La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Joyeux Anniversaire !YsoSSUZANSUZANNE Ysou CHERE BATHY

Partagez | 
 

 Thérèse CAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22719
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 10:39

Saints De Glace Au Racou de Thérèse Cau chez Cap Béar Editions 124 p.


Quatrième de Couverture

Native de Port-Vendres, fille de Républicains espagnols, professeur d'anglais et écrivain, Thérèse Cau après «l'Album de l'Exil» nous propose un voyage angoissant, sur les bords de la célèbre plage du Racou.

Pour notre plaisir, l'auteur peint avec bonheur cette ambiance savoureuse de ce pittoresque hameau. Quelques maisons au bord d'une plage, ses personnages hauts en couleurs et ce temps qui semble s'arrêter aux portes du Racou.

Suivons Estève le narrateur et le héros de ce récit.
Estève pêcheur autodidacte poète et peintre vit en symbiose avec la mer, sa source d'inspiration.
L'histoire commence le 11 mai 1983, début de la période des «Saints de glace» pour s'achever le 14 mai 1983. Quatre jours intenses où le passé enterré renoue avec le présent.
De personnages étranges, en oeuvres d'arts oubliées, jusqu'à ce cadavre rendu par les flots, tous ces événements assombrissent l'ambiance du Racou, habituellement si paisible ...

«- Tu es bien matinal aujourd'hui, Estève. Tu as bien dormi ?
Je t'ai entendu remuer dans ton lit, cette nuit.
- Parce que j'ai fait un drôle de rêve : je descendais la colline à vélo, en longeant la falaise ; je roulais de plus en plus vite ; j'avais beau appuyer sur les freins, ils ne répondaient plus et soudain, mon vélo est parti droit dans le vide. Je me suis alors réveillé en sursaut, avec des sueurs froides.
Après, j'ai eu du mal à retrouver le sommeil.»



J'ai beaucoup aimé ce livre.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9937
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 11:46

J'ai lu avec plaisir ce court livre bien écrit qui mêle poésie, mystère, nostalgie, dans l'atmosphère un peu particulière que l'auteur donne au Racou, un lieu tranquille et beau, connu de tous dans la région. Thérèse Cau y habite au moins une partie de l'année et on sent qu'elle y perçoit tout un monde où passé et présent se rejoignent.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22253
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 11:52

je ne la connais pas, mais j'aimerais bien lire ce livre.
J'ai commandé Silver à la bibliothèque, il est à celle de Niort. Et puis j'essaie un nouvel auteur de polard. Je l'ai commencé hier et je peux dire qu'il écrit bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22719
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 12:57

J'aime bien aussi ses explications concernant le grignotage du rivage à cause des aménagements touristiques.
Ses explications concernant la peinture et les peintres. Notamment Etienne Terrus (d'Elne) et Albert Muis qu'elle a sans doute bien connu.

_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9937
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 15:40

Je me rappelle en partie ce qu'elle dit des dégâts sur le rivage. Elle était aux premières loges puisque sa maison au ras de la plage en a souffert. Tu me remets en mémoire aussi ce qu'elle dit de Terrus que je connais mieux que Muis. Ce sont ses marines que je préfère, je ne me rappelle plus si elle les évoque, je n'ai pas le livre sous les yeux.

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Suzanne

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22719
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Thérèse CAU   Mer 30 Sep - 18:36

Terrus, je préfère ne pas en parler ici. Very Happy


_________________


ne dit rien/n'ose pas /de peur/de faire mal
et la mer/se couche à ses pieds
comme une bête aimable.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-clef-des-champs.sosblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thérèse CAU   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thérèse CAU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection Ste-Thérèse-de-Lisieux
» Marie-Thérèse Saint-Aubin
» Médaille espagnole - Ste-Thérèse-d'Avila
» SAL Marie Thérèse St Aubin : c'est parti !
» Médaille Ste-Thérèse-d'Avila et St-Sacrement - sans bélière - XVIIème probable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: