La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laurence TARDIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarieC
Invité
avatar


MessageSujet: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 14:43

Laurence Tardieu  (infos  prise sur le net) 




 (née en 1972 à Marseille) est une écrivaine française.


  • 2002 : Comme un père (Ed. Arléa)

  • 2004 : Le Jugement de Léa (Ed. Arléa)

  • 2006 : Puisque rien ne dure (Ed. Stock)

  • 2008 : Rêve d'amour (Ed. Stock)

  • 2009 : Un temps fou ' (Ed. Stock)

  • 2011 : La Confusion des peines (Ed. Stock)

  • 2014 : L’Écriture et la Vie (Ed. des Busclats)

  • 2014 : Une vie à soi (Ed. Flammarion)






Comme un père




Quatrième de couverture

Par un hasard douloureux de la vie, Louise, à vingt-cinq ans, perd sa mère et retrouve son père. Emprisonné depuis vingt ans, celui-ci demande l'hospitalité à sa fille avant de recommencer une nouvelle vie. Louise accepte, dans le déchirement et la culpabilité. Pendant cinq jours, le père et la fille vont tenter de vivre ensemble. Enfermée dans son hostilité, Louise découvre cette partie d'elle-même qu'elle a toujours niée. Mais ce subit retour du passé est le prix qu'elle doit payer pour aller de l'avant.
 
 Mon avis
 
 Comment comprendre et vivre avec un père qui débarque dans sa vie au bout de 20 ans ?
 
 Comment s’exprimer ? Comment  le nommer ? Comment le supporter alors que l’on sait qu’il sort de prison ?  Comment  l’accepter ? Comment comprendre  qu’il a changé  puisqu’elle ne  l’a presque aps connu ?  Comment le présenter à son futur compagnon ? 
Leur vie commune de quelques jours la laisse pantelante et très mal dans sa  tête. 
C’est tout cela qu’essaie de décrire  l’auteure  avec beaucoup de retenue, de dignité.  Ce n’était pas facile mais elle a réussi à nous intéresser jusqu’à la dernière  page à ce père revenant et  pas le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10999
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 15:15

Merci, Marie, pour cette présentation et ton commentaire : je ne connais pas du tout cet auteur. Tu as lu d'autres livres d'elle ?

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 17:09

oui je mets d'ailleurs  le resenti que je garde toujours dans mon pc 

PUISQUE RIEN NE DURE
Laurence Tardieu
 
L’histoire :
Une  petite fille de  huit ans  ne reviendra  pas un soir de  l’école. On ne la retrouvera  pas  malgré les recherches.
L’auteure  nous raconte avec beaucoup de talent  la réaction de chacun des  parents, Vincent et Geneviève.
 
Présentation de l'éditeur


Je meurs voilà ce qu'elle m'écrit Vincent je meurs viens me voir viens me revoir une dernière fois que je te voie que je te touche que je t'entende viens me revoir Vincent je meurs. Et au bas de la feuille, en tout petit, presque illisible, son prénom, Geneviève, tracé lui aussi au crayon à papier, comme le reste de la lettre, de la même écriture tremblante, défaillante, si ce n'avait pas été ces mots-là on aurait pu croire à l'écriture d'un enfant, on aurait pu sourire, froisser la feuille, la jeter à la poubelle et l'oublier ; mais non, ce n'est pas un enfant, c'est Geneviève qui meurt. L. T.


Mon avis :
Autant ce crescendo de la douleur de Geneviève et le rejet de la souffrance de Vincent, m'ont intéressée, autant je n'ai pas du tout été proche de ce qui se passe à la fin du roman?

En effet, c'est beau, c'est grand, c'est généreux de venir assister, suite à une prière de détresse, la femme qu'il a aimée, la mère de cette petite disparue, mais je pense que cela ne peut exister. Un peu roman bleu, alors que le sujet ne s'y prête guère. Cela dit, pourquoi pas ?  Imaginer cet homme récitant des poèmes à la femme qu'il ne voit plus depuis 15 ans? Et l'aider ainsi à passer "le cap"?

Mais le talent de l'auteure est là, et franchement c'est quand même un très beau roman .... D’amour.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 18:33

le premier me tente davantage que le second, Marie. Je vais le chercher à la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 19:47


Merci beaucoup pout tes informations MARIE ! Je vais noter l'auteur ! Il y en a tant que l'on ne connait pas !!

Il faudrait comme les chats, 9 vies pour pouvoir lire plus !

study study study
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Mer 21 Jan - 20:07

j'ai aussi préféré le premier  mais elle écrit vraiment très bien 
Revenir en haut Aller en bas
rotko



Masculin
Nombre de messages : 195
Localisation : nantes
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Jeu 22 Jan - 11:34

Une bonne idée de parler de "comme un père". Il fait partie d'un défi lecteurs auquel je participe.


Marie a bien montré le malaise des relations entre la fille et ce père "revenant"; D'où ? de prison, mais on ne saura pas pour quel motif il a écopé de 20 ans, ce qui n'est pas rien. La mère serait prête à recommencer à vivre avec cet homme qui lui a "fait du mal". Quoi, on ne sait pas. De toute façon les évènements auront la réponse.

On comprend bien les relations entre la fille et son amie, les surprises d'une sculpture qui révèlent, à l'insu de la créatrice, ses interrogations intérieures.

Pourtant j'ai trouvé quelques maladresses annexes. Le fiancé de la fille  est absent aux bons moments, ce qui évite les rencontres et les explications. Mais que penser du manque de confiance de la jeune fille envers son amoureux ? et celui-ci ? quelle idée de réveiller une femme qui dort pour lui proposer le mariage ? c'est une maladresse redhibitoire ! ça promet !

j'ai été surpris par des passages abrupts de la 1ere à la troisième personne , comme si la narratrice (la fille)  laissait la porte ouverte à quelqu'un d'extérieur, qui analyse mieux qu'elle la situation...

Faut-il plaindre le père, devenu agoraphobe, recroquevillé sur lui-même ? n'a-t-il point d'autres relations vers qui se tourner ? la fin résoudra tout !

Lelivre est court, avec de  bons passages, l'ensemble m'a paru agréable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Jeu 22 Jan - 11:52

j'ai trouvé son amoureux complètement en dehors du coup volontairement d'ailleurs puis qu'elle ne veut rien lui dire!
on la sent désorientée, haineuse  et  malgré tout une envie de se rapprocher de ce père,il est avec elle  comme avec un chaton que l'on apprivoise doucement sans  le brusquer... mais la route est longue. Le temps fera le reste..
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: La confusion des peines   Sam 21 Jan - 15:16

Livre lu : LA CONFUSION DES PEINES




   RESUME


  La Confusion des peines est un roman de Laurence Tardieu paru en 2011 chez Stock.
Bien que le livre soit présenté comme un roman, il est très largement autobiographique. Il raconte le bouleversement dans la vie de l'auteur qu'a constitué la condamnation de son père, alors un des directeurs de la Compagnie Générale des Eaux, dans une affaire de corruption dans le cadre de l'attribution de marché public, en 1977. En 2000, à la suite d'un arrêt définitif de la Cour de cassation, son père doit effectuer sa peine de prison. Dans le même temps, la mère de l'auteur est atteinte de cancer et décède en octobre 2000. Il s'agit pour l'auteur, dix ans après les faits, de lever la chape de silence sur la condamnation de son père, silence qui lui semble plus poser problème que l'affaire elle-même, puisqu'il lui était préexistant.

 


RESSENTIS


Il y a cet épisode, impossible à oublier, violent. Soudain, le père que l'on admirait, respectable, puissant, est jugé pour corruption, reconnu coupable, emprisonné. Le confort, le luxe, la douceur sont brisés. Tandis qu'aussi sa mère s'éteint de jour en jour dans leur appartement parisien, tout à coup déserté, Laurence est anéantie. 
A trente-huit ans, il est alors temps de revenir sur ce moment que le silence - depuis - recouvre peu à peu, avec un livre, même si ce livre est interdit. "Tu l'écriras quand je serai mort". Il s'agit de ne plus attendre justement et d'enfin parler pour tenter de comprendre et de réparer la honte...

De roman en roman, Laurence Tardieu échafaude une oeuvre intime et sensible dont elle pose ici encore une fois une nouvelle pierre. Ce livre est un message destiné au père, forcément subjectif, maladroit, personnel... Mais l'auteure a raison cependant de le souligner dans ses phrases, au hasard des paragraphes, effectivement lorsqu'elle parle d'elle, c'est toujours un peu de nous dont elle parle. 
Ne reste qu'à espérer que le message ait de son côté été reçu, entendu et accepté.
Une lecture toute en grâce et simplicité.
study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Sam 21 Jan - 15:23

sans hésitation, je note. Merci ma Nic  flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8648
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Sam 21 Jan - 15:37

Pas Nic, Sapho    :Mdr:Ysou, l'étourdie !

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24026
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Sam 21 Jan - 15:41

arf ! oui ma Sapho, je ferais mieux de faire une petite sieste ! chuis rétamée ! affraid
pardon pour mon étourderie ! menina
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10999
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   Sam 21 Jan - 15:55

J'ai, je l'avoue, des sentiments mitigés à l'égard de cet auteur mais ce sont des a priori puisque je n'ai rien lu d'elle sinon des extraits. Il faudrait que je trouve un de ses romans à la bibliothèque... je note.
Merci Sapho

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurence TARDIEU   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurence TARDIEU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Tardieu
» Tardieu (l'Isle d'Espagnac, 16)
» La peinture que j'aime ....
» [Rigon, Emmanuelle] Turbulent, agité, hyperactif : vivre avec un enfant tornade
» Mort d'un Ami...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: