La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 David FOENKINOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: David FOENKINOS   Mer 1 Oct - 0:13


Présentation rapide de l’auteur :
Né en 1974 à Paris, David Foenkinos a une formation littéraire et musicale. Admirateur d’Albert Cohen, il dit lui-même que le grand thème de ses romans est l’amour. Il est l’auteur, entre autres, de Les souvenirs, Je vais mieux et La délicatesse, dont, avec son frère, il a tiré un film avec Audrey Tautou. Son nouveau roman, Charlotte, vient de sortir chez Gallimard.



Charlotte
Paru en août 2014 chez Gallimard, ce roman figure dans la sélection du Goncourt et du Renaudot
4e de couverture :
Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une œuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C'est toute ma vie.» Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 1 Oct - 0:18

Charlotte
Mon point de vue :
Il s’agit d’une biographie romancée ou plutôt d’une biographie en forme de poème narratif, composé de versets qui se terminent tous par un point, ce qui donne à l’ensemble un rythme particulier, un peu haletant.
Foenkinos lui-même a expliqué la genèse de son livre :

Citation :
Pendant des années, j’ai pris des notes.
J’ai parcouru son œuvre sans cesse.
J’ai cité ou évoqué Charlotte dans plusieurs de mes romans.
J’ai tenté d’écrire ce livre tant de fois.
Mais comment ?
Devais-je être présent ?
Devais-je romancer son histoire ?
Quelle forme mon obsession devait-elle prendre ?
Je commençais, j’essayais, puis j’abandonnais.
Je n’arrivais pas à écrire deux phrases de suite.
Je me sentais à l’arrêt à chaque point.
Impossible d’avancer.
C’était une sensation physique, une oppression.
J’éprouvais la nécessité d’aller à la ligne pour respirer.

Alors, j’ai compris qu’il fallait l’écrire comme ça.

La première phrase donne le ton : « Charlotte a appris à lire son nom sur une tombe ». En effet, la vie entière de Charlotte est placée sous le signe de la mort, une mort brutale et précoce, une fatalité familiale. Suit l’évocation du suicide de la sœur de la mère de Charlotte qui a eu lieu bien avant sa naissance. D’autres suicides ont constamment jalonné le destin de cette famille, la fille d’un grand-oncle de Charlotte, son oncle, un neveu, sa propre mère, sa grand-mère… On mentira à Charlotte, orpheline à 10 ans, sur les circonstances de la mort de sa mère, parlant d’une grippe fatale comme sur celles de sa tante, noyée lui dira-t-on. On a donc transformé la réalité, faisant de la vie ce qu’elle appellera un théâtre quand plus tard elle donnera un titre à son œuvre, une sorte de roman autobiographique mêlant 800 gouaches à des textes : Leben? oder Theater (Vie ? ou Théâtre).

Il est clair que Foenkinos éprouve une véritable fascination pour son héroïne, Charlotte Salomon. Il dit d’ailleurs avoir découvert par hasard son œuvre lors d’une exposition à Amsterdam et avoir éprouvé « le sentiment immédiat d’avoir enfin trouvé ce qu[il] cherchait. » « Tout était là dans un éclat de couleurs vives. » A travers elle, on sent aussi qu'il s'interroge sur la création artistique, le génie de certains artistes.

Le père de Charlotte s’est remarié avec une cantatrice célèbre, Paula, une relation profonde et violente va s’instaurer entre Paula et Charlotte qui tombera amoureuse d’Alfred, le professeur de chant de Paula, un amour qui la poursuivra jusqu’à son dernier jour. Mais « en janvier 1933, la haine accède au pouvoir. » Les lois anti-juives se multiplient, accumulant humiliations et dangers. Médecin recnommé, le père ne peut plus exercer ni Paula se produire dans les théâtres. Charlotte entre à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et gagne le premier prix du concours de fin d’année mais ne peut recevoir son prix parce qu’elle est juive. Charlotte part en France rejoindre ses grands-parents. Sa grand-mère se suicide, elle est internée avec son grand-père dans le camp de Gurs.
Après sa libération, elle mènera une vie de recluse et réalisera son œuvre, écriture de sa vie en images et en mots.

Il faut découvrir par soi-même le tragique destin de cette artiste hors norme. Pour le faire connaître à ses lecteurs, Foenkinos a choisi un procédé d’écriture surprenant mais qui séduit. J’ai beaucoup aimé ce style fluide et poétique qui transforme le roman en un chant comme psalmodié, avec des respirations qui unissent l’auteur, le lecteur et Charlotte.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 1 Oct - 10:54

Merci ma NIC pour ce post bien détaillé à propos de ce livre!

Tu as bien apprécié le style et le contenu. J'ai hésité à lire un autre livre de FOENKINOS car son roman intitulé LA DELICATESSE ne m'avait pas vraiment plu.

Peut-être vais-je tenter un second roman? 

Merci d'avoir donné ton avis, pour moi, il est toujours précieux!

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 1 Oct - 12:06

Merci, Sapho, moi non plus je n'avais pas beaucoup apprécié La délicatesse. A vrai dire, c'est la personnalité et le destin tragique de Charlotte Salomon qui m'ont d'abord attirée et je ne le regrette pas. Je pense que tu devrais aimer... Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 1 Oct - 19:18

Merci ma NIC, je vais le mettre sur ma liste.......

Il ne faut pas abandonner trop vite un auteur......

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26538
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Dim 12 Oct - 10:40

Il était à l'émission de télé sur la 5, à la Grande Librairie, j'ai beaucoup aimé comme il parlait de cette artiste, Charlotte. Et forcément, de la fascination qu'il avait pour Elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Dim 12 Oct - 12:12

BRIe a écrit:
Il était à l'émission de télé sur la 5, à la Grande Librairie, j'ai beaucoup aimé comme il parlait de cette artiste, Charlotte. Et forcément, de la fascination qu'il avait pour Elle.
Pas vu... dommage... Crying or Very sad

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26538
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Dim 12 Oct - 13:19

Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Dim 12 Oct - 13:45

Merci, Brie menina  tu es un amour alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Lun 13 Oct - 14:35

Ma NIC, tu m'as donné envie de mieux connaître cette artiste que fut CHARLOTTE SALOMON.

Dès lors, je me suis permise d'ouvrir un fil sur l'artiste même. Je n'y ai pas retranscrit sa biographie puisqu'elle est reprise dans sa totalité dans le livre de Foenkinos.

Cette recherche m'a beaucoup émue !


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Lun 13 Oct - 17:59

Je me doutais qu'une artiste de La Clef ouvrirait ce fil alegre  Tu as bien fait, je m'en réjouis...

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 26538
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Lun 13 Oct - 18:20

Merci Sapho, de fil en fil, nous tissons une belle toile, pleine de découvertes et d'émotions Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Dim 30 Nov - 18:14

j'ai lu  en cas de bonheur


note de l'éditeur:

Claire et Jean-Jacques vivent ensemble depuis huit ans. Mais, leur tendresse apparente, qui les fait citer en exemple par leurs amis, cache la véritable érosion de leur amour...
Dissection d'un couple pas comme les autres... un couple comme tous les autres. --. 

Mon avis:

gentil roman à lire tranquillement sans se prendre la tête. Un peu déçue quand même car c'est vraiment un roman assez banal, décrivant une situation banale; mais bon l'écriture est sympa 
Je crois quand même que je vais attendre pour relire cet auteur. 

j'ai été déçue mais cela arrive  je ne ferme pas la  porte  étant donné  ce que je viens de  lire  sur Charlotte Smile


La délicatesse 
 
 

 "la délicatesse" et justement je trouve ce roman plein de délicatesse. Les relations entre cette jeune femme veuve et Markus, transparent et invisible des autres en temps ordinaire, m'a bien plu. 

J'ai aimé ces deux personnages.

Effectivement, c'est un roman qui se lit bien. Franchement je n'ai pas vu le film, mais je crois qu'il ne peut rendre les gestes et les situations des deux héros, trop de subtilités relationnelles pour être porté à l'écran à mon avis. 
j'ai beaucoup aimé. 

 Donc  je vais  noter CHARLOTTE SALOMON  dans ma  liste  

car comme toi Sapho je me fie au jugement de  Nic et suis rarement voire  jamais déçue   Smile
 
merci Nic, Sapho et BRie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 18:03

du coup je remets  un ressenti sur un autre de ses romans et  je m'aperçois que je n'ai pas  lu Charlotte




Nos séparations


Présentation de l'éditeur

Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Emilie aussi, à Céline bien sûr, et puis d'autres prénoms dans d'autres pénombres, mais c'est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au-dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité."
Alice et Fritz s'aiment, et passent leur vie à se séparer. 
Les raisons: la cyclothymie des mouvements passionnels, les parents et les beaux-parents, le travail et les collègues, les amis d'enfance, deux Polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Schopenhauer bien sûr.


Mon avis:


D'un amour de jeunesse à une vie somme toute bien rangée en passant par des aventures, des chagrins, de la douleur, Fritz souffre souvent.

l'auteur raconte ses questions, ses attitudes face à des situations différentes, ses rires, ses pleurs mais aussi toujours au fond, cet amour d'Alice. 
la vie n'est pas un long fleuve tranquille pour cet homme qui ne demande qu'à donner du bonheur mais qui est maladroit. 

Il ne suffit pas d'aimer l'autre, il faut le garder...

très beau roman d'amour mais surtout de recherche en profondeur des sentiments divers selon les circonstances et l'état d'esprit dans lequel on se trouve. 

La recherche du bonheur pourrait être le thème de ce roman écrit avec beaucoup de talent
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 18:30

Bon ! bah moi, je vais chercher çui là : "Nos séparations"
et puis si ça me gave aussi, j'abandonnerai. Mais on ne peut juger sur un seul livre, s'pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 19:06

Merci Nic et Marie pour toutes ces infos ! Je découvre un fil fort intéressant ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 20:03

De rien, Arun, les échanges sont un plaisir. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 20:09

par contre j'ai noté charlotte Salomon je ne l'ai pas alegre
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 20:19

marie C a écrit:
par contre j'ai noté charlotte Salomon je ne l'ai pas alegre
Tu aimeras, je pense. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mer 4 Mar - 20:22

jusqu'à maintenant  j'ai bien aimé  cet auteur  mais bon ..  je l'ai noté  menina
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Ven 20 Mai - 15:54

Je viens de terminer le dernier livre de cet auteur intitulé : LE MYSTERE HENRI PICK


RESUME




En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination? 
Récit d'une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu'un roman peut bouleverser l'existence de ses lecteurs.








RESSENTIS


Delphine, une jeune éditrice parisienne et son compagnon - écrivain n’ayant pas eu de succès – trouvent un manuscrit au nom d’Henri Pick dans une bibliothèque de Crozon, en Bretagne. L’ancien bibliothécaire, Jean-Pierre Gourvec, avait en effet installé une remise où les écrivains éconduits venaient déposer leurs manuscrits refusés. Delphine fait un pari : faire éditer ce livre qui s’avère être l’œuvre d’un pizzaiolo décédé. Le succès arrive, largement attribuable à une communication soigneusement huilée, au point que sa veuve Madeleine et sa fille Joséphine sont dépassées par les événements.

Mais comment Henri Pick a-t-il pu écrire un roman alors qu’il n’écrivait jamais, même pas la liste des courses ? Y a-t-il anguille sous roche ? Jean-Michel Rouche, un ancien critique littéraire, mène l'enquête.

Au-delà des rebondissements, ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman est la critique du milieu littéraire et des médias (même si David Foenkinos s’en défend un petit peu). À grands coup de communications, les protagonistes de ce succès littéraire nous font prendre des vessies pour des lanternes. Enfin, David Foenkinos mélange des personnages réels avec des situations fictives et c’est assez amusant.

Ce roman est très agréable à lire même si malheureusement on devine un peu trop facilement la fin.





study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Ven 20 Mai - 16:00

[size=34]INTERVIEW. David Foenkinos et "Le mystère Henri Pick" : "On a toujours le goût des coulisses de la création"[/size]

David Foenkinos revient sur le devant de la scène littéraire avec "Le mystère Henri Pick". Un roman différent de ses précédents, qui allie comédie et suspens. Après le succès de "Charlotte" qui sera adapté au cinéma par Olivier Dahan et la diffusion en direct de sa pièce "Le plus beau jour" pour la Nuit des Molières (le 23 mai sur France 2), le romancier est décidément sur tous les fronts.
Un an et demi après l'énorme succès de "Charlotte", prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014, David Foenkinos revient avec un nouveau roman différent tant sur le fond que sur la forme. Imprégné des 10 ans de travail autour de l'histoire de Charlotte Salomon, peintre allemande assassinée à 26 ans à Auschwitz, l'écrivain a eu beaucoup de mal à se remettre à l'écriture.

Un polar littéraire


Après un sevrage d'un an, il a néanmoins replongé et offre aujourd'hui aux lecteurs un 14e ouvrage, un "polar littéraire" selon ses termes, avec "Le Mystère Henri Pick" (Editions Gallimard). Il était mardi 17 mai, l'invité des 5 dernières minutes de Marie-Sophie Lacarrau


Citation :
On a toujours le goût des coulisses de la création

Au départ, il y a une bibliothèque un peu particulière puisqu'elle regroupe les livres... refusés. Dans cet endroit qui existe vraiment, initié par l'écrivain américain Richard Brautigan et aujourd'hui installé à Vancouver, ceux qui écrivent des manuscrits jamais publiés peuvent déposer leurs textes. "J'ai imaginé une version bretonne, ça se passe dans le Finistère", raconte David Foenkinos.

Hommage à la littérature


Dans cet endroit improbable, une jeune éditrice va découvrir un manuscrit exceptionnel... Un texte écrit par un pizzaïolo mort deux ans auparavant et qui, selon sa veuve, n'aurait jamais écrit autre chose que la liste des courses ! Son histoire va intéresser les médias et le public autant que le roman lui-même et bouleverser la vie d'un journaliste dubitatif sur l'origine de l'oeuvre. "On a toujours le goût des coulisses de la création" remarque l'auteur qui regrette un peu la traque incessante de l'intime dans la littérature.
 

Citation :
On croit que le graal c'est la publication, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié: l'être dans l'anonymat le plus complet.


L'écrivain a lui aussi connu la galère des débuts, les lettres de refus des éditeurs avant de rencontrer le succès que l'on connait grâce à "La délicatesse", son 8e ouvrage. Une difficulté que raconte d'ailleurs l'un des personnages du roman. "C'est un livre qui rend hommage à ceux qui aiment la littérature" souligne-t-il et qui raconte aussi les petits secrets du monde de l'édition.
Un livre d'un "filou" qui "entraine ses lecteurs sur de nombreuses fausses pistes", a dit de lui Bernard Pivot, qui l'apprécie beaucoup.

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11008
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Ven 20 Mai - 16:45

Un sujet qui m'interpelle. confused confused confused  Merci, Sapho pour ton commentaire précis et ton point de vue nuancé comme toujours. flower flower flower

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24041
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Ven 20 Mai - 22:27

heu ... je n'ai toujours pas lu Foenkinos .... Embarassed
il fait beaucoup parler de lui, pourtant ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8653
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: David FOENKINOS   Mar 19 Juil - 19:06

LIVRE LU : LES SOUVENIRS


RESUME




Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manœuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement. Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout. Mais elle finit par apprendre que son appartement a été vendu, et fait une fugue…
Le narrateur va partir à sa recherche, et la retrouver pour lui offrir ses derniers moments de bonheur. Le hasard lui fait en même temps rencontrer Louise, qu’il va aimer, et qui le quittera. Les souvenirs, nourris de joies, de douleurs et de mélancolie, lui offrent désormais la possibilité d’écrire son roman – et peut-être son avenir.

David Foenkinos nous offre ici une méditation sensible sur le rapport au temps et sur la mémoire. Les rapports entre générations, les sentiments enfouis, les déceptions de l’amour, le désir de créer, la tristesse du vieillissement et de la solitude, tout cela est exprimé avec une grande délicatesse, un humour léger et un art maîtrisé des formules singulières et poétiques.








RESSENTIS


David Foenkinos met en relief les troubles du temps qui passe et de l’âge qui avance, féroce, impitoyable. C’est toute la problématique de la vie défilante qui est mise en évidence à travers ces trois générations ; la retraite et ses journées impossibles à remplir, la santé qui se détériore, la confrontation aux souvenirs, les disparités des générations, etc…
On se laissera prendre au jeu du romancier… mais attention aux bons sentiments très souvent mis en exèrgue!  « Les souvenirs » est un bon cru, à lire sans modération. Un livre qui a le mérite de n’être jamais ennuyeux, pour peu que le lecteur se laisse mener par le manège désormais bien rôdé de l’auteur. Foenkinos s’ingénie à mettre en avant le moindre sentiment, mais il faut bien le reconnaitre, avec du talent, et un art de toucher immédiat.


study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David FOENKINOS   

Revenir en haut Aller en bas
 
David FOENKINOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA DELICATESSE de David Foenkinos
» LES SOUVENIRS de David Foenkinos
» David Foenkinos - La délicatesse
» Extrait : "Nos séparations" (David Foenkinos)
» EN CAS DE BONHEUR de David Foenkinos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: