La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Olivier ADAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarieC
Invité
avatar


MessageSujet: Olivier ADAM   Sam 6 Sep - 20:40

pas un seul compte rendu sur  cet auteur?  je n'en reviens  pas  !

je vous mets le lien où vous trouverez tout sur cet auteur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Adam

et l’incontournable GDS  

http://grain-de-sel.cultureforum.net/t2376-olivier-adam


bon je vais commencer  par le  dernier  alors  

Peine  perdue  
Olivier Adam


Je n’ai pas trouvé la quatrième de couverture  mais  je me suis permis de  prendre le commentaire d’un lecteur  

Par Ludwig Jean Sébastien

Dans une station balnéaire de la Côte d'Azur, Antoine, un jeune homme instable, gloire du football local, est abandonné par un inconnu sur un banc devant l'hôpital. Il est dans le coma. On lui a fracassé le crâne à coups de batte de base-ball... Pour ne rien arranger, un raz de marée ravage tout le littoral, provoquant noyades et disparitions... Une vingtaine de personnages (personnel hospitalier, retraités, familles de victimes, petits mafieux, barmaids, techniciennes de surface et autres saisonniers) vivent cette catastrophe dans ce décor de ville désertée et de plages à l'abandon. Grindel, le flic dépressif va avoir pas mal de pain sur la planche avec tous ces drames.

« Peine perdue » est à la fois un roman social, un roman noir et un roman intimiste de très belle facture. Chaque chapitre est centré sur un personnage, lequel a sa propre vision des choses et permet de faire avancer l'intrigue par petites touches. Ainsi passe-t-on en revue l'ensemble des protagonistes de cette histoire assez foisonnante même si elle est composée de faits ordinaires voire triviaux et de situations d'un grand réalisme. Olivier Adam arrive, dans un style dépouillé et souvent familier, à parfaitement décrire tout un microcosme de petites gens, de paumé(e)s et autres personnages bien pétris d'humanité. Aucun artifice, aucune distance, le lecteur a l'impression d'observer la vie de ces êtres d'une banalité proche de la sienne par le biais du microscope de l'entomologiste. Du grand art avec une chute à double détente assez surprenante par sa brièveté mais toutefois parfaitement logique. Nul doute que ce texte aura l'intérêt de représenter une sorte de photo ou de métaphore de l'état de notre société dans ce début de XXIème siècle.


Mon avis :

J’aime beaucoup Olivier Adam et je crois avoir lu tous ses romans.

Celui-ci m’a un peu déstabilisée car toujours avec une écriture directe, des descriptions fortes, l’auteur a pris le  parti de  nous faire vivre  l’événement chez chacun  des  « héros »

La vie de chaque personnage est disséquée, analysée. Naturellement le lien est très fort avec ce qui s’est passé un jour de drame sur la  côte.
On retrouve son humanisme, sa sobriété et son humilité comme dans tous ses écrits.
J’ai bien aimé mais  j’aurais  préféré  une histoire suivie avec tous ses personnages   et non chacun « leur tour » ….


Mais je recommande  quand  même  à tous les  adeptes de  Olivier Adam ce dernier roman toujours digne de l’auteur  incontournable qu’il est devenu.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Sam 6 Sep - 22:17

MarieC a écrit:
et l’incontournable GDS 

J'en viens, ma choupinette, à chaque fois j'ai un coup de blues...
mais ces commentaires datent de 2007, je n'étais pas encore née !.... à GDS* et c'est vrai ! je ne connais pas Olivier Adam. Les commentaires ne versent pas tous dans le sens "admiration" et c'est intéressant. Alors je note !
merci Rotko flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Sam 6 Sep - 22:33

et ça ma bichette c'est de 2007? il y a 10 pages et tu as même participé !! pfffffffffff
http://grain-de-sel.cultureforum.net/t2376p135-olivier-adam
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11018
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Sam 6 Sep - 23:53

Personnellement, j'ai lu Falaises, des nouvelles qui m'ont plu mais que j'ai un peu oubliées. Rolling Eyes
Ensuite, j'ai lu Les vents contraires que je n'ai pas aimé, j'avais trouvé les situations un peu caricaturales et remarqué beaucoup de clichés dans l'écriture. Du coup, c'est un auteur que j'ai abandonné, peut-être à tort ? Laughing

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8667
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 15:23

J'ai du zapper ton post MARIE quand tu en as parlé sur la Clé !

Personnellement, je ne connais pas cet auteur . Je vais l'inscrire sur la liste longue de plusieurs mètres de livres à lire.

C'est vrai que dans les revues littéraires que je lis, je n'ai jamais rencontré aucun de ses livres.

Je vais m'y pencher sérieusement !

Merci ma belle pour tes renseignements

Merci Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 16:55

Sapho tu ne devrais pas  être déçue. De plus c'est un homme bien. dans tous les sens du terme.  
il écrit bien et surtout il écrit avec le cœur. Il parle beaucoup des enfants dans ses  romans. Je crois que son créneau c'est la  mer, la  plage, le sable. Il sait décrire  les émotions de ses héros  mais aussi, il écrit simple et vrai. 
je crois d'ailleurs que c'est un homme vrai.  
voilà j'ai tout dit  je suis une inconditionnelle.  I love you
dès qu'un roman parait je saute dessus. Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 19:03



MarieC a écrit:
et ça ma bichette c'est de 2007? il y a 10 pages et tu as même participé !! pfffffffffff

je ne suis intervenue que deux fois sur 10 pages, ma choupinette !
mais bon, je veux bien refaire un essais pour te faire plaisir. flower Lequel me conseilles tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8667
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 19:08

Oui Marie, toi qui en a lu beaucoup, par lequel serait-il bien de commencer?

study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 19:32

comme tu sais Marie, je viens de  lire  "peine perdue" .
Je ne  connaissais pas  Olivier Adam.
j'avoue que son style est étonnant, original car chaque chapitre est une personne.
au début,je ne  voyait pas très bien le rapport entre elles..mais au fil de la  lecture..
Par contre pas  bien compris la fin.
Pourquoi Antoine est-il en prison?


tu sembles apprécié cet auteur  , inconnu pour moi.Je vais donc suivre ton intuition qui est  souvent excellente et voir si autre livre au catalogue de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 20:01

je vais essayer de vous répondre  les filles  :

d'une façon positive en vous mettant  mes ressentis sur  les livres de cet auteur 

 
 
A l’abri de rien
Olivier Adam Editions de   l’Olivier
 
Ce roman, qui raconte  l’histoire d’une femme qui s’ennuie,  un peu perdue, et  qui tout  à coup se trouve  emmenée dans  une  vie  qu’elle  ne soupçonnait  pas.  Elle va s’occuper  jusqu’à tout délaisser, mari et enfants,  pour se donner  à fond  à une cause  un peu perdue : les  « Kosovars » errant depuis que  les centres se ferment  et qui essaient  clandestinement  de  quitter  la France  pour rejoindre  l’Angleterre  qui les refuse.
Une course  dans  le  plus  profond désarroi de ces hommes, presque des bêtes, traités  du moins comme telles  par  la  police.
Elle  perd  son identité, donne  tout ce qu’elle a, devient  translucide et oublie complètement  SA propre vie, en essayant de secourir  tous ces  pauvres  hères.
Elle y laisse  sa santé, sa  mémoire, son mental, ses enfants, son mari…
Personne  ne  peut  plus  rien pour elle : elle a touché  le fond  de  la  misère, elle  l’a vue, côtoyée, sentie.
Une fois de  plus, Olivier Adam, avec ses  phrases courtes, noires, percutantes et sans  sensiblerie, nous  emmène dans  un milieu d’où l’on ne peut  pas revenir indemnes.

Certains ont dit qu’il s’agissait d’un roman noir, trop noir, mais qui l’a  lu, saura  que l’on ne  peut  pas traiter ce sujet autrement.


 
 
A l’Ouest
  Olivier Adam  éditions de  l’Olivier
 
Plus froid, plus dur  (si cela est  possible) qu’ »à l’abri de rien » ou  « falaises » : une écriture  hachée, toujours ces  phrases courtes, juxtaposées sans se toucher.
Trois  êtres dans une tourmente :
Marie, la  mère qui part sans se retourner dans  la  maison de son enfance puis vers  l’Espagne.
Antoine, le fils qui déambule, s’ennuie, se sent  mal, se drogue, boit.

Camille, sa  jeune sœur, toute d’angoisse, se réfugie  dans  la  prière.
Trois êtres très mal dans  leur quotidien, qui s’évadent  chacun à sa façon.

Pas de  bout du tunnel.
J’ai retrouvé  le style narrateur comme en dehors de  la réalité. Olivier Adam annonce, dissèque : il voit, il explique mais  il ne donne aucune  lueur d’espoir.

J’ai encore beaucoup aimé ce roman.
 
 
 
 
FALAISES 
Olivier Adam  (Editions  de  l’Olivier)
 
Une  mère qui se suicide en se  jetant du haut d’une falaise
Un père qui les ignore complètement ou bien les  malmène
Voilà deux enfants à la dérive
L’un et  l’autre ne  peuvent  oublier leur mère, elle devient le fantasme du plus  jeune. S’en suivent  l’alcool, la drogue, la  peur, la détresse, l’engrenage.
Ce  livre est si bien écrit, les angoisses de ces deux adolescents  si bien décrites, sans  pleurnicherie… simplement l’atroce  manque de tendresse maternelle et d’amour.
La  petite Chloé réconciliera-t-elle avec  la vie, l’homme,  le  père qu’il est devenu ?
J’ai aimé  la  pudeur avec laquelle, Olivier Adam décrit son … mal –être.
 
 
 
Je vais bien Ne t'en fais pas 
 Olivier Adam  chez Pocket

Et voilà, je crois avoir fait le tour, pour l'instant d'Olivier Adam
Ce roman qui est court mais tellement lourd de sentiments, me laisse un peu désorientée.
Un frère et une soeur qui s'adorent, des parents aimants. Un retour de vacances pour Claire et on lui annonce que Loïc, son frère tant vénéré est parti à la suite d'une dispute avec son père.
S'en suit un désespoir, u n manque chez Claire qui va tout faire pour retrouver ce frère qui lui envoie des cartes personnelles de là où il voyage. Un jour elle part pendant ses vacances le rejoindre à Portbail, lieu de la dernière carte reçue.
Jusque-là, tout semble ordinaire.
Je ne vous dirai pas la fin qui m'a, comme je le dis au début, désorientée. Cela m'est tombé dessus et je ne m'y attendais pas, je ne l'avais pas vu venir?
D’autres lecteurs pourraient, s'ils le souhaitent dire comment ils ont perçu ce roman, qui je le rappelle est encore une fois du grand Olivier Adam.
 
La messe anniversaire
Olivier Adam
Une fête, un soir, chez l'un d'entre eux, met quelques adolescents devant l'horreur.
Caroline, qui s'était assise sur le rebord du balcon fait une chute de sept étages devant ses camarades hébétés.
Chacun d'entre eux va réagir différemment, mais tous ont de la peine à oublier leur amie.
Un an après, ils reçoivent un bristol des parents de la jeune fille les invitant à assister à une messe anniversaire donnée en l'honneur de sa mort.
Ils vont tous y aller.
L'auteur les fait parler un à un de la façon dont ils ont vécu  la disparition de Caroline.
Avec des mots simples, sans sensiblerie, il nous décrit leur chagrin, leur manque, leur difficulté à accepter et surtout le mal qu'ils ont tous à vivre ce deuil.
Mais Olivier Adam nous montre aussi la vie qui est omniprésente à toutes les pages. La vie qui les happe et leur permet d'avancer malgré leur peine.
Très beau roman.
Je suis vraiment devenue une « fan » d'Olivier Adam »
 
Le cœur régulier
Olivier Adam

Je lis Olivier Adam depuis ses premiers romans et j’ai trouvé celui-ci différent dans l’écriture : plus recherchée, moins directe, les phrases moins courtes et saccadées, et surtout plus de descriptions de  paysage et d’environnement. Il se « bonifie », si l’on peut dire cela.
Ce roman est surtout intéressant par l’ambiance qu’il nous décrit avec talent, et nous suivons Sarah  à la recherche  du pourquoi, un homme, son frère qui était son double s’est suicidé, si loin au Japon.
Mais on ne fait pas revenir les morts et ce voyage qu’elle entreprend ne cicatrisera jamais la plaie laissée ouverte  par la disparition de Nathan.
Olivier Adam a bien décortiqué les états d’âme et les questionnements intimes de  Sarah. Mais pouvait-il en être autrement d’un auteur tellement observateur de la vie, de la beauté de la  mer et des falaises qu’il a invitées encore dans ce dernier roman.
Il serait nominé  pour le Goncourt ? Je lui souhaite, encore  que j’aimerais  qu’il refuse (rires)  pour ne  pas rentrer dans les  magouilles précédant la délivrance de ce  prix, dont les résultats sont presque connus avant  le vote. !
 
Les vents contraires
Olivier Adam

Paul, perdu depuis  le départ de sa femme, sans  un mot d’explication sans donner de nouvelles,  se trouve devant des responsabilités primordiales  pour  lui : ses enfants !
Surtout qu’ils soient protégés de cette douleur, surtout qu’il résiste  à l’absence de leur  mère.
On retrouve  Olivier Adam à travers  son héros,  avec sa définition de l’amour des enfants, de  la  liberté  individuelle, du respect et toujours  malgré ses  propres ennuis, son besoin de tendre  la  main aux autres.  
Un peu grand enfant, un peu bohème, un peu «  pas tout  à fait dans  le moule »  Paul, essaie de sauver  ses enfants du drame en les couvant d’amour, et  pour  les gens  bien pensants, en leur laissant faire sans collier tout ce qu’ils veulent. Lui –même est ainsi : spontané, sans regard sur ce qui se  fait  ou ne se fait  pas, excessif, avec une  part  d’insouciance.
Olivier Adam nous décrit  en plus, l’océan qu’il adore et ses couleurs, ses tempêtes, ses pèches au tourteau ou à la crevette et l’on est avec lui, on sent presque le vent marin nous caresser le visage.
Sarah a laissé un tel vide dans leur vie que Paul veut trop en faire pour le combler et tombe souvent dans l’excès mais peut-on lui en vouloir ?

Ayant lu plusieurs Adam, je trouve que celui-ci est le meilleur et le plus émouvant. La solitude soudaine d’un père devant l’impensable : la disparition de sa femme sans explications est très bien observée et ses réactions fortes sont à l’image du personnage qu’il a voulu nous faire découvrir.
 
On ira  voir  la  mer
Olivier Adam

Lorette et Olivier : Ils se connaissent depuis le CM2. Leur  projet : aller voir  la  mer.
En attendant, Lorette surtout  mène  une vie éparpillée entre  les tours d’HLM, les  renvois d’école, le vol, la boisson même, pour se sentir vivante. Ils veulent  être frère et sœur jumeaux. Lui est  timide, elle solitaire et blessée, en colère contre tout et tout  le  monde.
Un jour, elle disparaît…
Olivier ne  peut  l’oublier et se remémore tous  leurs moments.
Emouvante  histoire, traitant de  l’adolescence avec, toujours ce qui caractérise Olivier Adam : ce  besoin de  liberté et de  faire des  bêtises, comme  il le décrit  dans beaucoup de romans. Il y a aussi énormément de tendresse dans ses mots et dans son histoire.
On devine au fur et à mesure de  la  lecture, que Lorette  ne vit  plus  comme elle  le  voudrait, hantée  par  un malheur qu’elle ne  peut  oublier.
 
Toujours  l’instabilité de  l’adolescence  vue  par Olivier  Adam et  le  mal-être  pouvant aller  jusqu’à l’irréparable …

Ce roman destiné à la  jeunesse a été  écrit  en 2002.
 
 Bon voilà en ce moment je lis son dernier roman : Les Lisières, je ne  manquerais pas de vous en parler  (rires !!)



 
FALAISES  Olivier Adam  (Editions  de  l’Olivier)
 
 
Une  mère qui se suicide en se  jetant du haut d’une falaise
Un père qui les ignore complètement ou bien les  malmène
Voilà deux enfants à la dérive
L’un et  l’autre ne  peuvent  oublier leur mère, elle devient le fantasme du plus  jeune. S’en suivent  l’alcool, la drogue, la  peur, la détresse, l’engrenage.
Ce  livre est si bien écrit, les angoisses de ces deux adolescents  si bien décrites, sans  pleurnicherie… simplement l’atroce  manque de tendresse maternelle et d’amour.
La  petite Chloé réconciliera -t-elle avec  la vie, l’homme,  le  père qu’il est devenu ?
J’ai aimé  la  pudeur avec laquelle, Olivier Adam décrit son … mal –être.
 
 Les Lisières
Olivier Adam
 
Lien où il parle de ce roman.
http://www.amazon.fr/Les-lisi%C3%A8res-Olivier-Adam/dp/2081283743/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1350916191&sr=8-1
4 ème de couverture
Entre son ex-femme dont il est toujours amoureux, ses enfants qui lui manquent, son frère qui le somme de partir s’occuper de ses parents « pour une fois », son père ouvrier qui s’apprête à voter FN et le tsunami qui ravage un Japon où il a vécu les meilleurs moments de sa vie, tout semble pousser Paul Steiner aux lisières de sa propre existence. De retour dans la banlieue de son enfance, il va se confronter au monde qui l’a fondé et qu’il a fui. En quelques semaines et autant de rencontres, c’est à un véritable état des lieux personnel, social et culturel qu’il se livre, porté par l’espoir de trouver, enfin, sa place. Dans ce roman ample et percutant, Olivier Adam embrasse dans un même souffle le destin d’un homme et le portrait d’une certaine France, à la périphérie d’elle-même.
 
Mon avis :
Dans ce dernier roman, Olivier  Adam retrace la vie d’un auteur contemporain tourmenté  par  sa vie familiale, par la maladie de sa mère, la froideur de son père, et  le décalage  sans doute en tre lui et  les anciens amis qu’ils retrouvent  parfois  au café.
il fait le tour de  la vie, mais surtout attache beaucoup d’importance aux sentiments contradictoires qu’ll ressent  face à une vie d’avant. Il n’est plus de leur monde et pourtant il se sent  issu de ces gens qui le snobent de par sa notoriété entre autres et surtout sa façon de vivre  différente des autres. Il n’est  pas dans  le « moule » ne l’a jamais été. Il fait le bilan, cet auteur qui pourrait très bien être Olivier Adam. D’ailleurs, je n’ai pu m’empêcher de faire  le lien. Ce Paul lui ressemble tellement pour le peu qu’il nous a  laissé transparaitre dans de rares interviews
J’ai aimé ce livre, mais dois-je  avouer que je suis une  inconditionnelle de cet écrivain ? 



 
Ni vu ni connu
Olivier Adam
 
L’histoire d’un jeune garçon, Antoine, qui se sent  invisible. Personne ne semble remarquer quand  il n’est  pas là, ni en classe, ni avec ses amis  qui d’ailleurs  ne sont  pas nombreux.
Alors un jour, il fait  l’école  buisssonnière et rien ne se  passe. A peine si l’institutrice  s’est aperçue de  son absence.


Olivier Adam a l’art de faire  parler les enfants et surtout  d’être très attentif aux  secrets et états d’âme des  petits.
C’est Antoine qui raconte et  il le fait très bien.
Un bon petit  roman qui détend.



Passer l’hiver 
Olivier Adam
Editions points
 
 
Neuf nouvelles toutes  plus sombres  les unes que  les autres. Tous sujets confondus. Mais  ce qui ressort des écrits d’Olivier Adam c’est son amour des enfants et la « malvivance » de ses  héros ou héroïnes.
Le ton juste de  la détresse, de  la recherche  du bonheur, des  aléas de  la vie, rien n’est  oublié.
Je dois  dire que  personnellement, j’aime ce genre de lecture  dérangeante sans doute,  car  il n’hésite  pas à peindre  en noir et  à décrire  les  moments 
les  plus difficiles  de  la vie.


 voilà mesdames  



si après cela certains seraient tentés de  dire  : elle  n'aime  pas Olivier Adam  ! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 21:22

Je vais essayer "Les vents contraires". J'espère qu'il sera à la bibliothèque flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 21:29

tu devrais aimer il parle beaucoup de l'océan   Smile
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 21:36

oui, justement choupinette ! j'ai remarqué dans ton compte rendu de lecture. J'ai regardé à la bibliothèque, ils l'ont ! pas disponible immédiatement mais il y est.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8667
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Jeu 5 Fév - 22:59

Je commencerais bien par : NI VU, NI CONNU ou PAR LES VENTS CONTRAIRES!

Soit je les commanderai soit j'essayerai de les trouver dans mon magasin de deuxième main

Je te remercie MARIE pour tous tes aperçus !

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 10:01

Marie a écrit a écrit:
J’ai bien aimé mais  j’aurais  préféré  une histoire suivie avec tous ses personnages   et non chacun « leur tour » ….

j'avoue que ce principe de chacun leur tour, m'a déstabilisée.J'avais plutôt l'impression de lire des nouvelles, alors que en fait tous ces personnages ont un point commun ensemble.


Pour ne point rester sur une médiocre impression de cet auteur que je ne  connais pas  ,je vais lire d'autres livres qui sont pour la plupart repris au catalogue.
J'ai une bibliothèque extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 10:18

Marie, je viens de regarder dans le catalogue de la  bibliothèque de Namur et tous les livres que tu cites se trouvent sauf "on ira voir la mer"
Il y a "ni vu ni connu" mais classé dans la rubrique jeunesse.


il y a également d'autres titres que tu n'as pas  cité comme:


sous la pluie
comme les doigts de la main
le jour où j'ai cassé le château de Chambord
un océan dans la  baignoire
personne ne  bouge


pour ces derniers, j'irai voir le résumé.


pour le mois de mars, je  prendrai "je vais bien ne t'en fais pas" et  "falaises" , si ils sont dipsonibles
les autres seront pour plus tard.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 10:19

je constate qu'il utilise souvent le prénom Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 10:42





http://www.dailymotion.com/video/xfafty_olivier-adam-a-l-abri-de-rien_news

oui mais  justement il a été interrogé  sur le fait qu'il avait  fait un peu comme des nouvelles et ce  n'est pas un hasard. 

 il envisage avec bien sûr des  réalisateurs ou autres je ne sauris  jamais qui fait quoi dans ce métier  lol
de  faire une série pour la télévision. donc  tu vois  chaque  personnage aura son épisode. 

ceux que tu cites sont des  livres de jeunesse je crois?  j'avoue  ne pas les connaître du tout. i la aussi écrit avec d'autres?  
une mine d'or cet écrivain  Embarassed Embarassed

 en fait je les trouve tous très bien.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 11:03

en effet ce sont des livres repris  dans la  rubrique jeunesse
 oui il a écrit des livres avec d'autres personnes Eric et Martin
Revenir en haut Aller en bas
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Ven 6 Fév - 17:05

Odelette a écrit:
je vais bien ne t'en fais pas

L'adaptation du film est excellente. D'après les critiques lues sur le web, le livre a l'air très bon également.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8667
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Mar 21 Avr - 16:06

Je me suis enfin décidée à lire un livre de cet auteur. Il s'intitule : FALAISES

RESUME :


Étretat. Sur le balcon d’une chambre d’hôtel, un homme veille. Au bout de son regard : les falaises
éclairées d’où s’est jetée sa mère vingt ans plus tôt. Le temps d’une nuit, le narrateur déroule le film
de sa vie, cherche dans sa mémoire rétive les traces de sa mère disparue. Une question s’immisce peu à peu dans son esprit : comment suis-je encore en vie ?



QU'EN DIRE?

Souvenirs déchirants par les écueils d’une enfance brisée par la perte d’une mère aimante, brutalité d’un père, environnement de la banlieue où la délinquance flotte au quotidien… perdition dans l’alcool, la drogue et le sexe. Une famille qui explose en mille morceaux, projection d’un avenir incertain, une nuit, un homme se souvient de cette nuit-là où sa mère s’est jetée de cette falaise qu’il observe en nous contant la débâcle depuis ce drame.

Une écriture simple et légère mais une histoire dramatique qui démontre combien un adulte est bien façonné par son enfance et porte les marques de ce passage si important. Un départ raté et comment peut-il un jour  ouvrir la voie vers un destin moins chaotique, moins douloureux ? Ce manque d’une mère, cette douleur portée au quotidien, ne peuvent guère dorer une vie si ce n’est l’amour vrai et sincère que lui offre cette femme à cet homme perdu, alcoolique au bord du suicide… Sera-t-il assez puissant pour le sauver ?

Un livre noir, qui se lit pourtant facilement tant on a envie de comprendre comment cet enfant meurtri a su avancé sur son chemin, malgré tout on ressent cette extrême fragilité à la lisière de son histoire, on le sent lui-même prêt à faire ce pas fatidique…

L’auteur par cette histoire nous offre certes un parcours malheureux mais nous démontre qu’il ne faut pas toujours porter un jugement sur les choix des êtres qui ne sont que les conséquences d’un passé difficile.

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24066
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Olivier ADAM   Mer 22 Avr - 17:23

merci ma Sapho flower
j'ai essayé deux fois de lire cet auteur, et je n'ai pas accroché ! désolée ..... flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier ADAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier ADAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "A l'abri de rien" d'Olivier Adam
» DES VENTS CONTRAIRES d'Olivier Adam
» [Olivier Adam] Des vents contraires
» Olivier Adam - A l'ouest
» [Adam, Olivier] Passer l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: