La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jean TEULÉ

Aller en bas 
AuteurMessage
MarieC
Invité
avatar


MessageSujet: Jean TEULÉ   Sam 6 Déc - 10:29






Les lois de la gravité 
Jean Teulé


Descriptions du produit (Amazon.fr)
"Il y a quelques années, la police est venue à mon domicile pour enquêter sur la mort de mon mari. Ils en ont conclu à un suicide. Eh bien, ce n'est pas vrai. C'est moi qui l'ai poussé du onzième étage". 
Une femme pénètre en pleine nuit dans un bureau de police pour confesser le meurtre de son mari. Dix ans jour pour jour après cet homicide déguisé en accident – c'est-à-dire la veille précisément où du point de vue juridique il y a prescription – cette femme, mariée à un homme alcoolique, dépressif et violent qui la battait et battait ses enfants, dévorée de culpabilité et de remords, vient se livrer spontanément. S'engage avec le fonctionnaire de police qui la reçoit et qui l'écoute un échange où les deux êtres, l'homme et la femme, se livrent à une confession intime. 
Armé d'un tel scénario Eric-Emmanuel Schmitt aurait fait une longue dissertation rhétorique dialoguée sur la question morale de la valeur du crime. Le propos et le talent de Jean Teulé est tout autre. Entre la femme qui s'accuse et le flic qui récuse, l'auteur parvient à faire surgir toute l'humanité du drame. En arrière-plan de ce magnifique petit roman, on voit poindre par petites touches ("Il est, monsieur, des amours sans douceur", "Je vole des roses dans la ville d'à côté où j'habite"), la détresse de vies sociales brisées. Teulé touche juste quand il fait sonner sobrement ces "mots des pauvres gens", comme disait Léo Ferré, qui sont les seules armes des anonymes de l'existence. Et signe un roman certainement plus engagé et profond qu'il n'y paraît. --Denis Gombert 
 
Extrait 1
… Le corps de Jimmy s’était éloigné horizontalement dans l’air tandis que sa femme reculait, reculait dans la salle à manger en se cachant les yeux. Un mètre devant le balcon, vue imprenable du mari sur son épouse et l’appartement du onzième étage. Il en parut surtout surpris. La nature, elle-même, sembla décontenancée et il lui fallut une fraction de seconde pour se rappeler cette loi naturelle et indiscutable par laquelle un corps lancé dans le vide est attiré vers le bas…


Extrait 2


….— Est-ce que vous avez bien compris, madame, ce qu’il va se passer maintenant pour vous ? Que je vais vous coller en taule, moi ?
— Oui.
C’est un bruit simple comme les talons du mari claquant sur la dalle en béton du parking….

Extrait 3
 
…. Barrez-vous !
Il a dit ça aussi sec qu’on enlève un matou d’une chaise….
— Comment ? fait la criminelle interloquée…..

Mon avis
 
Un huis-clos fort bien mené par un auteur de talent.
Un lieutenant, Pontoise qui n’aime pas particulièrement son boulot mais qui est de grade  ce soir jusqu’à minuit.
Une femme discrète avec sa petite valise qui veut absolument se faire arrêter pour meutre…dix ans après l’avoir commis ? 
Pourquoi vient-elle si tard ?
Pourquoi cette histoire se passe juste quand c’est  Pontoise qui est de grade !!
Il vivait tranquille sa permanence et il se trouve que cett e  plaignante  veut absolument se faire arrêter avant demain !
Les heures passent. Un dialogue hors normes s’installe entre eux, pour arriver à son paroxysme un quart d’heure avant minuit.
Quel talent ce Jean Teulé, il sait toujours toucher du doigt les points sensibles de  l’être  humain et là, en l’occurrence, du  lieutenant ou  de  la « meurtrière » on se demande  lequel des deux a  la  plus mauvaise place !
 A lire absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Dim 7 Déc - 10:14

Longues peines


Présentation de l'éditeur

Dans la cellule 203, ils sont quatre : Jacky Coutances a probablement tué trois de ses amoureuses
; Sergueï Kazmarek a rendu hémiplégique une jeune mariée ; Pierre-Marie Poupineau a un goût
immodéré pour les petits enfants. Et Sébastien Biche, instituteur fragile, a, dans un moment
d'épuisement et de folie, tué son bébé en lui cognant la tête contre la cheminée. Dans la 108, croupit
Corinne Lemonnier, monstre femelle qui offrait ses neveux et ses nièces aux plaisirs sadiques de
son amant. Jacky aime Corinne et Corinne aime Jacky. Ils ne se connaissent que par les mensonges
amoureux qu'ils échangent en hurlant, chacun collé aux barreaux de leur fenêtre respective.
Ainsi va la prison, entre crises d'amour et coups de démence, le ronronnant barnum de la cabane aux forcenés…


Mon avis


Teulé ne fait pas dans la dentelle: les mots sont les vrais mots. Ca choque ou pas. Personnellement cela ne m'a pas du tout gênée. J'aime que les choses soient dites clairement. Elles le sont dans ce roman qui explique peut-être en forçant un peu? Mais qui sait? L’ambiance carcérale
Moi j'ai bien aimé mais je pense qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains
une bite est une bite et un amour est un amour ... c'est ainsi que parle Teulé en racontant les douleurs, les faiblesses et la dureté de ce milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arundathi



Féminin
Nombre de messages : 1867
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Dim 7 Déc - 12:11

Hé hé intéressant Marie, je le note dans ma liste (fort longue il est vrai Embarassed ) Merci à toi pour ce partage chère Marie ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Dim 7 Déc - 13:27

merci Arun de lire mes modestes commentaires ! alegre
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Dim 7 Déc - 15:08


Merci Marie pour tes commentaires intéressants sur les livres de Jean TEULE.

Sur GDS, j'ai lu : LE MAGASIN DES SUICIDES ( fort truculent ) et je viens de commander LONGUES PEINES que je recevrai au début de la semaine prochaine.

Je serai contente de partager mes avis avec toi

Encore merci

Merci Merci Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Dim 7 Déc - 16:41

"le magasin de suicides"  n'est pas le meilleur  mais il est drôle. on passe un bon moment     alegre

" les lourdes peine" j'en parle plus  haut,   difficile  poignant, dur .    

mais  un que je te déconseille  encore  que ;...   c'est  bord cadre

 et un que j'ai particulièrement aimé  c'est "darling"  

c'est incroyable cet auteur qui a  plusieurs facettes. quand  j'ai terminé  "bord cadre je me disais  j'arrête  
et puis je suis repartie avec  "lois de  la gravité" et  hop enthousiaste de nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10378
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 16 Déc - 14:48

Terminé la lecture de LONGUES PEINES

Ce qui m’a marqué reste les anti héros dont l’auteur est parvenu à faire autant de portraits saisissants. Ni sympathie ni dénonciation de sa part, juste rendre compte d’une vraie cour des miracles. Et cela m’a d’autant plus alerté qu’on apprend que l’auteur a travaillé d’après plusieurs faits divers. Il plane  une atmosphère de folie torturée qui contamine jusqu’aux hautes sphères de l’établissement. En effet, le dirlo et sa femme en tiennent une sévère couche.

La prison en général. Il y a peu de choses sur les aspects « administratifs » et ce roman ne m’a pas paru être une sorte de documentaire sociétal. Car Jean T. s’intéresse avant tout à ses personnages, et de la manière dont l’institution pénitentiaire peut les briser, ou sublimer quelques uns de leurs pires travers (le geôlier en particulier). Du maton au prisonnier, on pourra toucher de plus prêt la triste réalité d’un environnement froid et peu propice à la salubrité de l’esprit.


study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 16 Déc - 14:56

tu as tout  à fait raison Sapho ce roman n'est pas anodin et  il montre très bien les  petites  "saloperies" du milieu carcéral et ses  souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Lun 5 Nov - 18:20

je fais un essais , ma Nic : je copie colle le texte sur Teulé que Sapho nous a mis :

Jean Teulé est un écrivain français aux multiples facettes. Homme de télévision, auteur de bandes dessinées et cinéaste, il est depuis quelques années également comédien. Connu principalement pour ses récits historiques drôles et instructifs, il joue de sa prose moderne et osée pour redonner vie à des personnages ayant autrefois existé, usant souvent d’anachronismes lexicaux familiers, devenus sa marque de fabrique.

C’est seulement en 1990 qu’il décide de se consacrer pleinement à l’écriture romanesque après avoir été sollicité par une éditrice lui affirmant qu’il est “un écrivain qui s’ignore”. 1991 est l’année de publication de son premier roman, Rainbow pour Rimbaud dont il signera lui-même l’adaptation cinématographique éponyme en 1996. Dans ce roman il incarne sa passion pour le poète par l’intermédiaire des traits de Robert, 36 ans vivant encore chez ses parents. Admirateur fasciné du célèbre Arthur Rimbaud, le jeune homme tente d’initier Isabelle à sa passion, dans un récit plein de loufoquerie, pas si éloigné d’un Boris Vian. A l’instar de ce premier livre, d’autres romans de Jean Teulé seront également hantés par des figures de grands poètes français, comme Ô Verlaine ! en 2004 ou Je, François Villon en 2007. 
Dès lors les publications s'enchaînent et Teulé publie sans relâche au rythme soutenu d’un titre par an. Alors qu’à l’époque de l’Echo des savanes Teulé ne travaillait qu’en noir et blanc pour des raisons purement techniques, son oeuvre se colorise progressivement et Bloody Mary, publié en 1983, sera son premier album tout en couleur. Cet album constitue d’ailleurs une exception à plusieurs niveaux dans l’oeuvre de l’auteur. Premier album qu’il ne scénarise pas seul, il s’agit également de la seule adaptation qu’il signe à ce jour. Sans chercher plus de réalisme, ces couleurs lui permettent au contraire d’interroger le réel de façon permanente et d’interroger la notion de représentation même. Bien sûr, Teulé ne se contente pas de ces questionnements méta textuels et propose également des textes plus oniriques comme Filles de nuit en 1985. 
Auteur de multiples titres toujours salués par la critique, Jean Teulé, avec son humour tonitruant et parfois même un peu méchant, a su remettre le Moyen âge au goût du jour, reprenant à son compte le “plaire et instruire” d’un Jean de La Fontaine. Mêlant habilement réminiscences de vécu réel et romances, l’auteur à la verve mesquine et généreuse sait nous émouvoir tout autant que nous faire rire et voyager. 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Lun 5 Nov - 18:26

Qu'est ce qu'ils entendent par "mesquine" (la verve mesquine et généreuse) ?......
mesquin est le contraire de généreux, si je ne m'abuse ......
(je ne m'abuse jamais longtemps ! je me connais trop bien !  Twisted Evil)
Peut être que Brie pourra nous aider à transférer totalité ou partie de ce qui est sur l'autre fil ....?
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28175
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Lun 5 Nov - 19:10

OK indique moi le fil en détail  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Lun 5 Nov - 19:33

c'est dans le fil  "proverbes et citations" ma Brie.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13452
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Lun 5 Nov - 23:44

Merci Ysou  flower et merci BRIe, d'avance flower  . Very Happy 
Ysou, tu disais de Jean Teulé :" Il pourrait se renseigner avant quand même... !"  Le problème, à mes yeux, c'est qu'il s'est renseigné et savait très bien de quoi il retournait à propos de Villon comme des autres (Montespan entre autres), c'est un écrivain intelligent et très cultivé, j'en suis certaine. Il invente,  sait qu'il le fait et fait croire à ses lecteurs que c'est la vérité vraie ! Il n'est pas le seul d'ailleurs, des auteurs de romans historiques agissent souvent ainsi et il y a d'illustres prédcesseurs, Dumas par exemple qui, lui, a agi à l'inverse, dressant de d'Artagnan un portrait flatteur, assorti d'aventures chevaleresques alors que le personnage était loin d'être celui qu'il dépeint !!!

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 6:08

vilaine briseuse de rêves, ma Nic !   moi qui ai lu Les trois mousquetaires, le vicomte de Bragelonne, Vingt ans après, à 11 ans et qui avait fait de d'Artagnan le chevalier magnifique de mon enfance ....... Sad
Les livres sont aussi fait pour ça, faire rêver des petites filles romanesques ......  la vraie vie n'est pas si belle que ça !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13452
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 8:45

Pour moi aussi,  d'Artagnan reste le mousquetaire de mes rêves Very Happy  . Mais l'histoire me passionne, je veux savoir study study study study study

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 11:12

hé bé moi, je l'ai laissé tel quel, mon d'Artagnan ! ça ne me paraissait pas important de savoir qui il était "en vrai" ! flower
Par contre, mon attachement pour le roi Henri IV a été mis à mal quand j'ai étudié son cas plus avant  .... mais il m'a fait tellement rire !  et puis tu sais que je suis naïve !
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28175
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 11:28

   [img]https://hitsk.in/t/14/65/27/i_icon_www.jpg[<br />[/img]




































"100%"]
heu..... je ne connais pas Jean Teulé     c'est qui ? 


_________________
Nous étions une étrave
face à la vague grise
puissante et salée du monde.
Notre neuve impatience
s'est brisée dans le silence hurlant.
Ysandre

 
   




Sapho




Nombre de messages : 10318
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Dim 4 Nov - 18:38      


Jean Teulé est un écrivain français aux multiples facettes. Homme de télévision, auteur de bandes dessinées et cinéaste, il est depuis quelques années également comédien. Connu principalement pour ses récits historiques drôles et instructifs, il joue de sa prose moderne et osée pour redonner vie à des personnages ayant autrefois existé, usant souvent d’anachronismes lexicaux familiers, devenus sa marque de fabrique.

C’est seulement en 1990 qu’il décide de se consacrer pleinement à l’écriture romanesque après avoir été sollicité par une éditrice lui affirmant qu’il est “un écrivain qui s’ignore”. 1991 est l’année de publication de son premier roman, Rainbow pour Rimbaud dont il signera lui-même l’adaptation cinématographique éponyme en 1996. Dans ce roman il incarne sa passion pour le poète par l’intermédiaire des traits de Robert, 36 ans vivant encore chez ses parents. Admirateur fasciné du célèbre Arthur Rimbaud, le jeune homme tente d’initier Isabelle à sa passion, dans un récit plein de loufoquerie, pas si éloigné d’un Boris Vian. A l’instar de ce premier livre, d’autres romans de Jean Teulé seront également hantés par des figures de grands poètes français, comme Ô Verlaine ! en 2004 ou Je, François Villon en 2007. 
Dès lors les publications s'enchaînent et Teulé publie sans relâche au rythme soutenu d’un titre par an. Alors qu’à l’époque de l’Echo des savanes Teulé ne travaillait qu’en noir et blanc pour des raisons purement techniques, son oeuvre se colorise progressivement et Bloody Mary, publié en 1983, sera son premier album tout en couleur. Cet album constitue d’ailleurs une exception à plusieurs niveaux dans l’oeuvre de l’auteur. Premier album qu’il ne scénarise pas seul, il s’agit également de la seule adaptation qu’il signe à ce jour. Sans chercher plus de réalisme, ces couleurs lui permettent au contraire d’interroger le réel de façon permanente et d’interroger la notion de représentation même. Bien sûr, Teulé ne se contente pas de ces questionnements méta textuels et propose également des textes plus oniriques comme Filles de nuit en 1985. 
Auteur de multiples titres toujours salués par la critique, Jean Teulé, avec son humour tonitruant et parfois même un peu méchant, a su remettre le Moyen âge au goût du jour, reprenant à son compte le “plaire et instruire” d’un Jean de La Fontaine. Mêlant habilement réminiscences de vécu réel et romances, l’auteur à la verve mesquine et généreuse sait nous émouvoir tout autant que nous faire rire et voyager. 



Babelio


_________________
Nous sommes nos choix. 

            (Sartre)

 
   




le lémurien




Nombre de messages : 27849
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Humeur : fluctuante parfois à cause de la dualité du personnage mi humain mi lémurien
Date d'inscription : 10/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Dim 4 Nov - 18:56      


merci ma Sapho   je chercherai celui sur Villon, pour voir ...... La Fontaine, que je connais assez bien, pour ne pas m'être c............? (j'ai effacé Embarassed )

[tr style=][td colspan="2"][size=16]Merci Sapho, mais tu sais, Ysou, le "François Villon " risque de te révulser  

 
   




le lémurien




Nombre de messages : 27849
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Humeur : fluctuante parfois à cause de la dualité du personnage mi humain mi lémurien
Date d'inscription : 10/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Dim 4 Nov - 19:49      


oh ! ma Brie, j'ai lu deux biographies de Villon ! je crois que je suis "blindée" !  Je me souviens avoir lu, à peu près à la même époque, la biographie du peintre Le Caravage, et m'être exclamée : "Ventre St Gris Cornegigouille ! ces hommes là étaient franchement dépravés !". A vrai dire, les mots me manquaient.  
J'ai replacé les choses dans l'époque où elles existaient, mais c'est vrai que .... ça décoiffe !  
Je m'amusais à déchiffrer les textes de Villon ! J'en ai trouvé de tout traduits en français moderne, ça aide.
A la bibliothèque de Niort ils ont plusieurs livres de Teulé, mais je ne connais pas le titre de celui qui traite de La Fontaine, Sapho, tu peux me dire .....? 


_________________
Nous étions une étrave
face à la vague grise
puissante et salée du monde.
Notre neuve impatience
s'est brisée dans le silence hurlant.
Ysandre

 
   




Nicamic




Nombre de messages : 13370
Localisation : Perpignan
Humeur : la plus égale possible
Date d'inscription : 10/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Dim 4 Nov - 22:58      


Je ne crois pas qu'il ait écrit sur La Fontaine, tu as lu trop vite ce qu'a écrit Sapho. J'ai lu Rainbow pour Rimbaud, Je et Le Montespanet décidé de m'en tenir là ! Il a son lectorat, soit ; mais qu'au moins ses lecteurs sachent qu'il s'écarte délibérément de toute vérité historique dans ses livres !


_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char

 
   




Sapho




Nombre de messages : 10318
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Dim 4 Nov - 23:00      


Oui ma Nic mais il ne le nie pas !

J'ai beaucoup aimé : Charly 9......moins certains autres !   


_________________
Nous sommes nos choix. 

            (Sartre)

 
   




le lémurien




Nombre de messages : 27849
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Humeur : fluctuante parfois à cause de la dualité du personnage mi humain mi lémurien
Date d'inscription : 10/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Hier à 7:05      


mééééé-é-é-é ma Nic, ce n'est pas parce que tu n'aimes pas que je ne vais pas aimer ! si, comme dit Sapho, il ne le nie pas, je trouve au contraire que c'est stimulant .... se confronter à des contres vérités historiques ! il suffit d'être vigilant et pas trop rigide ! 


_________________
Nous étions une étrave
face à la vague grise
puissante et salée du monde.
Notre neuve impatience
s'est brisée dans le silence hurlant.
Ysandre

 
   




Nicamic




Nombre de messages : 13370
Localisation : Perpignan
Humeur : la plus égale possible
Date d'inscription : 10/03/2014

Sujet: Re: proverbes et citations   Hier à 10:09      


[size=16]Je n'ai jamais dit que tu n'aimerais pas, Ysou !!! C'est BRIe qui s'inquiète de ta possible réaction.
Quant à moi, je précise même qu'il a son lectorat, et il est large (sans moi   ce qui n'engage que moi  ) ; mais je déplore que son habileté littéraire soit telle que les dits-lecteurs, trop souvent, prennent pour argent comptant et pour "historique" tout ce qu'il raconte... Comme le dit BRIe, "il faut savoir garder de la distance"... ce qui n'est pas toujours facile  


_________________

bah oui, ça dépend des époques traitées dans le livre ! si l'on ne connait pas du tout ..... ça craint !  
Il pourrait se renseigner avant, quand même ....!
j'ai lu des "romans" historiques où il fallait faire des vérifications compte tenu des .... à peu près, ou même de fautes grossières !  
Pour Henri III, je n'ai jamais réussi à savoir s'il était homosexuel ou pas !  certains historiens disent que non. Pourtant, les anecdotes de ses contemporains écrivains décrivent le personnages comme : aimant se déguiser en femme, se maquillant tous les jours et .... ayant près de lui ses .... fameux "mignons". Deux biographies plus loin, je ne savais toujours pas !
Mais ce n'est pas grave, c'était sa vie après tout ! 


_________________
Nous étions une étrave
face à la vague grise
puissante et salée du monde.
Notre neuve impatience
s'est brisée dans le silence hurlant.
Ysandre



Dernière édition par BRIe le Mar 6 Nov - 13:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13452
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 11:36

Merci, BRIe d'avoir tout rapatrié flower I love you

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
BRIe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28175
Localisation : Villeneuve lez Avignon
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 11:41

Ô LALA j'ai voulu nettoyer... et c'est la cata, bon, j'y reviendrai  Mad Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 28032
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   Mar 6 Nov - 14:31

mais non ma Brie, c'est très bien comme ça ! ne te casse pas la tête !
merci  menina fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean TEULÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean TEULÉ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans
» LE MAGASIN DES SUICIDES de Jean Teulé
» MANGEZ-LE SI VOUS VOULEZ ! de Jean Teulé
» LE MONTESPAN de Jean Teulé
» Darling - Jean Teulé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: