La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Marie SIZUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Marie SIZUN   Lun 24 Nov - 17:17

145 p chez Arlea.

Ce n’est pas l’enfant qui raconte, mais une voix extérieure qui la connaît bien, au point de noter ses  oublis et ses sentiments ultérieurs : « plus tard la petite comprendra etc. »

Au départ, une histoire de couple entre la mère et l’enfant, dans une entente parfaite : La petite  jouit d’une liberté dont elle ne connaît pas les limites, affranchie des règles de la vie en société. C’est pourquoi le retour du père, ex-prisonnier de guerre, va rompre cette harmonie initiale, père d’abord redouté pour des remarques sévères, puis  accepté et aimé en raison d’une franchise qui contraste avec les cachotteries de la mère et de la grand-mère.

Le drame de la petite sera de noter tout ce qui  lui a paru surprenant pendant la guerre, et d’en parler étourdiment à son père, avec comme résultat de créer des scènes de ménage, voire de mettre en péril l’union parentale.

La langue est d’apparence très simple, comme la petite qui note l’instant, admet sans comprendre, désapprouve d’instinct, parle sans réfléchir, quitte à nourrir plus tard un sentiment de culpabilité devant les inconsciences de son âge.

Le lecteur comprend bien des choses que remarque la fillette,  il comble le décalage entre ce qui est perçu, senti, vécu par l’enfant, et les comportements du couple.  Tout l’intérêt du récit réside dans cette distance, créée  par un langage « naïf », fragmentaire, avec des tours présentatifs, des doubles sujets ou  doubles compléments; 

Voici l’incipit :

C’est dans la cuisine de l’appartement, un après-midi d’hiver. Elles sont là toutes les deux, la mère qui repasse son linge debout, si grande et la petite assise dans son fauteuil d’enfant, près d’elle. Elles se taisent maintenant. La petite réfléchit à ce que la mère vient de dire. A la radio tout à l’heure il y avait des informations, des informations sur la guerre, comme toujours. A la fin, la mère avait éteint et, tout en continuant à repasser, elle avait dit quelque chose comme : «  ton pauvre petit papa »… ou bien même : « Quand ton pauvre petit papa reviendra »… Négligemment. Comme ça.

On pénètre ainsi, dans ce livre sobre et bien construit, dans l’esprit de l’enfant, depuis ses premières émotions, et même ses  calculs, jusqu’à un âge plus avancé où il juge ses relations avec le père.
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Lun 24 Nov - 17:27

Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Lun 24 Nov - 17:27

Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8161
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Lun 24 Nov - 19:25


Merci ROTKO de nous rappeler cette auteure délicate et fragile qu'est Marie Sizun.

Je n'ai lu d'elle que : LA FEMME DE L'ALLEMAND que j'ai beaucoup aimé pour son côté intimiste et empathique


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Lun 24 Nov - 19:44

coucou ton Excellence ! flower
je note ! un de plus ! scratch
merci
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 25 Nov - 6:58

je conseille en effet ce petit livre qui laisse une forte impression. il fait partie d'un defi lecteurs sur le thème "nos proches, ces inconnus". Au programme sauf les fleurs -présent sur la clé, et où on va Papa ? de Fournier.
Revenir en haut Aller en bas
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 25 Nov - 7:09

Je note également. Merci rotko !
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 25 Nov - 10:49

Merci Rotko, je retiens également

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 25 Nov - 11:21

je retiens également "Où on va papa ?",  j'aime les auteurs à la plume pointue qui pratiquent l'humour pour cacher leur détresse, parce que "l'humour sauve de tout" !
je ne connais pas J.L. Fournier mais je suis allée sur Babelio.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 9 Déc - 11:32

j'ai terminé  "le père de la petite" 
j'ai retrouvé  dans ce petit roman toutes les émotions de  ma tendre enfance car  j'ai vécu presque cette histoire  mais  il s'agissait de ma  mère. 
Comment un enfant  peut-il arriver à détester l'un pour  se faire valoir auprès de l'autre?

Pourquoi cette  petite crie, dessine sur les murs  et fait des bêtises?  parce qu'elle se sent exclue..
et puis responsable  aussi sans doute d'avoir dévoilé un secret  rien que  pour  attirer l'attention sur elle.

Elle croit avoir gagné enfin l'amour entier de son père quand  arrive la nouvelle amie de celui-ci, elle est prise de rancœur et de colère de jalousie,  et  comprend qu'elle ne sera plus la  petite...
pourtant elle a tout fait pour se faire aimer de celui-ci. 

ce roman démontre surtout  le besoin de tendresse que peuvent avoir les enfants et leurs souffrances  quand  ils doivent partager leur amour. 

j'ai adoré ce roman, écrit avec simplicité qui dégage une force et une analyse juste d'un événement tout compte fait  banal dans les années de fin de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 9 Déc - 11:39

rotko a écrit:
je conseille en effet ce petit livre qui laisse une forte impression. il fait partie d'un defi lecteurs sur le thème "nos proches, ces inconnus". Au programme sauf les fleurs -présent sur la clé, et où on va Papa ? de Fournier.

où on va papa est aussi présent sur la clef:  http://laclefdeschamps.1fr1.net/t8324-jean-louis-fournier  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 9 Déc - 14:25

Marie, ton ressenti donne envie de lire ce roman. Merci à toi. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 9 Déc - 14:29

Nic c'est vraiment un roman émouvant, bien écrit, les  personnages sont examinés avec beaucoup d'attention et leurs réactions  sont extraordinaires de vérité. C'est mon avis  bien sûr  alegre
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 8:06

J'ai lu ce livre avec beaucoup d'émotion. C'était peut être un exercice difficile pour une adulte de retrouver le chemin de l'enfance, de parler avec les mots de l'enfance, mais elle y est fort bien parvenue, Marie Sizun.
A 4 ans et demi, on ne comprend pas tout, on ressent. Et c'est ce ressenti qui prévaut dans ce livre. La petite décrit, dit sa révolte devant le mensonge, dit ce qu'elle n'explique pas, se braque devant les cachotteries de sa mère, de sa grand mère mais elle enregistre.
Les choses qu'elle n'a pas compris, l'étouffent, elle en parle, je pense innocemment, à ce père retrouvé déclenchant une sorte de cataclysme. y a t il une part de calcul
Elle veut  son père pour elle toute seule, elle en veut à sa mère, son désamour pour celle ci s'apparente à cellui d'une femme trompée.
Cet amour total pour celui qu'elle connaît mal la transporte. L'arrivée d'une autre femme n'en sera que plus dur à avaler.
Quel regard peut on porter sur cette enfant déjà malmenée par la vie dans un climat délétère, en pleine guerre .
Un regard compréhensif lorsque l'on fait appel à sa mémoire d'enfance. Les premiers mensonges auxquels ont est affronté, l'amour fusionnel, la complicité demandée et trouvée, l'attrait du père, grand, solide, avec ses mains girafes, l'apprivoisement, l'espoir d'être aimé avec autant de force que l'on aime soi même. Simplement trouver dans le regard de son père un éclat de tendresse.
J'ai beaucoup aimé ce livre ! vraiment beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 10:22

La bibliothèque que je fréquent n'a pas ce livre, je le regrette.  Surprised   Crying or Very sad Vous me donnez envie de le lire...

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 12:54

Nic  je te l'envoie  ok?  tu me dis si cela t'intéresse et je le mets demain à la boite    


là je suis en train de lire  "la femme de  l'allemand" du même auteur j'en parlerai !
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 14:21

je crois que je vais demander aussi "la femme de l'allemand" à ma bibliothèque (si ils l'ont), j'aime cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 19:14

marie C a écrit:
Nic  je te l'envoie  ok?  tu me dis si cela t'intéresse et je le mets demain à la boite    


là je suis en train de lire  "la femme de  l'allemand" du même auteur j'en parlerai !
Je n'étais pas là, je trouve en rentrant ton message et ta gentille proposition, c'est vraiment sympa, Marie, je te remercie mais dans l'immédiat, je n'aurai pas le temps de le lire, on va attendre un peu, si tu veux bien. menina

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 20:30

pas de soucis  tu me connais  un peu, il est bien rangé  à la lettre S   Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10241
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Mar 6 Jan - 23:36

Encore merci, Marie menina

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Jeu 8 Jan - 12:57

Je vois avec plaisir la chronique d'Ysandre, alias le Lemurien. 

Un nouveau livre de Marie Sizun  pour ce début d'année :

La maison-guerre Broché – 8 janvier 2015
de Marie Sizun  


note de l'éditeur Arlea


Dans ce huitième livre, Marie Sizun écrit avec une tendresse poignante une enfance dans la guerre, marquée par le secret et le non-dit, par la violence des choses qui ne devraient pas être, de celles qui sont tues et soudain révélées, et qui résonnent aujourd'hui encore dans le coeur de la narratrice. Elle dit la troublante vérité des enfants solitaires, et renoue ainsi avec le monde du Père de la Petite et de La Femme de l'Allemand.



Pour Nicyrle : Marie Sizun une collègue de lettres classiques.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22700
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Jeu 8 Jan - 15:01

merci ton Excellence, c'est gentil ! Embarassed

et je note "la maison guerre" ! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Marie Sizun la femme de l'allemand    Ven 9 Jan - 11:37

autre fil créé !  Smile


Dernière édition par marie C le Sam 10 Jan - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8161
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Ven 9 Jan - 15:03


Merci MARIE pour tes ressentis ! J'ai lu ce livre il y a déjà quelque temps et il m'avait moi aussi beaucoup plu .

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie SIZUN   Ven 9 Jan - 16:59

alegre oui j'avoue avoir été scotchée par le parcours de cette gamine, qui se trouve confrontée à des problèmes qui la dépassent. cette mère qui change de minute en minute, ses grands-parents, et ce père ...... envie de dire : pauvre gosse mais elle est forte et courageuse. bref une belle histoire d'amour qui fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie SIZUN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie SIZUN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sizun, Marie] Plage
» [Sizun, Marie] Un léger déplacement
» SIZUN Marie
» [Sizun, Marie] La femme de l'Allemand
» Couvertures d'Edward Hopper !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: