La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marc DUGAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22227
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Marc DUGAIN   Mar 2 Déc - 20:08

Emprise de Marc Dugain



Résumé :
Un favori à l'élection présidentielle, le président d'un groupe militaro-industriel, un directeur du renseignement intérieur, un syndicaliste disparu après le meurtre de sa famille, une photographe chinoise en vogue... Qu'est-ce qui peut les relier ? Lorraine, agent des services secrets, est chargée de faire le lien. De Paris, en passant par la Bretagne et l'Irlande, pourra-t-elle y parvenir ? Rien n'est moins certain. Neuf ans après La malédiction d'Edgar, Marc Dugain nous offre une plongée romanesque sans concession au cœur du système français où se mêlent politiques, industriels et espions.

je l'ai et je vais voir si ce que dit le critique de l'Express est vrai




Marc Dugain écrit l'agonie de la Ve République, épisode 1.





AFP /CHARLY TRIBALLEAU



On croirait presque que les 36 % d'abstentionnistes aux dernières élections municipales ont lu le nouveau roman de Marc Dugain, tant L'Emprisedresse un tableau crépusculaire des moeurs politiques propre à détourner les (é)lecteurs des isoloirs. Marc Dugain n'en disconvient pas : à ses yeux, "la VeRépublique est obsolète, et son système de représentation, inopérant". C'est pour évoquer l'ambition galopante, les convictions défaillantes et les mensonges foisonnants de notre personnel politique que l'auteur de La Chambre des officiers s'est fait le scribe de notre temps. Verdict des urnes : avec cette Emprise, thriller et comédie humaine, l'ancien homme d'affaires de 56 ans remporte nos suffrages haut la main. 
ADVERTISEMENT

"A l'origine, explique l'écrivain, scénariste, cinéaste et tout nouveau producteur, L'Emprisedevait être un scénario écrit sur commande, mais, vu l'ampleur du sujet, le roman s'est imposé." Et se déclinera même en trois volets. Epaulé par un ami, journaliste d'investigation, qui lui fournit les clefs des différents scandales politico-économiques de ces dernières années (dont celui de Karachi), Marc Dugain plante, à l'américaine, les bases d'une grande fresque aux accents quasi shakespeariens. "Pourquoi tant de haine?" s'exclame l'auteur, devant le spectacle des différents coups bas et multiples chausse-trapes que les deux ténors d'un même parti, aux couleurs de centre gauche, s'échangent à l'approche de l'élection présidentielle. 
D'un côté, donc, Philippe Launay, homme de mesure et grand favori des sondages; de l'autre, Lubiak, homme de démesure et d'argent, challenger aux dents longues. Après avoir tenté d'imposer une primaire, il semble se résoudre à un compromis : un seul mandat pour Launay, et le poste de ministre de l'Economie pour lui, histoire de préparer sa propre élection. Mais, avant cette "paix des braves", Lubiak le corrompu (lessiveuse au Maghreb, amitiés sonnantes et trébuchantes des Emirats) se sera risqué au chantage. Deux points faibles en effet du côté de Launay : l'autorisation donnée, alors qu'il était ministre de la Santé, à l'installation d'incinérateurs qui se révèlent nocifs ; et sa femme, dépressive et rancunière depuis le suicide de leur fille. Pour désamorcer ces fusées, le candidat peut compter sur l'aide d'Ange Corsi, redoutable patron de la DCRI, et sur celle de Claude Volone, puissant président du groupe Arlena, fleuron de l'industrie nucléaire française. 
Le paysage serait presque angélique et le scénario trop simple si ne s'y greffaient, en ces temps nauséabonds, la cargaison douteuse d'un porte-conteneurs en partance pour la Chine, la disparition mystérieuse d'un syndicaliste d'Arlena, la périlleuse mission de l'agent Lorraine, de la DCRI, et d'innombrables liaisons dangereuses. Impuissance publique et vacuité de la pensée, technocratie bruxelloise inféodée aux groupes de pression, mon -dialisation dupliquant le modèle colonial, consumérisme aveugle, menace chinoise, omniprésence et puissance des services secrets... La barque est lourde, on le voit, mais, comme le signale l'auteur, "cela reste un roman". 
Un roman diablement rythmé et efficace, comme devrait l'être la série télévisée qui pourrait en être tirée. Marc Dugain le laisse entendre à demi-mot, des discussions sont en cours avec une chaîne. En cas de signature, il lui faudrait s'atteler fissa aux deux volumes suivants, tout en préparant le tournage deL'Echange des princesses, dont il vient de boucler le scénario avec Chantal Thomas, et en concourant à différents festivals avec son film La Malédiction d'Edgar. Pas le temps, assurément, de se présenter à une quelconque élection.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
 
Marc DUGAIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Dugain
» Marc Dugain
» [Dugain, Marc] En bas, les nuages
» [Dugain, Marc] La chambre des officiers
» Marc DUGAIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: