La Clef des Champs


Forum d'amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Joyeux Anniversaire !YsoSSUZANSUZANNE Ysou CHERE BATHY

Partagez | 
 

 Jean-Christophe RUFIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MarieC
Invité
avatar


MessageSujet: Jean-Christophe RUFIN   Lun 16 Juin - 17:45

Jean-Christophe Rufin
 


Jean-Christophe Rufin, médecin, voyageur, écrivain, a publié aux Éditions Gallimard L'Abyssin, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée , Sauver Ispahan, Asmara ou Les causes perdues, prix Interallié, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia, La salamandre, Un léopard sur le garrot, Le parfum d'Adam, Katiba, et Sept histoires qui reviennent de loin. Il est membre de l'Académie française depuis 2008.



le collier rouge

clic





4 ème de couverture

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. 

Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.

Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.

Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité.

Etre loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes.

Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?


Mon avis
 J’ai trouvé ce roman un peu désabusé mais  aussi débordant de sentiments contradictoires des deux hommes en présence.  

Pas facile d’oublier la guerre qui les a amenés tous les deux  par des chemins différents  à se retrouver de nouveau.


J’ai aimé  justement cette confrontation mais aussi  et surtout le chien, bien sûr, sans lequel cette histoire n’aurait pas le  même sens.
Revenir en haut Aller en bas
le lémurien

avatar

Féminin
Nombre de messages : 22253
Localisation : à gauche d'Alpha du Centaure
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Christophe RUFIN   Lun 16 Juin - 18:12

oh ! une histoire avec un chien ! flower je le note, merci ma choupinette.
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f43-ysandre-s-creations
Nicamic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9937
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 10/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Christophe RUFIN   Lun 16 Juin - 19:31

moi aussi, je note, merci Marie !  menina  Le thème m'attire.
Rouge Brésil m'avait beaucoup plu. Katiba m'avait un peu déconcertée et j'ai abandonné en cours de route Immortelle randonnée !
Nous en avons parlé sur Grain de sel* ICI .

_________________
"Ne te courbe que pour aimer." René Char
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jean-Christophe RUFIN   Lun 16 Juin - 20:28

moi je n'avais rien lu  et  pour une  première  je ne suis pas déçue  ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sapho

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7942
Localisation : BRABANT WALLON-BELGIQUE
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Jean-Christophe RUFIN   Mer 25 Juin - 15:46

C'est le genre de livre qui gagne à être lu d'une seule traite, d'un seul coup.  C'est un livre d'ambiance, où le lieu et l'atmosphère ont autant d'importance dans l'histoire que les personnages.  La chaleur entre autre, torride, qui rend les gens languissants, indolents.  On se glisse dans cette intrigue au rythme des dialogues.  On parle du passé, il est en train d'être jugé après tout, mais jamais la raison pour laquelle il est jugé ne sera nommée avant la fin.  On suit le fil de sa vie durant la guerre, cette guerre qu'il n'a pas voulu faire et qu'on l'a forcé à faire.  Avec le chien, qui l'a suivi partout, même s'il n'a jamais vraiment aimé cette bête.  Se mêle à l'histoire une femme, trop instruite pour être paysanne, mais qui travaille la terre, un enfant, des gens de passage qui se réfugient dans cette contrée reculée, loin de Paris où s'agite les socialistes, peut-être pour fuir, qui sait?  Au travers cette histoire, le chien, clé de l'énigme, qui aboie sans cesse sur la place près de la prison.  Soutenue d'une certaine façon par les habitants, qui détestent la prison, incarnation de ce qu'ils ont craint pendant toutes les années de la guerre: les militaires.  La fin est à la fois surprenante et pourtant, tellement compréhensible.  Un peu facile par contre, vu les capacités de romancier de Jean-Christophe Rufin.  Ce n'est pas sa meilleure oeuvre.  Cependant, il réussi toujours avec élégance ce tour de force de transmettre une émotion intense dans une phrase, au travers du reste du texte, mais d'une extraordinaire beauté. 




 bounce  bounce  bounce 
Revenir en haut Aller en bas
http://laclefdeschamps.1fr1.net/f91-sapho-s-creations
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Christophe RUFIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Christophe RUFIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KATIBA de Jean-Christophe Rufin
» LE GRAND COEUR de Jean-Christophe Rufin
» Globalia [Jean-Christophe Rufin]
» Jean-Christophe RUFIN - La salamandre
» Jean-Christophe Rufin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Clef des Champs :: Littérature :: Commentaires de livres :: Auteurs ... francophones-
Sauter vers: