de ponctuation, je trouve, ne dessert pas le livre.
En temps qu'enseignante, il m'arrivait de donner à mes élèves un texte sans ponctuation. A eux de la mettre. C'est un bon exercice de compréhension.
Ca donne à réfléchir quant au sens que l'auteur a voulu donner à son roman. Bien sûr, cela n'engage que moi !!


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Sam 13 Juin - 10:40

coucou ma Sapho flower c'est à Nic que je demandais si elle avait lu Corniche Kennedy.
Je sais que tu l'as lu puisque c'est toi qui me l'a recommandé !
Je crois que Nic n'apprécie pas trop son style que, justement, nous, nous aimons ! question de goût, n'est ce pas ? alegre
Quand j'écrivais des poèmes sur GDS*, j'avais dit que je ponctuais très mal, Rotko m'avait répondu que je pouvais ne pas mettre de ponctuation, le rythme permettait aux lecteurs de la faire eux même. Alors, je n'ai plus ponctué (!) et ça m'arrangeait bien

Je donnerai mon avis, ça en fera trois ! alegre
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Sam 13 Juin - 20:34

Sapho a écrit:
Mon YSOU, j'ai mis ce que je pensais de :CORNICHE KENNEDY sur la page 1 de ce fil.

C'est vrai que NIC n'a pas posté mais apparemment elle a bien apprécié!

Pour répondre à NIC, ce que j'aime dans : NAISSANCE D'UN PONT, c'est l'originalité de son écriture et le manque de ponctuation, je trouve, ne dessert pas le livre.
En temps qu'enseignante, il m'arrivait de donner à mes élèves un texte sans ponctuation. A eux de la mettre. C'est un bon exercice de compréhension.
Ca donne à réfléchir quant au sens que l'auteur a voulu donner à son roman. Bien sûr, cela n'engage que moi !!


study study study
Je n'ai pas encore lu Corniche Kennedy mais ton commentaire m'y incite.
Moi aussi, j'ai donné à mes élèves cet utile exercice de ponctuation à mettre dans un texte en prose, justement pour leur faire prendre conscience de son importance, ne serait-ce que pour lever certaines ambiguïtés, en particulier pour la virgule ou les guillemets. En revanche, Je trouve qu'en poésie, c'est différent, le rythme poétique pouvant se suffire à lui-même s'il est bien maîtrisé
 Dans Naissance d'un pont, je redis, mais c'est tout à fait personnel, j'en conviens, que l'absence de ponctuation n'apporte rien de positif au roman à mes yeux et s'avère fatigante pour le lecteur. D'autres aspects du livre m'ont également paru peu réussis, j'en ai parlé plus haut.
Comme dit Ysou, "des goûts et des couleurs... !"

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 31 Aoû - 19:35

Je viens de terminer son livre : REPARER LES VIVANTS


L’écriture brillante, âpre et coupante parfois, mais le plus souvent étincelante, trouve sa subsistance dans un combat non pas entre la vie et la mort, mais au contraire entre la mort déjà certaine et la perspective d’une vie, si ce n’est à sauver, du moins à prolonger.
Comment peut-on accepter de donner un organe de son enfant mort ? Doit-on même envisager de l’accepter ? C’est le terrible dilemme auquel se trouvent confrontés des parents désemparés par la mort impensable de leur fils et d’emblée captifs de cette réponse qu’ils doivent fournir au corps médical qui attend.
À côté des parents, plusieurs personnages se débattent dans cette attente insoutenable. Parfois inquiétants mais le plus souvent attachants, ils œuvrent dans l’atmosphère oppressante qui enveloppe les décisions vitales. Le temps presse et sans plus penser au mort ils braquent toute leur énergie vers l’exploit technique dont une greffe d’organe est toujours le résultat. Il faut agir, aller vite, vaincre le temps, les aléas, le tout sans états d’âme.
 Construction minutieuse en même temps qu’implacable, ce roman remarquablement documenté où le lecteur reçoit la greffe de cette éblouissante écriture comme un don du meilleur de l’auteur. Une autre façon de réparer les vivants.

A lire absolument !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8187
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 31 Aoû - 19:37

Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 31 Aoû - 21:15

Bien contente que tu ais aimé Réparer les vivants autant que Nic et moi, ma Sapho ! flower
Je n'avais pas encore trouvé Naissance d'un pont, il faudra que je m'y emploie, on essaiera de convaincre Nic ? à nous deux, nous allons peut être y arriver .....
J'avais vraiment été enthousiasmée par Corniche Kennedy alegre
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 31 Aoû - 21:17

Sapho a écrit:
Construction minutieuse en même temps qu’implacable, ce roman remarquablement documenté où le lecteur reçoit la greffe de cette éblouissante écriture comme un don du meilleur de l’auteur. Une autre façon de réparer les vivants.

Eblouissante aussi, ta phrase ! Comme c'est bien dit !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 31 Aoû - 22:38

Un très beau commentaire, Sapho,    Je pensais bien que ce roman te plairait. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mar 1 Sep - 9:50

Je viens de relire les commentaires précédents sur cet auteur : pas de doute, il faut que je plonge à nouveau dans un de ses livres, en particulier Corniche Kennedy. Vous êtes convainquantes, Ysou et Sapho Very Happy Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mar 1 Sep - 11:11

super ! ma Nic, tu nous donneras tes impressions. Je me souviens que les miennes étaient fortes et j'ai gardé beaucoup en mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 28 Sep - 18:26

Coucou ma Nic ! as tu finalement lu Corniche Kennedy ?
Je viens de voir que Maylis de Kérangal  à écrit un autre livre. Je suis très tentée mais il faudra que je l'achète parce que, bien sûr, il n'est pas encore à la bibliothèque !

Tangeante vers l'Est

De tous les écrivains français qui ont pris le Transsibérien au printemps 2010, à la faveur d'un voyage officiel organisé pour l'année France-Russie, Maylis de Kerangal est l'une des rares à avoir donné une forme romanesque à son journal de bord. Et quelle forme ! Pleine de souffle et d'ampleur, l'écriture de l'auteur de Naissance d'un pont (prix Médicis 2010) continue de se dilater, de bouillonner, propulsant les mots dans des phrases organiques et trépidantes comme des vaisseaux sanguins, impulsant un rythme de tambour baroque à son récit toujours plus sûr et sensoriel. Face à l'immensité des paysages russes, son esprit a vagabondé entre le romantisme et l'amertume, entre l'infini des possibles et la vanité des désirs. « L'aube qui relève la forêt à toute allure redresse chaque fût à la verticale, le sous-bois bleuté perforé de rayons chargés d'une lumière charnelle, la taïga comme un tissu magnétique que la nouvelle épaisseur de l'air module à l'infini » lui ont inspiré une histoire d'amour ferroviaire, dont elle saisit les éclats, les zones d'ombre, les lignes de fuite.
Hélène est française, elle sent les fleurs et la cigarette, « le cartilage transparent de son nez, son profil ductile » trahissent l'approche de la quarantaine. Aliocha est russe, conscrit, la peur au ventre, « le teint ciment, l'oeil noir », il a la moitié de son âge, la désertion le tente. Attraction des contraires, échange de dérobades, la femme et l'homme essaient de faire converger leurs solitudes. A travers ce jeu ardent d'esquive et d'aimantation, Maylis de Kerangal enregistre les ondes sismiques de toute rencontre, humaine ou géographique. Elle chante sa fascination pour « la peau de la Terre, l'épiderme de la Russie, les griffes et la soie », et apporte sa pierre, chaude et granuleuse comme un boulet de canon, à la littérature de voyage ici magistralement ­renouvelée." flower

J'ai un souvenir fort de "Réparer les vivants" et "Corniche Kennedy" ! Je n'ai pas trouvé "Naissance d'un pont", mais je sens que je vais me laisser tenter par "Tangente vers l'Est". Elle a un style vraiment particulier, j'aime !!!
Je vous tiens au courant dès que je l'aurai, mais je voulais vous faire part de cette parution, au cas où vous seriez tentées.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 28 Sep - 19:20

Embarassed   Non, je n'ai toujours pas lu Corniche Kennedy.
Merci pour l'info concernant cette nouvelle parution, assez tentante je dois dire. Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Lun 28 Sep - 22:00

j'aurais pas fait une faute dans le titre, moi ? scratch tangente et pas tangeante !! arf ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22758
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mer 4 Nov - 15:03

Génial "réparer les vivants"
Il y a trop de bruits ici j'arrive pas à vous lire ni à penser.
Comme dit Sapho à lire absolument.
J'essayerais de mettre un commentaire plus tard.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10286
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mer 4 Nov - 15:26

On m'a parlé hier d'une adaptation théâtrale de ce livre par Emmanuel Noblet, seul en scène : il paraît que c'est génial.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22756
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   Mer 4 Nov - 20:50

oh ! ma Nic, une adaptation théâtrale ? un homme seul en scène ? un diseur???? un conteur... je serais curieuse de voir ....
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maylis de KERANGAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maylis de KERANGAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dans les rapides - Maylis de Kerangal
» Corniche Kennedy, de Maylis de Kerangal
» [Kerangal, Maylis (de)] Corniche Kennedy
» Manifestation à maylis
» [Kerangal, Maylis (de)] Réparer les vivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: