La Clef des Champs

La Clef des Champs

Forum d'amitié
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sorj CHALANDON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 5 Fév - 8:13

Il n'a pas la puissance de Le quatrième mur ou Le traître à cause de la nature même du sujet, car c'est un roman de la tendresse, tout en nuances et délicatesse.

Dirais-tu, ma Nic, que la tendresse n'est pas puissante ?
Elle qui enracine l'amour, enjolive l'amitié, fait le lit de l'enfance heureuse, habille de lumière les jours tristes, fait oublier les rides d'un visage pour n'en voir que le regard plein d'indulgence, le sourire qui porte la joie profonde et fait oublier la souffrance ....... la tendresse qui redonne confiance, efface la peur, le doute et la désespérance.....
alegre
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 5 Fév - 10:11

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, Ysou la malicieuse.  Smile   Je parlais du roman "tout en nuances et délicatesse" Laughing  ; cela signifie que Sorj Chalandon a choisi dans ce livre un autre registre ; dans Le quatrième mur ou Mon traître, il y a une violence physique et psychique quasi omniprésente, en outre les propos tenus ou les commentaires des narrateurs sont percutants. Rien de tel dans Une promesse. Si tu le lis, tu comprendras. Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 5 Fév - 10:12

gnark gnark gnark ! Twisted Evil Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 5 Fév - 11:20

Razz Razz Razz    Wink Wink Wink

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8363
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Sam 6 Fév - 11:05

Merci ma belle pour ce commentaire tout en délicatesse comme le livre que tu nous livres !

J'aime beaucoup les romans intimistes où parlent les sentiments, la poésie, le charme des mots enveloppants !

Je pense que je lirai très certainement cet " autre" Chalendon et je te remercie pour tes ressentis   alegre alegre

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Sam 6 Fév - 11:23

Avec plaisir, Sapho. Je pense que ce roman devrait te plaire.   Pour ma part, je crois bien que, dans la bibliographie de Chalandon, j'ai tout lu sauf son tout premier roman : Le petit Bonzi, l'histoire d'un petit bègue. J'espère le trouver !  study

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Sam 6 Fév - 12:40

j'ai commencé à le lire ....
"Et là, au milieu de tous, debout avec tous, avec le même regard blessé, le même visage de craie, le même cheveux de pluie, la même respiration fragile, j'étais comme irlandais."
A partir de ce moment là, j'ai adopté son style, son regard sur le monde, sa pensée, même. A partir de cet instant, j'ai aimé Chaledon.
Merci infiniment de m'avoir incitée à le lire.
Rotko, Nicole et Sapho. alegre

Nous sommes, je crois, ce que nous lisons, ou alors, ce que nous lisons nous fait découvrir ce que nous somme vraiment. Parfois, au hasard d'un livre que nous aimons.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8363
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 8 Avr - 19:31

 LIVRE LU : UNE PROMESSE


RESUME


Nous sommes en Mayenne, une maison à l'orée d'un village. Tout est silencieux, les volets fermés et la porte close. Nuit et jour pourtant, sept amis en franchissent le seuil. Les uns après les autres, chacun son tour et chacun sa tâche. S'accomplit ainsi le serment de sept âmes sombres: la parole donnée pour retarder le deuil.
Voici l'histoire d'un mystère et d'une fraternité.

Une promesse a obtenu le prix Médicis 2006.



IMPRESSIONS


D’une écriture sobrement efficace, le romancier  nous fait entendre le rugissement féroce des lames de l’océan,  le tic-tac de l’horloge du temps. Celle qui dit oui, qui dit non et qu’il faut remonter pour prouver qu’on existe encore.  Il fait raisonner en nous sa musique et sa sensibilité.
Sorj  Chalandon décrit une maison de ville en Pays de Loire où les volets sont clos, où tout est silencieux. Où pourtant, chaque jour, les uns après les autres, et dans un ordre bien établi, sept amis (chiffre symbolique !) en franchissent le seuil. Chacun d’eux accomplit, tel un rite,  la mission précise qui lui a été impartie.  Quelle mission ? Par qui ? Pour quoi ? Je ne vous  livrerai pas la réponse pour laisser à l’ouvrage ce qu’il crée de suspense.
Disons qu’il est question de fraternité, de serment et de parole donnée, de gratitude et  d’entraide  et bien sûr d’amour et d’amitié. Autant de nobles sentiments au service de la lutte contre l’oubli de ceux que l’on a aimés. C’est beau, c’est prenant, c’est touchant.


EXTRAITS




"Elle a ouvert le livre au milieu, au hasard. Elle aime surprendre les phrases sans qu'elles s'y attendent. Les phrases qui paressent, qui pensent qu'elles ont le temps. Qu'il y a tant et tant de pages avant elles, qu'elles peuvent sommeiller à l'ombre des mots clos".

"Il regardait un à un ces enfants de la terre, il les aimait, il en était. Pour eux, il tournait chaque page comme on ouvre un rideau et quand il était temps, lorsqu'il était trop soir, ou qu'il allait pleuvoir, ou qu'il fallait rentrer, il murmurait un mot, un dernier,comme une voix qui s'éteint d'avoir été brûlante."









study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Ven 8 Avr - 19:48

Je vois que nos points de vue se rejoignent à propos de ce beau roman, cela ne m'étonne pas, chère Sapho. alegre

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Sam 9 Avr - 12:09

je m'aperçois avec honte que je n'ai pas parlé de ma lecture "mon traître" ! Embarassed
va falloir que je me penche sur la question ! Twisted Evil

Je suis tentée par "Une promesse", je le note pour plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8363
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Mar 3 Mai - 19:50

Je viens de terminer : LE PETIT BONZI


RESUME




Jacques Rougeron a douze ans, l'âge où les mots s'enchaînent pour rien, hurlés sous le préau de l'école ou murmurés à la table du père. Jacques Rougeron regarde jaillir ces mots sans pouvoir en attraper aucun. Jacques Rougeron est bègue. Il est bègue, mais le petit Bonzi, son ami, lui dit qu'une herbe magique existe, qui peut le guérir de son mal. Qu'elle existe chez les Indiens, très loin, mais aussi à Lyon, chez lui, et qu'il n'a qu'à goûter ce qui pousse dans la ville, sur les murs, entre les pavés, sur l'écorce des arbres, au pied de son immeuble, même. En attendant sa guérison, le petit Bonzi lui explique comment être respecté à l'école et aimé à la maison. A l'école, il n'a qu'à dire que son père a brusquement disparu de la maison. A la maison, il n'a qu'à prétendre qu'une épidémie de peste s'est abattue sur l'école... Nous sommes le dimanche 29 novembre 1964. Entre deux bouchées d'herbe, Jacques Rougeron raconte que son père a disparu et que la peste décime ses copains. Il sait que dans cinq jours, ses parents ont rendez-vous avec Manu, l'instituteur. Que tout sera découvert. Cinq jours. Cinq jours hors d'haleine pour devenir grand. Cinq jours avec le petit Bonzi à ses côtés. Le petit Bonzi, son ami, son presque frère, sa part de secret, son ombre. Bonzi, celui qui le regarde maintenant se jeter dans le piège.










QU'EN DIRE




Le petit Bonzi est un très beau roman. L’écriture est ciselée, concise, sans « gras » autour. Il y a une recherche sur le mot, une langue inventée tout exprès pour permettre à Jacques Rougeron, petit garçon bègue, de faire en sorte que les mots ne soient plus des ennemis mais des amis. Cette langue est magique, belle à lire. On souffre avec l'enfant, on a l'émotion qui nous reste au fond de la gorge. Avec lui, on découvre un nouveau dictionnaire, et puis des pays imaginaires qu'on aimerait pouvoir visiter. Car il y a cette écriture, donc, et puis une histoire qui nous tient en haleine. Jacques Rougeron rend supportable l'invivable en s'inventant un autre monde, des batailles napoléoniennes, un papa qui disparaît, et même la peste qui frappe l’école. Mais, de petit mensonge en gros mensonge, il risque de se retrouver pris au piège. Une situation que tous les petits menteurs ont connue un jour... Je trouve que "ça marche" très bien.  Pas de fausse nostalgie en noir et blanc mais une douleur brute, réenchantée par la langue si pure de l'auteur !




study study study

_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Mar 3 Mai - 19:58

Le seul roman de Chalandon que je n'ai pas encore lu ! J'ai hâte de me plonger dedans study study study study , je crois cependant que je vais devoir attendre un peu.
Merci Sapho I love you

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 8363
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Mer 1 Mar - 15:15

Je viens de terminer : PROFESSION DU PERE : Sublime ! 




Écriture sèche, presque clinique, sans une boursoufflure même dans les moments les plus tragiques. Écriture qui frappe l’uppercut du lecteur et l’empêche de lâcher le livre. C’est une plongée dans l’eau glaciale d’une folie à la fois politique et personnelle d’un homme qui s’abime, abime sa femme, abime son fils en s’inventant des vies imaginaires qu’il croit héroïques, illusoire dissimulation de sa propre médiocrité. Est-il un redoutable pervers narcissique manipulant violemment son fils ou bien est-il lui-même victime de sa propre illusion ?

La fin du livre, en emportant le secret, efface les traces d’une vie… Émile, c’est Sorj Chalandon lui –même, devenu grand journaliste pour Libération et Le Canard enchainé et écrivain multi-couronné. Dans ce roman de son enfance humiliée et violentée, il offre sa profonde et brillante écriture, sans effets, nue, implacable souvent, tendre parfois, pudique toujours…
Impossible de lâcher ce livre.







_________________
Nous sommes nos choix. 
            (Sartre)
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10668
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Mer 1 Mar - 15:25

Oui, Sapho, nous sommes bien d'accord. Wink  Je ne retire pas un mot de mon commentaire sur ce livre (p.1 du fil). study study study study study study 
Je reste une inconditionnelle de Chalandon. Very Happy

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23344
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   Mer 1 Mar - 16:57

zut alors ! à la bibliothèque près de Niort, avant de partir, je cherchais son nom pour voir s'il y en avait un de disponible ..... Sorj Chalandon ! mais c'est bien sûr.
Je le renote et mets la note dans mon sac. flower
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sorj CHALANDON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sorj CHALANDON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sorj Chalandon
» RETOUR A KILLYBEGS de Sorj Chalandon
» [Chalandon, Sorj] La légende de nos pères
» [Chalandon, Sorj] Mon traître
» Sorj Chalandon, journaliste et écrivain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: